Bonjour et Bienvenue sur Are You Afraid !
C'est pas votre trcu de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Bataille Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jane Volturi
Clan Vampirique Royal [ Volturi ]


Nombre de messages : 5

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: La Bataille Finale   Ven 8 Jan - 7:20

[ Je te laisse changer le titre si tu le souhaites, Edward. ^^ ]
Nous étions partis à l'aube, comme l'avait souhaité Aro. Le plus long fut certainement le vol, restée assise entourée d'humain pendant des heures n'était définitivement pas quelque chose pour moi... De plus, nous devions rester à l'abri des rayons du soleil, et cacher nos yeux cramoisis - ou ambrés... tiens d'ailleurs, ils auraient du devenir rouge en buvant du sang humain... bref, je m'en occuperai une fois cette mission achevée - avec ces effroyables lunettes de soleil. Je ne supportais pas les lentilles de contact. Nous ne nous arrêtâmes qu'une seule fois, pour chasser et encore le végétarien refusa d'avaler quoique ce soit... Quel enfant difficile !

Le silence du voyage ne fut brisé que lorsque nous parlions de la marche à suivre et du plan pour attirer loups et vampires... Le reste du temps, je ne leur prêtais pas attention. Les discussions entre Démétri, Heidi, Chelsea et les autres ne m'intéressaient pas. Nous arrivâmes à la frontière entre le territoire Quileute et les Cullen dans la nuit. Nous savions tous ce que nous devions faire, aussi je rendis le téléphone portable - qu'on lui avait confisqué par manque de confiance et par peur qu'il révèle tout - d'Edward. Je pris la parole, alors que les autres observaient les alentours, visiblement excités en vue du combat sanglant qui allait se dérouler ici-même.

- Tiens. Tu sais ce qu'il te reste à faire... Appelle les Cullen et dis-leur de venir ici, au complet. Sans oublier les loups. Débrouilles-toi comme tu veux... Et tâche d'être convaincant !

Inutile de préciser ce qu'il lui arriverait si jamais il venait à décevoir Aro. Il le savait parfaitement... Même si une partie de moi rêverait qu'il le fasse pour que je me charge personnellement de son cas.

[ Joueur suivant : Un Volturi ou Edward ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin & Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 1443
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am: Stupid Shiny Volvo Owner
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Ven 8 Jan - 23:37

Notre petite mascarade à bord du vol 747 m'aurait fait sourire si l'enjeu qui engendrait ce voyage n'était pas ce qu'il était. Observer, ou plutôt, écouter l'esprit de Jane débiter phrase sur phrase à propos de sa petite personne trop bien pour être entourée d'humains était troublant et à la fois instructif de sa personnalité. J'apprenais donc qu'elle détestait sa paire de lunettes, qu'elle était plus ou moins mal à l'aise en présence de tous ces humains à nos côtés et que j'étais un imbécile végétarien ridicule et sans la moindre importance. Passionant n'est-ce pas... ?

Le vol était long, trés long si vous voulez mon avis. Lorsqu'elle pensait moins, je tachais de me concentrer sur ce qui m'attendait une fois là-bas. Je savais ce que j'allais avoir à faire, je m'en doutais, et tout ce qu'Aro avait omis de m'expliquer je le savais par son esprit qui n'avait visiblement jamais appris à être silencieux. Et le plan était simple, d'une simplicité désolante même. Me rendre à la frontière et provoquer un guet happen à fin de trahir et cerner ma propre famille et une part de mes ennemis, les Quileutes, qui, désormais, ne me semblaient plus si rivaux que ça. Je crois même, d'ailleurs, que je serais capable de serrer Jacob Black dans mes bras si les choses terminaient bien ( j'ai dit "je crois", simple suposition ).

Durant le trajet, une fois arrivés à Seattle, les Volturi allèrent chasser rapidement, une fois de plus je les laissais faire, déclinant l'offre et Jane me maudissait dur regard, bien, qu'elle le fasse peu m'importait de descendre un peu plus encore dans son estime.

Le reste de la route se fit à pieds. Seattle n'est pas vraiment loin de Forks, pas à la vitesse vampirique en tous cas. Vous avez seulement à traverser le parc d'Olympic et vous y êtes, et encore... La frontière se trouvait au trois-quart seulement de l'immense parc protégé, entre Forks et La Push, près des falaises.

Revoir le paysage de l'Etat de Washington me donna un soudain élan nostalgique, triste presque. Un état de mal être indicible et qui ne se commande pas. Nous étions enfin arrivés à bon port, et je savais que tout allait se jouer trés vite, et que tout partirait de moi. J'étais responsable de ce qui allait se passer, je n'avais donc pas le droit à l'erreur.

Tiens. Tu sais ce qu'il te reste à faire... Appelle les Cullen et dis-leur de venir ici, au complet. Sans oublier les loups. Débrouilles-toi comme tu veux... Et tâche d'être convaincant !

Déclara la voix froide de Jane, sans la moindre intonation, ni émotion en me tendant mon portable que je prenais rapidement. Elle m'observait, ses petits yeux rouges affreux braqués sur moi, une moue haineuse accrocher à sa bouche diaboliquement enfantine.

Je sais, oui. Rétorquais-je en la fixant de la même manière. Puis, je m'éloignais de quelques pas d'elle et des autres, à fin d'avoir plus d'espace. Je savais qui j'allais appeler, et je savais pourquoi. Rosalie, ma soeur. Pourquoi Rosalie ? Premièrement parce qu'elle conaissait Paul et donc pourrait ramenner les Quileutes en un coup de fil, deuxièmement, et bien... C'était elle qui me venait en premier, ne me demandez pas pourquoi.

Le téléphone sonna à plusieurs reprises, et j'attendais sans grande patience qu'elle décroche enfin, ce qu'elle fit. Alors, c'est d'une voix travaillée pour paraître mal en point que je disais les premiers mots, faisant passer le simple fait de m'exprimer pour un effort monumental.

Rosalie... ? Elle répétait mon prénom avec étonnement, me demandant si "c'était vraiment moi" - Ecout...e... moi... Dis-je péniblement sans la laisser poursuivre - Viens... Venez... Il faut que vous veniez... ! Répétais-je en faisant mourrir ma voix sur la fin. J'ai be...soin ! De vous... Je suis à la frontière et... Elle me coupa, me demandant ce qui m'arrivait, je ne lui répondais pas et poursuivais - Venez... Vite. Appelle Paul, dis-lui... Dis-lui de dire à son clan de venir au...ssi... Dépêchez-vous s'il vous plait...

Sa voix était devenu plus qu'inquiète à l'autre bout du fil mais je ne prenais pas plus le temps de l'écouter et raccrochais une fois ma phrase terminée. Elle viendrait, ils viendraient tous maintenant... Je rangeais le portable dans la poche arrière de mon jean et me retournais, rejoignant Jane à quelques mètres qui souriait légèrement.

Voilà. Fis-je en la fixant, le visage fermé.



[ Posteur suivant : Jane ou un Volturi ]

_________________________________________
.
Goodbyes are meant for lonely
people standing in the rain,
And no matter where I go
it's always pouring all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://are-u-afraid.twilightlegend.net
Démétri Volturi
Clan Vampirique Royal [ Volturi ]


Nombre de messages : 23

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Sam 9 Jan - 16:18

Je pensais que le vol aurait été plus invivable que ça... Les odeurs nauséabondes que pouvaient rejeter un humain devenaient insupportables dansun endroit confiné...De plus, je mourrai de faim. J'avais pensé avoir le temps de choper quelqu'un avant l'embarquement, mais nous étions en retard, et je fus obligé d'écouter chaque battement de coeur des passagers et du personnel plus fort que d'habitude.
Mais cette indisposition ne dura pas tous le vol, Dieu merci.
J'avais réussi à amadouer une gentille humaine qui se retrouva par dessus bord... C'est vrai, c'était risqué, mais personne ne l'avait remarqué et personne ne l'attendait d'après ce qu'elle m'avait raconté.
Lorsque je retournai m'asseoir, je me sentais plus à l'aise e je pus même faire semblant de dormir.
Arrivés à Seattle, Heidi, Chelsea, Mira et moi-même allâmes chasser dans la ville. Quatre corps de plus seraient plus que suffisants pour faire face à ces bêtes sauvages et aux végétariens. Edward, bien entendu continuait son régime draconien ce qui avait le don d'enrager Jane.
Décidément, cette journée s'annonçait de mieux en mieux, une Jane énervée permettrait de détruire plus de monde et un Edward faible nous éviterait de nous préoccuper de lui... De me préoccuper de lui. Je me demandais encore pourquoi il s'était montré si généreux avec moi lorsqu'il m'avait donné sa précieuse information. Mais je pensais qu'il ne pourrait rien faire de mal sans l'aide de sa famille qui le renierait surement une fois qu'ils verront qu'ils ont été piégé par lui.


Tiens. Tu sais ce qu'il te reste à faire... Appelle les Cullen et dis-leur de venir ici, au complet. Sans oublier les loups. Débrouilles-toi comme tu veux... Et tâche d'être convaincant.

Jane tendit le téléphone d'Edward à son propriétaire, tandis que moi et les autres étionsà l'affut du moindre son qui nous entourait.

Je sais, oui.
Rosalie... ?Ecout...e... moi... Viens... Venez... Il faut que vous veniez... ! J'ai be...soin ! De vous... Je suis à la frontière et... Venez... Vite. Appelle Paul, dis-lui... Dis-lui de dire à son clan de venir au...ssi... Dépêchez-vous s'il vous plait...
Voilà.

Quel acteur !
Mais à présent, je n'attendais qu'une seule chose : que les loups débarqunt pour les torturer le plus possible avant leur mort devant la jolie Rosali qui s'en mordra les doigts.

[ Suivant : Un Cullen ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 517

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 1:28

Me voilà , sur la route de LA Frontière entre le territoire des Quileutes et notre territoire a nous, les Cullen.
J'étais partie en vitesse avec Rosalie et Alice, après le coup de fil d'Edward que Rose avait reçu. Nous avions laissé un mot, mis en évidence, pour Carlisle et Esmé qui étaient partie chassé.

J'avais entendu la discussion d'Edward et Rosalie, l'ouie fine, que je possédais, étant vampire, était par moment vraiment très efficace. Et tout ce que je pouvais en dire, c'était que Edward était vraiment pas rassuré au téléphone, comme ci... Il avait été forcé de dire cela. Un pressentiment peut-être... ?

Nous arrivions au abord de la foret, ou nous y trouvions Edward. Seul. Comme si on l'avait déposé ici, par hélicoptère ou alors avec une soucoupe volante ! Nous étions au XXIème siècle, c 'était le bonheur de certaines personnes les soucoupes volantes et autres spécimen verts !
J'étais bien heureux de le revoir, en vie, surtout. Mais intrigué de son retour, parmis nous, a la frontière ?! Pourquoi nous avait-il demandé de le rejoindre ici, et que Rose demande a son Paul de venir ?! Pourquoi nous avoir pas rejoins a la Villa.

[Alice et Rosalie coururent jusqu'à lui, quand a moi, mon esprit de bataille refis surface et salua mon frère poliment..

-Edward... dis-je d'un hochement tête.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 2:05

Jasper, Alice et moi étions enfin arrivé a la frontière. Depuis qu'Edward m'avait appellé, je me posais mille et une questions en même temps que sa voix faible résonnait dans ma tête. Pourvu qu'il n'ai rien ! J'avais laissé Jasper laisser un mot pour Carlisle et Esmé. Il le verrait lorsqu'il rentrerait. L'important c'était de récupérer Edward la ou il était et de le ramener a la villa sain et sauf.

Au fur et a mesure que nous avancions dans les bois et que nous approchions de la route frontière, mon regard était fixé sur la moindre petite chose qui pourrait m'indiquer que mon frère se trouvait dans les parages. Mais rien. Et puis je finis par distinguer une cape, noire, identique a celle que portait les Volturi en Italie. Mais c'était bien lui, c'était bien mon frère. Il avait l'air de tenir debout, Dieu merci ! Je courus immédiatement vers lui et le prit dans mes bras dés que je fus suffisamment près, entourant son cou de mes bras, blotissant ma tête contre son cou. Il avait l'air faible, oui, mais pas autant que je l'avais crains. Nous allions le ramener et tout rentrerait dans l'ordre. ENFIN.


-Tu vas bien... murmurais-je dans un soupir de soulagement en continuant a serrer mon frère contre moi.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin & Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 1443
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am: Stupid Shiny Volvo Owner
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 2:39

L'attente de leur arrivée n'avait pas été longue, bien au contraire. Et pourtant, je tournais comme un lion en cage, redoutant ce que j'allais bien pouvoir leur dire, comment j'allais faire. M'écouteraient-ils seulement ? Comprendraient-ils que je ne souhaitaient pas les trahir en réalité ? Ou seraient-ils bien trop aveugler par la haine que ma trahison engendrerait en eux ? J'avais... Peur.

En quelques minutes seulement, ils débouchèrent sur la route, stoppant là leur course effrénée dans les bois alentours. Jasper, Alice et Rosalie étaient présents. Mes deux soeurs courraient à moi, tandis que Jasper se montra méfiant dès son arrivée. Il sentait que quelque chose n'allait pas, je le lisais sur son visage et dans son esprit.

Jazz : Edward...

Je sentis le corps de Rosalie s'abattre contre moi, tandis que ses bras harponnaient mon cou, me serrant contre elle avec une force que je sentis vu mon état déplorable, je ne m'étais pas assez nourris et je le savais. Sa voix cristalline se répercuta contre mon oreille, y résonnant tandis qu'elle déclarait ne me lachant pas une seule seconde, me serrant toujours plus fort.

Rose : Tu vas bien...

Sa voix n'avait été qu'un murmure, et je la serrais contre moi aussi fort que je pus. Tout en emmettant un faible sourire à Alice qui se tenait devant moi, un grand sourire aux lèvres. Et moi... J'allais les trahir à cet instant, le regard qu'Alice portait sur moi changea immédiatement. Comprennait-elle ?

Edward : ... Je... Hum... Tu as bien dit aux Quileutes de venir ?

Elle m'observa étrangement, comme si elle ne comprennait pas l'importance qu'ils soient là ou non si moi j'étais en sécurité. Le fait est que je ne l'était pas, et eux non plus.


[ Posteur suivant : Alice, Rosalie, Emmett ou un Quileute ]

_________________________________________
.
Goodbyes are meant for lonely
people standing in the rain,
And no matter where I go
it's always pouring all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://are-u-afraid.twilightlegend.net
Leah Clearwater
Modérateur & Louveteau


Nombre de messages : 324
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 13:45

Rosalie avait appelé Paul alors que j'étais chez lui. Il avait mis le haut parleur quand c'était vraiment devenu intéressant. Edward était à la frontière et il avait l'air mal en point. Mais pourquoi devions-nous venir ? Je n'en savais rien mais ça me permettrait sûrement de revoir Emmett. Je dis à Paul de trouver Jared et Jake et moi, j'irais chercher Sam et Rachel ainsi que mon frère.

Je courus jusqu'à chez les Black où logeait ma meilleure amie. Quand elle ouvrit, je la pris par le bras et continuais à courir vers ma maison. J'entrais en coup de vent, expliquais la situation à mon frère et l'emmenais avec moi. Il ne restait plus qu'une seule maison sur mon chemin avant de retrouver Paul et les autres sur le chemin de la frontière.

Je toquais brusquement, abattant mon poing de plus en plus fort sur la pauvre porte en bois. Emily finit par venir m'ouvrir.

-Où est Sam ? Il faut que je le vois. C'est extrêmement urgent !

Elle vit que je ne plaisantais pas et appela Sam. Il arriva et vit mon air essoufflée.

-Leah ? Que ...

-Pas le temps de t'expliquer, le coupais-je. Faut qu'on aille à la frontière. Maintenant !

Il me suivit volontiers et nous nous transformâmes tous les quatre en loups, retrouvant par la même occasion le reste de la meute. Nos pensées s'entrechoquaient. Paul avait manifestement déjà mis au courant Jake et Jared. Il raconta encore une fois le coup de fil apeuré de sa Rosalie aux trois autres.

Nous étions maintenant tous d'accord. Quelque chose de bizarre se tramait à la frontière.

*On à oublié Lydia ! m'écriais-je soudain. Elle ne peut pas rester toute seule !*

Je fis immédiatement demi-tour et, étant la plus rapide, j'arrivais très vite chez moi. Lydia errait seule dans la maison quand j'entrais sous ma forme lupine. Elle avait les yeux rouges. Sans plus d'explications, je la pris sur mon dos.

Elle s'accrocha à mon poil. Je courus aussi vite que je pus. Je rejoint les autres alors que nous n'étions plus qu'à quelques mètres de la frontière. Je me proposais en porte-parole et repris forme humaine. Je me rhabillais et finit le chemin à pied.

Je vis d'assez loin Edward qui enlaçait ... Rosalie ? Je pensais qu'ils ne pouvaient pas se supporter. En tout cas, c'est ce que m'avait dit Paul. Mais bon. Les gens changeaient. Il était revêtu d'une cape noire semblable à celles des deux personnes que j'avais aperçues dans la villa quelques jours plutôt.

Il y avait aussi Alice et Jasper. Mais où étaient les autres ? J'étais surtout déçue qu'Emmett ne soit pas là. Cela m'aurait rassuré de le savoir ici, tout proche. J'hésitais et me rapprochais encore.

-Hum, fis-je en me grattant la gorge. Tu nous as appelé Rosalie. Pourquoi ?

Etais-je la seule à avoir repris forme humaine ? Aucune idées mais je voyais distinctement Jared sous sa forme lupine à mes côtés. Si j'étais seule. C'était à moi de parler. Je regardais Lydia qui était toujours sur mon dos. Je m'en fichais bien des questions qu'ils pourraient me poser. Cette petite, je l'aimais et elle était sous MA protection.

Je respirais un grand coup, prête à toutes les révélations.

[Posteur suivant : Cullen, Lydia ou Quileute]

_________________________________________


Suis-je moins agaçante que Paul, maintenant ?
Bizarrement oui.
Ah ! Quelle promotion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Emily Larsen
Hybride - Ni humain Ni vampire... C'est juste explosif !


Nombre de messages : 91
Localisation : Dans une petite cabane situer dans la forêt loin des humains

This is my story
That's what I am:

MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 15:48

Ca faisait plus d'une semaine que Leah m'avait adopté, je faisais partit de sa famille. Je la considérais comme ma mère, elle m'apportait plein d'amour, de la joie dans ma vie. Mais ce jour là, pour une raison que je ne connais pas, elle partit à vive allure en me laissant seule dans la maison, en me laissant sans rien dire, même pas un regard. Je ne dirais pas que j'avais peur, non juste un peu triste, je pense qu'elle en avait marre de moi !!
Pour ne pas rester seule, je pris mon nounours et le serra fort contre moi, dans un coin de la cuisine. Lorsque soudain la porte de l'entrée s'ouvrit d'un seul coup.


-Leah

Je couru vers elle et la serra fort dans mes bras. Son poil était si soyeux. Elle me porta sur son dos, nous allions à une vitesse incroyable. Nous arrivions là où étéaient Rosalie, Paul, Rachel, Edward, Jasper enfin tout le monde. Je ne voulais pas lâcher la main de Leah.
Mes yeux étaient d'un rouge sang, je n'avais pas manger depuis deux jours, et oui maintenant je ne devais plus boire le sang humain.

-Leah pourquoi on est là ?

Elle me regarda sans me donner de réponse.


[Poste suivent: Cullen, Quileut ou Volturi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 18:38

Leah était chez moi lorsque J'avais reçu le coup de fil de Rosalie, elle avait été tellement je ne sais quoi au téléphone que je n'avais même pas pu en placer une. Je ne sais pas ce qu'il se passait, mais c'qui était certain c'est que ca ne devait pas être amusant, ni rassurant.

Lorsqu'elle avait raccroché, j'étais resté abasourdi devant le combiné du téléphone fixe de chez moi, les bras ballants tout en regardant Leah qui semblait aussi déroutée que moi.

On doit y aller. C'est tout ce que je lui ai dit, elle a opiné et nous sommes sortis tout de suite pour aller réunir la meute et aller au point de rendez-vous : la frontière de nos deux clans.

Je suis passé en coup de vent chercher Jacob qui grognait à moitié endormis devant la télévision restée allumée. Il m'a quand même suivit. J'ai récupéré Jared qui revenait chez lui de je ne sais où et nous sommes partit rejoindre les autres dans les bois.

J'étais presque étonné qu'ils acceptent tous de venir, après tout c'était leur ennemi qui m'avait demandé ça même si pour moi c'était tout différent. Leah repartit en arrière, nous expliquant qu'elle avait oublié Lydia chez elle et qu'elle ne voulait pas la laisser seule. Moi j'étais persuadé qu'on allait avoir de sérieux problèmes un d'ces quatre avec ces gamins bizarres qu'on hébergeait à La Push. Elle revint rapidement, la gamine sur son dos.

Arrivés à la frontière le spectacle m'arrêta net. Je voyais de dos un homme avec une longue cape de velours noire. Une fois plus détaillé je vis qu'il s'agissait de son fameux frère, Edward, mais je n'voyais pas ce qu'il fichait ici, la dernière fois qu'elle m'en avait parlé il était encore en Italie. Je me retenais de me jeter sur lui, il ne m'inspirait rien de bon, et je crois qu'en plus j'éprouvais ce qu'on appelle la jalousie.

Leah reprit sa forme d'humaine et parla en premier à l'assistance de vampires que nous avions en face de nous.

Hum... Tu nous as appelé Rosalie. Pourquoi ?

Lydia était juste à côté d'elle et ne lui lâchait pas la main une seconde, je vis Edward observer la gamine avec un drôle d'air. Je le surveillais. Je décidais de garder ma forme lupine, je serais beaucoup plus utile si je devais agir.




[ Suivant : Un Cullen, un Quileute ou un Volturi ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démétri Volturi
Clan Vampirique Royal [ Volturi ]


Nombre de messages : 23

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 19:10

Ils étaient tous là...
Le plus bizarre, c'est qu'aucun d'eux ne semblaient se douter que nous, les Volturi, étions beaucoup plus près que ce qu'ils n'auraient jamais imaginé... Cela ne m'étonnait pas des loups, mais de la part des Cullen, c'était un peu vexant. Nous les avions donc trop surestimé !
En même temps que penser de vampires qui se nourrissent d'animaux, qui font des pactes avec eux et qui, occasionnellement, tombaient "amoureux" d'eux.
Jane fit un signe de tête pour nous dire d'encercler les futures victimes. C'était toujours comme cela que nous procédions.
Nous avancions doucement afin de ne pas les brusquer. Mais de toute manière, ils sauront bien assez tôt à qui ils auront à faire.


Eh bien, nous pensions que vous seriez un peu plus méfiants que cela..., dis-je dans ma voix la plus amicale avec un léger sourire.

[Un Cullen ou Un Quileute ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared*
Louveteau


Nombre de messages : 15
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 20:00

Je revenais de la plage. J'y avais fait un petit saut pour me calmer. J'aimais bien respirer l'air marin. J'étais donc en vu de chez moi quand je vis Paul et Jake arriver vers moi au pas de course. Paul me demanda de le suivre et nous nous transformâmes. Je demandais où était les autres. Tout ce que Paul daigna me répondre c'est : Ils vont nous rejoindre. Non mais je vous jure ! Il dut voir que j'étais contrarié car il nous expliqua sans plus attendre le mystérieux coup de fil de Rosalie.

Je courus d'autant plus vite. Les autres nous rejoignirent bientôt. Tout le monde était là. Leah se rendit soudain compte qu'elle n'avait pas emmené Lydia. Elle fit demi-tour avant que je puisse protester. Elle revint assez vite, la petite sur son dos.

Je vis soudain la frontière. Leah reprit forme humaine. Elle avança vers les Cullen (enfin trois des Cullen) et un homme en noir. Je le regardais et je reconnus le dénommé Edward. Mais que faisait-il dans cet accoutrement ?

-Hum... Tu nous as appelé Rosalie. Pourquoi ? demanda Leah.

La blonde, Rosalie, n'eut pas le temps de répondre. Trois personnes vêtues des mêmes capes noires qu'Edward. Ils avançaient, l'air dangereux. Je vis soudain leurs yeux pourpres.

-Eh bien, nous pensions que vous seriez un peu plus méfiants que cela...


Un guet-happen ! Et zut ! On était tombé en plein dedans ! J'étais juste à côté de Leah. J'aboyais pour qu'elle cache tout de suite la petite Lydia et qu'elle reprenne sa forme animale. Elle était trop vulnérable. Si il lui arrivait quelque chose, j'aurais l'air malin sachant que c'était moi le plus près d'elle.

[Quileute, Volturi ou Cullen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 19

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 21:53

J’étais au centre commerciale dans la partie que je préférait, les fringues. Mais je n’étais pas toute seule, j’avais à coté de moi le nouveau petit venu de Forks. Le petit Kingston, un petit que Carlisle avait décidé de garder avec nous car soit disant son père était l'un de ses meilleurs amis, et qu’il était décédé.

Nous étions tous les deux, en train de lui choisir des vêtement quand , mon portable sonna, c’était Rosalie qui me demandait de venir les rejoindre chez nous au plus vite. Je laissa tomber mon sac d’ habilles et pris le petit par la main.

- Viens vite , il y a un souci à la maison. Il faut se dépêcher.

Je couru aussi vite que je pu, car la voix de Rosa était très inquiétante, pourtant je n’arrivais pas à avoir de visions et cella me troublait beaucoup. Kingston n’arrivait pas à me suivre alors je le pris sur mes épaule. Et en quelques instants nous voila devant la maison. Je posa le petit à terre et nous rentrâmes dans la maison. Jasper et Rosa étaient tous deux debout au milieu du salon, une sale mine sur leurs visages.

- Que ce passe-t-il ? Pourquoi tu m'as dit de venir Rose ?

Et là, elle m’expliqua qu’Edward avait appelé et qu’il fallait se rendre au plus vite à la frontière, entre le territoire des Quileutes et notre territoire à nous. Jasper sortit dehors et Rosa et moi étions en train d’écrire un mot à nos parents avant d’aller le rejoindre. Avant de partir je pris le petit dans les bras et lui dis de rester ici et de nous attendre. Il hochâ la tête et alla se poser sur le sofa et mit un dessin animé à la télé.

Nous voilà, sur la route de la Frontière et nous arrivâmes vers la foret où nous trouvions Edward. Rosalie se mit à courir vers lui et je la suivis, puis, m’arrêta à quelques pas de lui. Rosa le prit dans ses bras.

Rosalie : -Tu vas bien... Murmura-t-elle à Edward.

Edward me regarda tout en serrant Rose dans ses bras. Je le regardais dans les yeux, et là , j'eus une vision :

** Je voyais Edward, assis dans un avion avec … Hooo non ! Avec les VOLTURIS. Ils discutaient entre eux et parlaient d’une embuscade. Je vis Jane convaincre Edward de tous nous rassembler à la frontière. **

Puis je revins à moi et vis Edward. Mon sourire disparu, je le fixais dans les yeux. Non, pas ça... ! Pas Edward. Comment pouvait-il nous faire ça à nous.

Ed : ... Je... Hum... Tu as bien dit aux Quileutes de venir ? Dit-il à Rosa.

Mais on s'en fout des Quileutes ! Peu importe s'ils sont là. Le seul souci c’est de comprendre pourquoi Edward a fait ça et de quel côté il est. Il ne peut pas nous laisser tomber, il n’a pas le droit. Il fait bien partie de la famille Cullen. Pleins de questions vinrent hanter ma tête. Je n'en pouvais plus de tout ça.

Je vis soudain toute la meute des Quileutes arriver. Tous étaient transformés en loup sauf Leah, qui était elle, en forme humaine. Elle tenait par la main une charmante petite fille.

Leah : -Hum... Tu nous as appelé Rosalie. Pourquoi ? Demanda la Quileute à Rosalie.

Elle n’eut même pas le temps de répondre que trois personnes arrivaient vêtues de capes noires, ils avait tous les yeux rouges. Oui, c’était bien eux dans ma vision, les Volturis .

Démétri -Eh bien, nous pensions que vous seriez un peu plus méfiants que cela.. Dit l’un des Volturis.

Comment Edward avait pu nous faire ça ?! C’était impossible. Et que nous valait cette visite inattendue ? J’étais déjà contente que le petit Kingston fut resté à la maison car si les Volturis l’avaient vu, ça n'aurait pas fait bon ménage.

[Quileute, Volturi , kingston ou Cullen]

_________________________________________
*Je t'aimerai à jamais, Jasper....*



~ La famille avant tout ... ~
~ Attention à mes visions je vous surveille ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kingston Owen
Hybride - Ni humain Ni vampire... C'est juste explosif !


Nombre de messages : 13

This is my story
That's what I am:

MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Dim 10 Jan - 23:11

J’étais au centre commerciale avec la gentille Alice qui avait décidé de m’acheter des vêtement. Ca faisait un moment qu’on ne s’était pas occupé de moi comme ça, j’étais content, les Cullen étaient vraiment une super famille.

Nous étions en train de choisir de belles chemises pour moi lorsque le portable d’Alice sonna. Je tenais sa main et regardais ses yeux, elle avait l’air toute perturbée.

Alice: - Viens vite , il y a un souci à la maison. Il faut se dépêcher. Me dit-elle d’une voix toute agitée.

On couru aussi vite qu’on pouvait mais je n’arrivais pas du tout à suivre, elle courait vraiment très vite. Elle s’arrêta et me prit sur ses épaules. Et nous arrivions très vite devant la villa des Cullen. Alice me posa à terre et nous entrâmes dans le salon. Jasper et Rosalie étaient là, à nous attendre.

Alice : - Que ce passe-t-il ? Pourquoi tu m'as dit de venir Rose ?

Les trois vampires discutaient entre eux d’un Edward, leur frère, que je n’avais encore pas vu. Mais on m’avait expliqué qu’il était partit dans un autre pays pour affaire. Alice me serra dans ses bras et me dit de rester dans la villa à les attendre car ils devaient aller quelque part. j'hochais la tête avant d’aller regarder des dessins animés au salon.

J’étais sur le sofa, tranquille et entendis la porte d’entrée se refermer. Je me leva et alla courir vers la fenêtre pour les regarder partir. Je les regardais disparaître dans la foret puis me rappela des souvenirs que j’avais eut avec mon chien Nix, un super labrador sable. Il avait disparu dans la foret lors de ma rencontre avec les Cullen.

Je m'ennuis tout seul dans la villa, une grande maison pour un si petit bonhomme comme moi. Je faisais les cent pas dans le salon quand je vis le mot sur la table basse. C’était adressé à Carlisle et Esmé. Je pris le mot et le lu : *ils avaient donc rendez-vous à la frontière car Edward avait un souci * Je reposa le mot à sa place , comme si de rien était. Et si j’allais là-bas, à la frontière pour les aider ?

J’ouvris la porte et couru dans la forêt , je savais très bien où était la frontière car j’avais toujours sur moi la carte que mon père m’avait donné. J’arrivais à la route frontière et vis plein de monde au loin. Je vis Rosalie enlacer un beau jeune homme, Alice qui était à côté de lui et Jasper un peu plus loin. Il y avait aussi de grosses bêtes qui ressemblaient à des loups mais bien plus gros et je reconnus ma copine Lydia de loin. Ce qui était encore plus bizarre c’est qu’ils étaient encerclés par trois vampires vêtus de capes noires. Je les avais déjà vu avec mon père. Et il me semblait bien que la famille de mon père disait qu’il était allé se suicider chez ces vampires là.

J’avais très peur et me cachais derrière un gros arbre un peu plus loin de la scène. Je tremblais et je ne voulais pas mourir. J’aurais voulu que mon chien soit là. Je voulais aussi courir dans les bras d'Alice, mais j’avais tellement peur que je ne pouvais plus bouger.

[Quileute, Volturi ou Cullen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin & Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 1443
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am: Stupid Shiny Volvo Owner
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Lun 11 Jan - 22:12

Tout s'enchaîna si vite que je n'eus pas le temps de prendre les devants, au moins de le faire comprendre que quelque chose de grave se tramait ici sans qu'ils ne s'en doutent une seconde. Mais je savais qu'Alice avait compris, c'était clair comme de l'eau de source. Elle savait. Son regard en disant long d'ailleurs, elle pensait que j'étais en train de les trahir tous. Et même si elle pensait de cette manière, il était clair que j'étais mal barré, trés mal barré même. Les astres n'étaient pas avec moi cette nuit il fallait que je m'y fasse.

A peine quelques minutes après l'arrivée des quelques membres de ma famille, j'entendis les loups débarquer à leur toutr tandis que une fille de leur clan leur servait de porte-parole, je ne me retournais pas, me contentais de les écouter de dos, je n'avais pas la force d'affronter le regard de tous ceux qui allaient probablement mourrir ce soir par ma faute. Mais ce que je vis à travers l'esprit de Rosalie, qui elle, était en face me frappa. Une jeune enfant à côté de la quileute qui parlait, une hybride il n'y avait pas de doute, je me retournais légèrement alors, lachant ma soeur pour mieux voir l'enfant. Qu'est-ce que j'avais fait... ?! Cette gamine n'y était pour rien et elle allait assister à ça.

Eh bien, nous pensions que vous seriez un peu plus méfiants que cela...

Je fermais les yeux, les plissant de façon anéantit lorsque cette voix que je connaissais si bien à présent s'éleva à seulement quelques mètres de là où nous nous trouvions tous.

Voilà... A présent si je voulais que mon "plan" marche il allait falloir que je m'éloigne de mes deux soeurs et que je fasse comme s'y j'étais heureux de la situation, comme si... Je n'attendais que ça depuis le début. Je me dégoutais pour ce que je devais leur faire croire à tous, je me dégoutais littéralement.

Alors comme prévu je m'éloignais d'un pas faussement léger tout en offrant un sourire mielleux à Rosalie qui était la plus proche et allait rejoindre Démétri. A son côté, j'observais la petite foule devant nous, sourire aux lèvres, d'une manière faussement enjouée.

Et oui... Fis-je en souriant de façon hypocrite à ma famille, puis, passant en revue rapidement les membres de la meute - Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !? Dis-je sarcastique, tout en cherchant une phrase pour leur faire comprendre la supercherie - Rosalie... Ne t'ais-je pas toujours dit que tu avais tort ? Je la fixais étrangement - Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point. Terminais-je en appuyant sur l'avant dernier mot de ma phrase.

Il fallait qu'elle saisisse le sens caché de mes mots, il le fallait !

[ Suivant : Cullen, Quileute ou Volturi ]

_________________________________________
.
Goodbyes are meant for lonely
people standing in the rain,
And no matter where I go
it's always pouring all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://are-u-afraid.twilightlegend.net
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Lun 11 Jan - 23:49

Tout s'était déroulé on ne peut plus vite. Edward m'avait serré contre lui a son tour. Toujours dans ses bras, j'aperçus les Quileutes
arriver. Ils n'avaient pas trainés ! Je reconnus tout de suite Paul
bien sur, avec son poil gris-argent. Puis un autre loup que nous avions déjà rencontré également, Jared il me semble. Et puis il y a avaitaussi Leah... je ne vois pas comment je ne pourrais pas la reconnaitre ! Etrangement, elle avait gardé forme humaine et elle tenait la main d'une petite fille qui semblait l'accompagner. Elle m'était inconnue.

Plus le temps passait, plus je m'interrogeais sur leur présence. Edward m'avait demandé de dire a Paul de ramener toute la meute sur la route de la frontière et j'avais fait ce qu'il m'avait demandé. Mais maintenant, je ne comprenais pas pourquoi ils devaient être là. C'est vrai, nous allions juste ramener Edward a la villa et tout rentrerait dans l'ordre. Par curiosité, j'allais demander a mon frère pourquoi il m'avait demandé de prévenir les Quileutes mais je n'en eu pas l'occasion. Une voix, non CETTE fois là précisément retentit.

Eh bien, nous pensions que vous seriez un peu plus méfiants que cela...

Je me retourna pour distinguer Démétri. Il n'était pas seul. Bien sur. Ils venaient toujours en groupe pour régler les affaires. Mais qu'est ce que ... ? Je me retourna vers Edward et c'est lui qui prit la parole en premier, avant que je ne puisse dire quelque chose. Il s'était éloigné de nous, de NOTRE famille pour se rapprocher des Volturi qui commencaient déjà a nous encercler.

Et oui...Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !?

Je baissa les yeux en secouant la tête, dégoutée par le comportement de mon frère. C'était impossible ! Pas lui ! Comment pouvait-il ...? Je releva les yeux vers lui lorsqu'il m'interpella.

Rosalie... Ne t'ais-je pas toujours dit que tu avais tort ? Il me regarda avec un regard, je ne sais pas, différent. Quelque chose se passait. Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point, termina-t-il sa phrase.

Il avait insister sur le aucun. Ses paroles repassaient en boucle dans ma tête tandis que je tentais de comprendre ce qui lui prenait et comment il pouvait nous trahir, NOUS, de cette façon et puis soudain je compris. " Tu as toujours pensé que je vous trahirai un jour", "Je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point". Ses paroles s'emboitèrent dans ma tête soudain comme une chose incroyablement logique. Il ne serait jamais d'accord avec moi et si j'avais toujours pensé qu'il nous trahirai...il n'était pas d'accord avec ça non plus. Je répéta la meme logique plusieurs fois dans ma tête pour être sûre de ne pas me tromper. Soit je me trompais et voyait voir un sens là ou il n'y en avait pas, soit je voyais juste. Je devais prendre ce risque : il ne nous trahirai jamais.Point.

Je jeta un coup d'oeil aux Volturi, présents aux cotés d'Edward. Si
c'était bien ce que je pensais, ils devaient croire qu'Edward était des leurs. Pourvu que je ne me trompe pas ! * Tu es toujours avec nous*pensais-je pour répondre a ce que je pensais etre un message de monfrère. En contradiction de mes pensées, j'avança vers Edward et abattit ma main contre sa joue.

-Comment t'as pu nous faire ça ?!

Je regardais les Volturi avec mépris. Pour ça, je n'avais pas besoin de jouer. Je me fichais de savoir comment il réagirait a cela. Le
principal maintenant était de faire en sorte que tout se termine bien
pour tout le monde. Il n'y avait pas que nous, il y avait aussi les
Quileutes et par conséquent, il y avait Paul...

[ Un Volturi ]

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
Louveteau


Nombre de messages : 46

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Mar 12 Jan - 0:02

J’étais allongé sur le canapé à moitié endormi quand la porte s’ouvrit brusquement. Le bruit me réveilla et je tombai par terre. Je vis que la télé était resté allumée je ne sais combien de temps. Je l’éteignis et vis Paul avancer à pas vif vers moi. Je ne voulais pas venir avec lui surtout pour voir cette sangsue mais comme j’avais des choses à régler avec un de leur membre, j'accepta de le suivre.
On récupéra Jared qui revenait chez lui de je ne sais où et partîmes rejoindre les autres dans les bois.

Leah arriva avec la petite hybride sur son dos et nous voila à la frontière. Il y avait beaucoup de monde et je pu voir Edward de loin. Je laissa échapper un grognement en le fixant. J’avais envie de le tuer là, toute de suite. Et d’ailleurs pourquoi il est là , il est suicidaire ou quoi ?

Leah reprit sa forme d'humaine et parla en premier à l'assistance de vampires que nous avions en face de nous.

Hum... Tu nous as appelé Rosalie. Pourquoi ?

Je regardais Edward dans les yeux, j’éprouvais de la haine envers lui, lui qui a fait du mal à ma Bella. Je grognais et aboyais de toute mes forces. Il n’avait rien a faire ici, qu’il retourne d’où il vienne. Puis trois personne vêtus de cape noir arrivèrent vers Edward. Je reconnus les deux personne qui étaient chez les Cullen lors de notre visite surprise là bas.

Eh bien, nous pensions que vous seriez un peu plus méfiants que cela... Dis l’un des étrangers


Et là je vis Edward fermer les yeux puis reculer de quelque pas pour aller vers les personnes à capes noires. Il leva la tête pour regarder tout le monde et dis avec un sourire aux lèvres :

Et oui... dit-il en nous regardant. Je bondis d’un pas en grognant mais ma meute m'en empêcha. J’avais envie de lui sauter dessus

- Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !? - Rosalie... Ne t'ai-je pas toujours dit que tu avais tort ? Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point.

Puis Rosa dit -Comment t'as pu nous faire ça ?!

Sangsue de merde, pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi tu as trahi ta famille ? Je le savais depuis le début, on ne pouvait pas faire confiance à un vampire. Je grognais vraiment méchamment et fonça dans la meute pour me rapprocher d’Edward. J’étais bien plus prêt de lui pour remarquer que ses yeux avait une couleur bizarre. Je retroussais mes babine et montrais mes dents mégissé. Si il fait un faut pas, je lui saute dessus.

[ Jane ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi
Clan Vampirique Royal [ Volturi ]


Nombre de messages : 5

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Mar 12 Jan - 2:06

A défaut d'être agréable, Edward avait au moins le mérite d'être efficace. Il fallait au moins lui reconnaitre ça... Bref. Après un appel très angoissé à un membre de sa famille, quelques minutes suffirent avant que la zone ne soit infestée de vampires végétariens et autres chiens bien obéissants. Hm ! Le plan marchait parfaitement comme prévu. Les Cullen arrivaient les uns après les autres, et l'un des loups reprit forme humaine... Tiens, ils amenaient les enfants maintenant ? Un sourire sadique apparut sur mes lèvres. Ce n'était pas prévu, mais ce n'était pas plus mal. Sauf que... C'était quoi ? Ils n'avaient ni l'odeur d'un vampire, ni celle d'un humain. Mais ils avaient l'apparence des vampires... Des enfants immortels ? Aro sera ravi de l'apprendre.

Tiens, le loup qui avait reprit forme humaine était en réalité une louve... Non mais ça ne la gênait pas de se balader à moitié poil comme ça ? Et personne n'était choqué ! Devant les enfants en plus ! Une moue dégoûtée s'incrusta dans mon visage. A quel point les liens entre les deux clans s'étaient-ils resserrés ? Une fois les retrouvailles faites, Edward parla. Et affirma son appartenance à notre clan. Ah ! Dans vos dents les Cullen. Edward était à nous à présent ! Il ne manquait plus que de le convertir à la bonne nourriture et on finirait peut être par en faire un véritable Volturi. Bref ! La blondasse qui sortait avec le loup - Rosalie ? - vira rapidement dans le mélodrame et lassée, j'intervins et lui dis :

- Nous avons appris par ton frère bien-aimé que tu étais... "en couple" avec l'un de ses... hm "clébards". Et nous sommes là pour remédier à cette situation.
[ Jasper ! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 517

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Mer 13 Jan - 1:02

Ce que je me doutais arriva, un peu comme-ci j'étais médium en faites.... Non pas médium, juste un passé, ou j'ai fait beaucoup coulé le sens, donc beaucoup avec des guets-apen car c'est bien le mot, de ce que je suis entrain de vivre.

Demetri et Jane, était sorti de nul part, comme par enchantement, un peu comme Edward, au beau milieu de la route.

Nos « amis » les Quileutes nous avaient rejoint, ils étaient tous en loups sauf Leah, que je salua de la tête. Ils avaient avec eux, une petite fille, que je connaissais pas. Son odeur, me fis frémir. Elle avait l'odeur d'un vampire, mais un coeur qui battait de son propre chef... J'espère que ce n'était pas ce que je pensais, car il manquait que ca, a vrai dire.

-Et oui... Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance ?! Rosalie.. Ne t'ai-je pas toujours dis que tu avais tort ? Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre, non.. ? Jamais je ne serai d'accord avec toi sur AUCUN point.

Je recula d'un pas, pour mieux voir comment étais la scène, Les Volturi en face de moi, les Quileutes sur les côtés, moi, derrière, Rose et ma Alice en pleine ligne de mire...

- ALICE, ROSE, RECULEZ jusqu'à MOI ! Et VITE !! Dis-je d'une voix forte et sourde.

Je menaçais du regard Edward, il payerai cher cet trahison, il pouvait me croire...
ALICE ou ROSE

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 19

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Mer 13 Jan - 1:43

Je vis Edward fermer les yeux puis reculer de quelques pas pour aller vers les Volturis. Il leva la tête pour regarder tout le monde et dit avec un sourire aux lèvres :

Et oui... dit-il en nous regardant. - Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !? - Rosalie... Ne t'ai-je pas toujours dit que tu avais tort ? Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point.

Je me retournais pour voir où était Jasper. Il était toujours là derrière nous. Puis je vis au loin, derrière un arbre, une ombre. Je la fixais puis vis la petite tête de Kingston. Je me retourna en me pinçant les lèvres et Rosalie prit la parole :

Rosalie - Comment t'as pu nous faire ça ?!

Rosalie avait une voix étrange. Je la regardais puis fixa Edward du regard pour voir au plus profond de lui , je m’approcha de lui et m’arrêta à quelques pas. Les yeux dans le vide qui fixaient je ne sais quoi, une vision m’était apparue . *** Je voyais cette Volturi là-bas , nommée Jane, qui prit la parole pour parler à Rose de son entente avec un des loups. Puis je vis un autre Volturi prendre son élan et bondir sur le pauvre Paul. Et la, Edward oui Edward qui après avoir échanger quelques signes de tête avec Rosalie, bondirent tout les deux sur le Volturi pour aider le fameux Paul***

Je revins à moi, j’avais tout compris, Edward ne nous avait pas laissé, il ne nous avait pas trahi. Je le fixais de nouveau dans les yeux et lui transmis une pensée ** Edward, la famille avant tout** puis je lui fis un clin d’œil. Et là, une des Volturis, nommée Jane intervint à son tour.

- Nous avons appris par ton frère bien-aimé que tu étais... "en couple" avec l'un de ses... hm "clébards". Et nous sommes là pour remédier à cette situation. S’adressa-elle à Rosalie.

Je me préparais à une éventuelle attaque en laissant échapper un grognement, tout en fixant Jane et les autres Volturis. Puis la voix de Jasper dit derrière moi :

- ALICE, ROSE, RECULEZ jusqu'à MOI ! Et VITE !! Dit Jasper d'une voix forte et sourde.

Je tourna ma tête pour le voir , il avait l’air très en colère, j’aurais tout voulu lui dire, mais c’était impossible. Et puis il allait bien le voir par lui-même. Il menaçait Edward du regard, un regard noir, un regard pas familier pour notre gentil Jasper.

Je recula pour arriver juste à côté de mon Jasper. Je lui pris la main et j’aurais voulu lui chuchoter à l’oreille qu’Edward était avec nous, mais c’était vraiment risqué. Les Volturis pouvaient nous entendre même si je parlais le plus doucement possible.

Je m’approcha de son oreille et lui chuchota « Jazz, je reviens, je vais voir quelque chose » et puis là, il me serra la main, il ne voulait pas que je le laisse. Mais moi je voulais aller voir le petit Kingston, je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose. Je ne voulais pas le perdre. Il était vraiment gentil ce petit garçon et Esmée l’aimait fort.

[Démétri]

_________________________________________
*Je t'aimerai à jamais, Jasper....*



~ La famille avant tout ... ~
~ Attention à mes visions je vous surveille ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démétri Volturi
Clan Vampirique Royal [ Volturi ]


Nombre de messages : 23

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Mer 13 Jan - 17:09

Edward décida de nous montrer sa fidélité en déclarant son discours:

Edward: Et oui...Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !?
Rosalie... Ne t'ais-je pas toujours dit que tu avais tort ? Et
puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou
l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point


J'essayais de lire entre lignes... Essayer de me persuader que tout irait bien, et que nous n'aurions pas de mauvaises surprises... "Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance". Bien sur qu'il l'était... Volterra ne l'avait pas changé à ce point. La preuve, il continuait de manger des bestioles... Et depuis quand les blondes sont-elles intelligentes ?
Est-ce que Rosalie aurait remarqué chez son frère un côté obscure dont il fallait s'inquiéter ? Et qu'aucun membre de sa famille ne s'en serait rendu compte auparavant ?


Rosalie: Comment t'as pu nous faire ça ?!


Soit il jouait un rôle, soit il regrettait sincèrement sa vie passée auprès des Cullen. Mais ça, je l'aurais senti durant ces quelques jours passés à Volterra. Et pourtant... il semblait qu'il les haïssait.
De toute façon, tout était clair dans mon esprit. S'il était vraiment de notre côté, alors je n'aurai rien à redire puisqu'il se battra pour nous, mais s'il nous trahissait... Si seulement il essayait... Alors je me ferait une joie de l'anéantir.


Jane: Nous avons appris par
ton frère bien-aimé que tu étais... "en couple" avec l'un de ses... hm
"clébards". Et nous sommes là pour remédier à cette situation.


Jane avait résumé la situation. Ils savaient tous qu'ils étaient en tord. La différence, c'est qu'ils avaient été tous trop lâches pour y mettre un terme. La colère montait... Parfait. Je n'éprouverai aucune pitié.


Jasper: ALICE, ROSE, RECULEZ jusqu'à MOI ! Et VITE !!

Visiblement je n'étais pas le seul à m'enrager. Son regard vers Edward laissait supposer qu'il ne se gênerait pas pour lui sauter dessus. C'est là que je verrai si Edward serait prêt à montrer pour qui il est réellement. Et c'est là aussi que je verrai lequel je devrait combattre en premier. L'idée d'être fixée aussi vite m'apaisa, légèrement.Une odeur passa alors rapidement sous mon nez. Une odeur qui m'étonnait tellement qu'elle me fit rire doucement.
Un mélange d'étonnement, d'exaspération et d'un peu de colère m'envahit. Je tournais la tête vers ce petit être que je n'avais presque pas remarqué. Cet enfant, si on pouvait le qualifier ainsi, tenait la main à une jeune fille qui n'avait pas trouvé utile de s'habiller. Car même si il avait les apparences, cette enfant était une honte pour notre race. " Ne jamais toucher aux enfants humains pour les transformer ". J'appliquais cette règle à la lettre. Je savais que transformer un enfant est plus qu'inhumain. Même nous, les vampires avions des principes. Je suivais cette règle là, en allant même plus loin : ne pas toucher un enfant tout cours, même pour se nourrir. Un enfant est innocent, il n'a pas à subir les idioties des adultes. Oui, je mange des adultes parce qu'ils sont plus qu'inutiles sur cette planète. Je leur fait comprendre en buvant leur sang. Leur seul utilité.
Quelques têtes se tournèrent vers moi lorsqu'ils entendirent mon rire. Même Jane me regarda comme si je l'avais interrompu en plein milieu d'un discours. Voilà pourquoi on ne devrait pas transformer quelqu'un avant sa majorité. Le trop plein de pouvoir dans un corps de gosse perturbe les autres.
Je m'approcha de l'enfant, et sentit son odeur. Oui. Cette gosse en était une. Elle ressemblait à un petit ange... Qui dans quelque temps deviendrait aussi insupportable que la Jane.


Et ça, c'est quoi ? dis-je en me relevant en regardant les loups. C'est incroyable, à chaque fois que je viens ici, on dirait qu'on me donne plus que ce que je demande... Vous en avez d'autres des comme ça ?

On dirait qu'ils étaient mal à l'aise. Les regards fusaient entre Edward et les Cullen. Essayait-il de communiquer ?
Je m'en fichais, il fallait bien régler le compte de ses sales loups, même si je savais qu'il n'avait rien fait pour que cette petite soit un hybride.

Bon, quand est-ce qu'on commence ?, dis-je en souriant à Jasper, tournant le dos à la petite.

J'avais hâte. Enfin une bonne raison d'exploser la tête de ce coincé et pourquoi pas de sa copine. Que voulez- vous ? C'est elle qui ne voulait pas se joindre à nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Clearwater
Modérateur & Louveteau


Nombre de messages : 324
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Mer 13 Jan - 19:53

Un guet-hapens ! Nous étions tombé dans un guet-hapens ! Mais comment on avait pu être aussi bête !? On avait même pas réfléchi, on avait foncé tête baissée. En même temps, faut avouer que si Paul n'avait pas écouté Rosalie, ça ne serait jamais arrivé mais je ne peux pas lui en vouloir car si Emmett m'avait appelé, j'aurais fait la même chose.

-Et oui...Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !? Rosalie... Ne t'ais-je pas toujours dit que tu avais tort ? Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point, déclara Edward.

J'eus soudain envie de le frapper et apparemment, Jake aussi. Je le retins pourtant et je fis de même avec mes pulsions meurtrières car Rosalie s'avançait déjà vers son "frère". Elle lui mit une bonne baffe et je la remerciais intérieurement pour ça.

-Comment t'as pu nous faire ça ?!
hurla-t-elle.

Elle se recula alors que je lançais des regards meurtriers à toute la petite bande de capes noires. Une petite s'avança. Sa cape était plus noire que les autres ? Mais pourquoi donc ?

-Nous avons appris par ton frère bien-aimé que tu étais... "en couple" avec l'un de ses... hm "clébards". Et nous sommes là pour remédier à cette situation, annonça une petite blonde.


Ils étaient donc là pour ça. Ils étaient là pour tuer Paul ! Tuer mon meilleur ami ! Ils croyaient vraiment que nous n'allions rien faire !? Nous étions en supériorité numérique mais il devait y avoir une raison. Ils ne m'avaient pas l'air crétins à ce point ... Jasper hurla soudain :

-ALICE, ROSE, RECULEZ jusqu'à MOI ! Et VITE !!

Donc, il y avait vraiment danger. Pas croyable ! En même temps, c'était facile à deviner, vu leur expression trop sûre d'elle. Je leur aurait bien rabaissé le caquet, moi.

Un grand blond s'approcha de moi et Lydia. Il me contourna alors que je mettais la petite derrière moi et la renifla. Quel malpoli ! On ne lui avait jamais appris les bonnes manières ?! Ca ne se faisait pas de venir renifler les gens. Et encore moins les enfants qui risquaient d'être traumatisés pour toujours !

-Et ça, c'est quoi ? C'est incroyable, à chaque fois que je viens ici, on dirait qu'on me donne plus que ce que je demande... Vous en avez d'autres des comme ça ?


-Ne t'approches pas d'elle, crachais-je.

Je le regardais, effrayée. Néanmoins, je repris vite mes esprits et cachait Lydia derrière moi. J'éclatais dans mes vêtements. Dommage, il faudrait que j'en rachète. Je pris la petite sur mon dos et l'emmenais plus loin pour qu'elle soit à l'abri pendant la bataille qui m'avait l'air incontournable.

-Bon, quand est-ce qu'on commence ?

Cet homme me faisait l'effet d'un sadique. Et pourtant, il était plutôt mignon. Pourquoi fallait-il qu'il y ait toujours un problème avec les gars mignons !? Je grognais alors que tous les autres avaient du entendre ce que je pensais.

Je m'approchais de Jasper et d'Alice, en première ligne. Je sentis soudain une odeur familière et je tournais la tête vers la lisière de la clairière. Il était là. Il allait participer au désastre. Je crois que depuis que je savais les motivations de ces tarés de capes noires, je ne voulais plus du tout qu'il soit présent. Si il lui arrivait quelque chose, je m'en voudrais trop mais ce serait de la faute de son ex-femme alors ... Espérons qu'elle aussi s'en voudrait.

[Emmett ou Damon]

_________________________________________


Suis-je moins agaçante que Paul, maintenant ?
Bizarrement oui.
Ah ! Quelle promotion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Ven 15 Jan - 0:44

Pouvait-on mourir d’ennui ? Je crois que non. Sinon, ce serait chose faite depuis longtemps... Les humains peut être le pouvaient, la mort vampirique était autrement plus difficile à atteindre. Une fiche de soin dans les mains, je marchais dans les couloirs blancs de l’hôpital, parcourant des yeux l’écriture illisible des autres médecins, ma blouse blanche – ça changeait du noir – se soulevant à chacun de mes pas. C’était plutôt calme aujourd’hui et pour être honnête, je m’ennuyais ferme. J’avais eu une opération ce matin, une autre urgence l’après-midi et... c’était tout. Forks était vraiment l’endroit le plus calme du monde. Je signais machinalement une autorisation de sortie quand mon portable se mit à vibrer dans ma poche. Peu de personne avait mon numéro – je me demandais bien à quoi servait ces engin au final – et je fus assez surprise de voir le nom de ma mère s’afficher sur l’écran.

Intriguée, je décrochai. C’était plutôt rare qu’elle m’appelait, surtout pendant mes heures de travail et la connaissant, ce devait être important. Et ça l’était. Sitôt la communication coupée, je me ruai vers les vestiaires. Ma mère allait être en danger et ça c’était absolument intolérable. Un grondement furieux et menaçant s’échappa de ma gorge avant d’avoir pu le retenir. Obligée de conserver mon anonymat, j’étais forcée de garder une allure humaine alors que toute la vitesse vampirique du monde m’aurait parut aussi lente qu’un escargot paraplégique. Fourrant ma blouse dans mon casier, je retrouvai bien vite ma combinaison noire. Marmonnant une vague excuse pour cause de urgence, la secrétaire du voir à mon visage que ce n’était pas le moment de me contredire car elle se contenta de hocher la tête, livide. Brave fille. Je me ruai à l’extérieur et, sitôt à l’abri des regards mortels, je fonçais vers la frontière.

Fallait-il que je me transforme en loup ? Je savais que j’étais plus rapide sur quatre pattes que sur deux, seulement ce serait irréversible, hors de question que je me balade nue en pleine forêt. Grondant contre ces fichus vêtements qui n’étaient pas capable de se transformer en même temps, je gardais forme humaine et pressai ma course. C’était mon instinct plus que mes autres sens qui me guidait. Pourtant, quelque chose m’attirait irrésistiblement vers cet endroit, et je me dis que c’était à cause de ma mère qui était en danger. De quoi pouvait-il s’agir d’autre ? Je profitai du chemin pour me remettre en mémoire ce que j’avais appris en combattant des vampires. Cela faisait très longtemps que je ne m’étais pas battue sérieusement, et pour être honnête, j’avais peur d’être rouillée.

Je sentis leurs odeurs emmêlées - loup et vampire - bien avant de les voir... J’identifiai très vite qui était mes ennemis de mes amis, les loups étaient alliés à ma mère, donc amis. J’avais déjà eu l’occasion de voir la famille Cullen grâce aux photos qu’Esmée m’avait montrée, je les rangeai du côté ami. Les autres, ceux vêtus d’une cape sombre qui encerclaient ma famille, c’était des cibles à abattre. J’arrivai un peu en retard je l’avoue, mais j’étais là maintenant et j’avais la ferme intention de botter les fesses à ces vampires carnivores. Soudain, je vis au loin une louve se transformer pour protéger... Lydia ? Je grondai sourdement. Le premier qui la touchait... Suivant une impulsion, je bondis par dessus la ligne ennemie pour me retrouver à l'intérieur du cercle. Ma mère n'était pas encore là, mais peu importait... C'était sa meute, donc la mienne. Et on ne touchait pas à ma meute. Je me mis à côté de la louve pour défendre Lydia et dit dans un léger sourire aux loups et aux Cullen.
    Dawn : « Hey. Esmé m'envoie, je viens vous donner un coup de main. »

C'était un petit mensonge, ma mère ne m'aurait jamais demandé d'aller me battre, mais c'était la meilleure façon d'éviter les questions. Je me retournai vers celui qui s'était approché de Lydia. Avez-vous déjà eu l’impression que le temps s’arrêtait ? Ou passait au ralenti ? Moi non. Je l’avais déjà vu défiler à toute vitesse ou alors avec sa lenteur paresseuse habituelle. Je ne l’avais jamais vu se figer ainsi. D’ailleurs était-ce possible ? Oui, sans le moindre doute. Il venait de le faire, à l’instant même où, achevant mon mouvement, je lui fis face. Relevai la tête. Croisai son regard. M’immobilisai. Et le temps s’arrêta. Les liens qui me liaient aux autres m’apparurent aussi clairement que des fils de coton.

Celui fragile qui venait de se nouer avec ma mère que je venais de retrouver. Tranché. Celui méfiant que j’avais avec son mari. Tranché. L’amour que je portais à la petite hybride. Tranché. L’amitié que j’avais avec Sanjana. Tranché. Le respect que j’avais pour mon père. Tranché. Le ressentiment passager envers mes ennemis. Tranché. Un à un, mes liens, si fragiles, si légers, se brisèrent. Je me sentais comme perdue, coupée du monde extérieur, vide. Un univers de néant. Puis, un nouveau lien se forma... Il ressemblait plus à un câble en acier qu’à un fil de coton. D’abord hésitant, le contact se fit entre moi et l’homme qui me faisait face.

Il était grand – certainement un peu plus que moi – sa peau avait la blancheur toute vampirique du marbre, et ses vêtements sombres faisaient ressortir d’autant plus cette froide pâleur. Ses cheveux étaient blonds, coiffés en pique sur son crâne comme l’exigeait la mode d’aujourd’hui, et ses yeux étincelaient comme deux braises, deux flammes derrière une cascade de sang. Un vampire carnivore, il n’y avait aucun doute à avoir là-dessus. Donc un ennemi... Normalement.

Les câbles entre nous se multiplièrent, de plus en plus solides et je sentis mon cœur marquer un battement. Je venais de comprendre. Tout le monde apprend à l’école que la Terre tourne autour du Soleil, le centre de notre système solaire. C’était un mensonge. L’univers ne tournait autour d’un seul point : lui. Je me sentais enfin complète, entière. Comme si toute ma vie n’avait été qu’une longue recherche de cet être. Comme si plus rien n’avait d’importance maintenant. Comme si tout était évident, clair, limpide. Il était là, et c’était tout ce qui comptait... J’avais trouvé l’unique raison de ma présence ici. Et c’était simplement parfait.

Mais on ne fige pas le temps aussi facilement que ça, et brusquement, il reprit son cours. La tension qui régnait dans la clairière, la surprise de ma venue, la haine viscérale entre les deux races, tout ça me revint dans la figure comme un coup de fouet. Dure et froide réalité. Il n’y avait bien que mon instinct de survie qui aurait pu briser cet instant unique de mon existence. Mon visage, figé par la surprise, finit par se troubler et je me demandai brusquement ce que j’allais faire. Je ne pouvais détacher mon regard du sien. Ma mère avait besoin de moi, et donc j’étais de son côté... Mais maintenant il y avait celui dont je venais de m’imprégner. Le seul être qui comptait au monde.

Évidemment que j’allais le protéger. Mais à quel prix ?
__________________________________________________________________

[ Emmett, Damon ou Démétri ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démétri Volturi
Clan Vampirique Royal [ Volturi ]


Nombre de messages : 23

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Ven 15 Jan - 14:54

Après avoir jeté un froid, je me retournai de nouveau vers l'enfant qui semblait avoir des protecteurs assez féroces. La jeune fille qui empestait l'odeur de loup me regardait avec son air le plus agressif... Est-ce que cela était censé m'effrayer ?
Il ne me suffisait qu'à l'éjecter à l'autre bout de la forêt pour accéder à cette gamine. Mais je préférai ne pas la brutaliser. Je n'en avais pas contre elle.
Soudain, une autre personne apparut.


Dawn : « Hey. Esmé m'envoie, je viens vous donner un coup de main. »
Une mère qui envoie ces enfants à l'abattoir ?
Jamais je n'aurai imaginé la si douce Esmée de cette manière.
Et depuis quand Esmée avait une gosse qui empestait le loup tout en dégageant une odeur de vampire. C'était clair, elle était vampire. Mais pourquoi l'autre odeur persistait-elle ?
Et pourquoi me fixait-elle comme si elle n'avait jamais vu de vampires auparavant ?
Ses yeux bleu perçants et clair comme de l'eau ne se détachaient pas des miens. Lisait-elle aussi dans les pensées, comme l'autre ?
Je ne voyais pas d'autres explications à ce qu'elle me fixe comme ça. D'ailleurs, c'en était très perturbant... Quel était son pouvoir pour qu'elle décide de ne pas regarder autre chose que mes yeux ?
Es-t-elle effrayée ?
Trop de questions sans réponses... Oublions-les et retournons aux choses sérieuses. Pourquoi est-ce que les Cullen n'attaquaient pas ? Attendaient-ils des renforts ? Avec l'arrivée de la mi-loup mi-vampire, tout laissait présager que oui.
Je détournais mon regard de la nouvelle venue, et essayait de me concentrer sur les alentours, il y a avait quelqu'un dans les bois. Effrayé. Et qui dégageait, bizarrement , le même genre d'odeur que la petite.

Un autre enfant hybride nous observait. Je plantais mon regard dans sa direction.

[Kingston, Emmett, Damon ou Un Cullen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kingston Owen
Hybride - Ni humain Ni vampire... C'est juste explosif !


Nombre de messages : 13

This is my story
That's what I am:

MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Ven 15 Jan - 16:05

J’étais toujours caché derrière l’arbre et je pouvais voir toute la scène d’où j’étais. Les loups, ma copine Lydia les Cullen et Edward étaient entourés par des criminels que je reconnaissais bien. Mon père n'était pas très ami avec eux et c’est même eux qui l’avait tué. Je me rappellerai toujours (la famille à mon père) moi j’étais assis par terre à jouer (peut-être avaient ils cru que je ne comprendrais pas. Et ils disaient que mon père était allé chez le Volturi se tuer en leur avouant qu’il avait eu un enfant avec une humaine et qu’il s’était chargé de moi (je suis sur que c’était pour me sauver) mais la famille à mon père voulait m'abattre pour ne pas avoir d'ennuis. Voilà pourquoi je me suis enfui et que je suis pas rester avec eux. Et j’ai rencontré les Cullen, une super famille, et ma copine Lydia (comme on s’était bien amusés dans la forêt avec tous les animaux). Et là, tout allait s’écroulé, j’avais vraiment peur de perdre ma nouvelle famille.

Je les regardais tous les un après les autres et me remémorais ce peu de moments passés avec eux. Puis Edward, le frère a ma tata Alice, pris la parole.

- Vous aviez réellement cru que j'étais quelqu'un digne de confiance !? - Rosalie... Ne t'ai-je pas toujours dit que tu avais tort ? Et puis après tout tu as toujours pensé que je vous trahirais un jour ou l'autre non... ? Jamais je ne serais d'accord avec toi sur AUCUN point.

Ho ! Je crois qu’il a fait quelque chose de pas gentil et Tata Rosalie était très en colère et lui cria dessus.

-Comment t'as pu nous faire ça ?!

Et la une jeune dame vêtue d’une cape noir déclara :

- Nous avons appris par ton frère bien-aimé que tu étais... "en couple" avec l'un de ses... hm "clébards". Et nous sommes là pour remédier à cette situation.

Et puis tonton Jasper était aussi très en colère et regardé Edward comme si il voulait le bouffer. Il faisait très peur à voir. Jamais je ne l’avais vu comme ça. Il cria très fort sur tata Alice et Rosalie.

- ALICE, ROSE, RECULEZ jusqu'à MOI ! Et VITE !!

Puis Alice recula pour aller vers lui et lui dis quelque chose dans l’oreille. J’avais beau essayer de lire sur ses lèvres, je n’arrivais pas a savoir se qu’elle disait. Puis elle regarda vers moi. Notre regard s'est croisé un petit moment quand elle se retourna pour regarder de nouveau Edward. J’avais très peur mais je ne voulais pas perdre ma famille. J’aurais aimer être dans les bras réconfortants d’Esmée, mais je ne la voyais toujours pas.

Puis je vis un Volturi s'approché de ma Lydia. J’étais très énervé. Personne n’avait le droit de la toucher. Il la dévisagea et j’aimais pas ça du tout , puis il dit :

Et ça, c'est quoi ? Dit-il en regardant les loups. C'est incroyable, à chaque fois que je viens ici, on dirait qu'on me donne plus que ce que je demande... Vous en avez d'autres des comme ça ? Il jeta un regard aux Cullen.
Bon, quand est-ce qu'on commence ? Reprit-il ensuite en tournant le dos a Lydia.

Puis ce Volturi s’approcha d’Alice et Jasper. Je me leva et voulu lui sauter dessus quand son regard se posa vers la lisière ou j’étais caché. Je resta immobile derrière l’arbre pour qu’il ne me voit pas. Mon petit cœur battait a 100 milles à l’heure. J’avais peur qu’il vienne me chercher et là j’entendais du bruit dans la forêt juste devant moi. Je sursautais quand je vis une superbe fille bondir jusque dans le cercle. Je tomba a genoux. Décidément que d’émotion.

« Hey. Esmé m'envoie, je viens vous donner un coup de main. » dit-elle a la foule.

Je regardais de nouveau la scène quand je vis ce Volturi me fixer, il m’avait remarqué. Je crus que mon cœur s’était arrêté puis je voulu me cacher quand je glissa de peur et tomba dans l’herbe, mes jambes tremblaient, son regard était glacial, il me faisait peur. Pourquoi me fixait -il comme ça ? J'avais envie de courir au plus vite vers Alice ou encore vers ma Lydia. Mais je ne savais pas si j’y arriverai. Il le fallait. Tous les regards étaient posés sur moi. Les loups me fixaient, ils savaient tous que je tenais beaucoup a Lydia. Tata Alice et Rosalie me regardaient effrayées et Jasper qui retenait Alice. Edward, lui, était tout étonné. Les Volturis me fixaient, eux, avec leurs yeux rouge sang.

Je me leva et couru jusqu’à Alice, la plus près de moi (mais elle était aussi très près du Volturi). Je couru très vite et était presque arrivé a elle, quand je sentis quelque chose m’attraper le bras, quelque chose de très froid. Hoo non, c’était bien ce Volturi qui était plus rapide que moi et qui m’avait attrapé avant que je n'arrive vers Alice.

Je me débattais , criait de toute mes forces. Je lui mordis le bras, mais sa ne servait à rien, en plus sa peau était dure comme du marbre.

« Nonn lâche moi sale Volturi , je vous déteste tous, vous êtes que des assassins »

Alice voulait venir vers moi mais Jasper l'en empêchait. Je pouvais l’entendre crier (lâche le Démétri, je t’en supplie lâche le).

Puis soudain j'entendis du bruit dans la forêt, une bête arriva en notre direction et en aboyant. Je pourrais reconnaître entre mille l’aboiement de mon chien.

Je cria , et cria encore plus fort :

- Nonnnn, Nix, NONNNNN mon chien. Va ten, sauve toi.

Puis je le vis bondir sur le Voluri qui lui donna un grand coup de bras dans la gueule et je vis mon chien voler contre un rocher plus loin. L’impact fut trop violent. Je le regardais. Il était allongé vers ce rocher, dans son sang. Je le fixait attendant qu’il se relève pour venir m’aider, mais que je suis bête ce n’était qu’un pauvre chien qui n’avait rien demander a personne et a cause de moi il était mort.

[Démétri, Lydia, Emmett, Damon ou Un Cullen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Emily Larsen
Hybride - Ni humain Ni vampire... C'est juste explosif !


Nombre de messages : 91
Localisation : Dans une petite cabane situer dans la forêt loin des humains

This is my story
That's what I am:

MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Ven 15 Jan - 20:37

Je regardais les grands se parlaient, tous avais des regards noir comme la nuit. Leah me cachée derrière elle, mais de là où j'étais je vis un des volturi s'approcher de...Kingston!!! Mes que faisait-il ici?
Le volturi se rapprocha de plus en plus de lui et le prie par le bras.
Il cria et se débattais.


-nonn lâche moi sale volturi , je vous déteste tous, vous êtes que des assassins

Non, pourquoi il le touche se minable, et je cria.

-KINGSTON...

Je le regardais, je voulais l'aidée, mais...J'avais peur. J'avalai ma salive et couru vers lui.
Je frappa le volturi mais il ne santé rien.


-L'ache leu tu entend, l'ache leu.


Avant d'avoir pue rejoindre Kingston, le volturi avait frapper violemment Nix, il été a terre et ne bougé plus.



[Leah, Démétri ou Cullen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bataille Finale   Aujourd'hui à 5:02

Revenir en haut Aller en bas
 

La Bataille Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Push :: 
Frontière; Choose Your Side
-