Bonjour et Bienvenue sur Are You Afraid !
C'est pas votre trcu de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 19:39

    Sujet : De Profundis
    Personnages : Dawn E. McAlister - Esmé Cullen - Carlisle Cullen
    Statut : Privé - En cours
    Débuté le : Lundi 07 Décembre 2009

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas eu l'esprit aussi occupé par autre chose que la mort de mon père. J'étais pensive. J'hésitais, ce que je n'avais jamais fait encore jusque là. Pourquoi les choses étaient-elles devenues si compliquées tout à coup ? Avant, ma vie était simple. Je suivais les ordres de mon père, on partait chasser les vampires, je les tuais et on recherchait une autre cible, fin de l'histoire. Maintenant, je ne savais plus quoi faire. Les vampires pouvaient être végétariens, vivre sans s'attaquer aux humains. J'étais hésitante. Que devais-je faire ? Les tuer simplement pour leurs races ? Ou admettre qu'ils avaient le droit également de vivre eux aussi ? Je ne savais pas, je ne savais plus, j'étais totalement perdue. Qu'étais-je censée faire ? Que dirait mon père ? Que ferait-il, quel ordre me donnerait-il ? J'avais peur - non, j'étais terrorisée. Et je n'avais personne vers qui me tourner pour me guider. J'étais un hybride des deux races les plus puissantes qui existaient, j'avais les avantages de chacune des deux, et pourtant, j'avais une peur profonde ancrée en moi.

Je ne savais pas vivre, je n'étais pas armée pour survivre dans ce monde. Ma vision avait toujours été noire et blanche, et maintenant je commençais à apercevoir des nuances de gris. Et ça me terrifiait. Je n'avais appris à réfléchir par moi-même que pour un duel, un combat. Dans la véritable vie, je n'avais aucun point de repère. Je devais museler mes instincts sans cesse, sans savoir ce que je pouvais laisser aller ou non. Soupirant, je me concentra de nouveau sur la traque que j'effectuais. il fallait que je me nourrisse si je voulais survivre. D'un bond rapide, je sautais sur la première proie venue, sans prendre le moindre plaisir à la chasse. Je ne jouais pas, je n'étais pas d'humeur, et je ne savais pas si je pouvais laisser mes instincts de prédateur prendre le dessus sur moi. Le sang coula à flot dans ma gorge, et je reconnus le goût d'une biche. Ce n'étais pas mon sang préféré, je n'en avais pas d'ailleurs. Une fois nourrie, je me releva et jeta un léger coup d'œil à la dépouille. Mon esprit resta vide un instant, puis je tourna les talons pour... Pour quoi d'ailleurs ? Je n'en savais rien, mais il fallait bien faire quelque chose.

De la pulpe du pouce, j'essuyai le sang qui avait commencé à couler le long de mon pouce. Soudain, je m'immobilisai, et mon flair de loup-garou s'excita. Il y avait un vampire non loin d'ici. Encore sous le coup de l'ivresse sanguine, je ne pus retenir un long grondement s'échapper de ma gorge. Me concentrant, je notais mentalement le sens du vent et me dirigea furtivement vers le sans froid. Silencieuse comme une ombre, je me glissais sans le moindre bruit sur les feuilles et les branches. Je ralentis l'allure une fois le vampire en vue. Repensant à cette histoire de vampire végétarien, je marqua une hésitation... qui me couta ma couverture. Je n'étais pas à couvert et donc parfaitement visible dans cette univers vert. Tant pis, s'il devait y avoir un affrontement, il devrait se faire en duel. Accroupie sur un tronc mort, légèrement surélevée, je la fixais de mes yeux de glace. Qui était-elle ?


Dernière édition par Dawn E. McAlister le Dim 13 Déc - 21:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 19:43

J’avais décidait que je ne pouvais plus rester une seconde de plus avec ma famille. Et si dans quelque temps je devenais comme Emmett : du jour au lendemain, de me transformer en monstre et détruire toute ma famille. Au fond, je savais que je n’en étais pas capable mais je ne pouvais envisageai faire du mal à un seul de mes enfants, encore moins a Carlisle… Mon amour, ca me brisait littéralement le cœur de partir et de le faire souffrir mais je ne pouvais rester. Tout ce que j’avais entendu toute à l’heure tournait dans ma tête comme un lion tourne autour de sa proie. Attendant le bon moment pour attaquer – et me détruire le cœur. C’est pourquoi je venais de me réfugier dans la forêt : le seul endroit où je me trouvais bien – après les bras de mon bien aimé. Mais il ne fallait plus que je pense à lui. Pour me changeais les idées, je décida donc de partir chasser, tout ce qui se trouverait devant moi ferait l’affaire. Alors je me mis à flairer chaque odeur, chaque pointe de chaleur ….. avant de sentir une odeur bizarre. Jamais une telle fragrance n’était venue chatouiller mes narines au paravent. Alors, revenu à mon état sauvage, je fis confiance à mon instinct et suivis cette étrange odeur…

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 20:15

Sans bouger le moindre muscle, j'observais le vampire qui s'approchait lentement de moi. Je remarqua tout de suite qu'elle avait laissé ses instincts vampiriques prendre le dessus sur elle. Curieuse, je la fixai. Je n'avais pris réellement le temps d'observer les vampires, autrement que pour leur sauter dessus par surprise pour les tuer. Ses mouvements étaient souples, félins, prédateurs et elle fendait l'air sans le moindre bruit, tous les sens à l'affut. Voyant qu'elle se dirigeait dans ma direction, je devina qu'elle suivait ma propre odeur. Je grimaça. Je savais que du fait de ma dualité de race, mon sang avait une odeur particulière. Elle n'était pas désagréable pour aucune des deux races, simplement particulière. Je la laissa s'approcher et en profita pour l'observer.

Elle était jeune en apparence, je ne lui donnerai à peine plus de vingt cinq ans. Ses cheveux légèrement ondulés encadrés son beau visage en forme de cœur. Et, chose qui me bouleversa profondément, elle avait l'air gentille. J'étais réellement choquée. les vampires sont séduisants, charmeurs, mais pas gentils. Automatiquement, je me tendis et me redressa, l'avertissant de ma présence d'un grondement sourd. Le loup-garou en moi voulait bondir immédiatement sur elle et lui arracher la tête avec mes crocs, mais je me retins à grand peine. Il fallait à tout prix que je maîtrise mes instincts. Quand elle fut assez proche, je remarqua que ses yeux étaient ambrés, peut être un peu plus sombres à cause de sa chasse. Ainsi, j'appris qu'elle aussi était végétarienne... Donc qu'elle n'était pas une menace directe.

Pourtant, quelque chose chez elle me faisait sentir mal à l'aise, tendue, presque stressée. Je ne savais pas quoi. Nerveusement, je fis passer mon poids d'une jambe à l'autre, toujours accroupie sur mon tronc d'arbre. Mes doigts se refermaient sur mes paumes et jouaient avec l'air sans que je puisse réellement les en empêcher. Qu'avait cette femme de spécial ? Pourquoi je me sentais si mal à l'aise ? Était-ce un pouvoir, une capacité spéciale ? Je n'en savais rien. Je me mordis la langue et l'intérieur des joues pour retenir le grondement méfiant et menaçant qui voulait rouler dans ma gorge. Inconsciemment, sans m'en rendre compte, je commença à me balancer d'avant en arrière, très légèrement, tellement que c'était presque imperceptible pour un humain, comme pour me bercer. Je garda le silence, attendant qu'elle prenne la parole pour connaitre ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 21:48

L’odeur était maintenant toute proche, à tel point que j’avais l’impression que pouvais la palper. Elle était envoutante, presque enivrante. Je ne pouvais m’empêcher de m’en imprégner et de la suivre. Soudain, je m’arrêta devant un buisson, l’arôme était tellement fort ici que je resta plusieurs minutes debout, dans une posture animale. Je vis quelque chose de très rapide bouger et grimper à l’arbre juste devant moi. Alors je m’aperçus que cette odeur, ce parfum si subtil était en faite qu’une vampire. Néanmoins, ce vampire n’était pas comme les autres : son comportement et ses grognements qui émanaient de sa bouche n’était pas caractéristique d’un vampire de notre espèce. Je le savais, je le sentais : elle était différente. Ces cheveux longs et noirs était d’une splendeur extrême, ses yeux bleu comme l’océan et ces vêtement me rappeler Je changea alors complètement d’attitude et repris ma posture d’humaine. Elle avait l’air effrayait et surprise à la fois. Elle grognait, toujours perchait en haut de l’arbre. Nous nous fixâmes pendant un moment. Je ne voulais pas la terrifier plus qu’elle ne l’était déjà, alors de ma voie la plus calme et sereine je lui dis :

-Bonjour…

Ne la voyant pas réagir, mais froncer les sourcils, j’enchaina, toujours avec le plus de quiétude possible :

-Ne t'inquiéte pas je ne te ferai aucun mal.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 22:14

Mon regard croisa le sien et je le soutins sans hésitation, avec une certaine hostilité je dois dire. Quelque chose me dérangeait chez cette femme, quelque chose dont je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. C'était une impression étrange. D'habitude, quand j'ai peur de quelque chose ou quand je sens une menace, cela vient de mon instinct - de vampire ou de loup-garou, peu importe. Ainsi je ressens les vampires comme une menace avec mes gènes lycans, et également les autres lycans avec mes gènes vampiriques. C'est purement instinctif, animal presque. Mais là, c'était autre chose. Son regard, son expression, son attitude, sa voix, tout en elle semblait rouvrir des plaies profondément enfouies en moi, et même oubliées. Ce n'était ni le loup ni le vampire qui hurlait au plus profond de mon âme. Mais alors, c'était quoi ? Je n'y comprenais rien. J'avais mal et j'en ignorais la raison. Ce n'était pas physique, mais bien psychologique.

    Esmé : « Bonjour... »

Je fronça les sourcils et gronda un peu plus avant de me calmer. Je respirai calmement et tenta de reprendre le contrôle de mes émotions. Sa voix était douce, sereine, apaisante... Comme un baume chaud et cicatrisant qui coulerait sur de vieilles blessures. Quelque chose qui réchauffe le coeur, qui apaise les moeurs et les peines. Pourtant, la douleur s'accrut en moi. Lentement, je commençais à y voir un peu plus clair dans mes émotions. C'était une atroce sensation de vide qui était en train de se former dans le creux de sa poitrine. En fait, ce néant abyssal ne se créait pas, elle en prenait simplement conscience. Il lui manquait quelque chose, et elle ne savait pas quoi.

    Esmé : « Ne t'inquiète pas je ne te ferai aucun mal. »

Oui... C'est ce qu'ils disent tous. Les vampires, les loups-garous, mon père... Non, attends, pourquoi je parle de lui ? Il n'a rien à voir dans l'histoire celui-là. On oublie, on raye on barre. Je secoua la tête pour chasser mes pensées et éviter ainsi de me focaliser sur cette douleur lancinante. J'avais déjà mal, inutile de rouvrir des plaies récentes. Soudainement, ma position me gêna. Je n'étais pas à mon aise ainsi, il fallait que je bouge. Un peu raide, je me redressa avant de descendre avec douceur sur le sol d'un bond. J'atterris sans un bruit sur les feuilles mortes, sans la quitter des yeux. Elle était étrange. Elle semblait souffrir elle aussi, et pourtant c'était comme si elle était intriguée par moi. J'étais mal à l'aise. Je ne me sentais pas à ma place, perdue. Bientôt, je ne réussis plus à supporter son regard et je baissa les yeux. C'était un vampire. Il fallait que je garde ça à l'esprit... Je me racla très légèrement la gorge et dit doucement, de ma voix mélodieuse de vampire :

    Dawn : « B... Bonjour. »


Dernière édition par Dawn E. McAlister le Lun 7 Déc - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 22:40

Son regard était perdu dans le vide : elle avait l’air soucieuse. Une puissance émanée de moi. Je ne savais pas ce qu’elle était son origine, ni son but, mais j’avais envie de prendre cette inconnue dans les bras et de la consoler. Elle avait l’air si perdu, et abandonnée. Mon amour maternelle refit d’un coup surfasse, rasant au passage mon cœur endolori. Un vide en moi, ce même vide qui s’est creuser il y a quelque heures en quittant ma famille, mon amour... se remit à me ronger jusqu’au plus profond de mon âme - si il m’en restai bien une. Mais cette enfant, elle en avait toute à fait l’air, était étrange, presque autant que son odeur. Sans criait gare, elle sauta de son arbre et atterrit sur le sol, à quelques mètres de moi. Cette distance me gênait, et pourtant je ne la connaissais pas, alors pourquoi cette envie d’être près d’elle ? Elle me regarda dans les yeux. Son regard était d’un bleu instance, et me rappeler le tableau dans le salon. Il représentait un paysage des caraïbes : une eau turquoise à perte de vue, une plage à l’horizon… Cette plage, je pouvais l’apercevoir dans son esprit : un brin d’espoir, quelque chose à quoi elle pouvait se raccrocher. Elle baisa soudain les yeux et d’une voie mal à l’aise me dit :

-B… Bonjour

Je lui souris. Elle avait cessait de grogner.

-Que fait tu ici mon enfant ? Tu as l’air perdu.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Lun 7 Déc - 23:05

Le grondement dans ma gorge avait cessé. Tout était étrangement silencieux. Pourtant, mes oreilles me laissaient entendre beaucoup de chose, la pluie à plusieurs kilomètres de là qui s'éloignait de nous, le sifflement de l'air lorsqu'il se fendait sur les arbres, les mouvements des animaux aux alentours, les jeux des feuilles mortes dans le souffle du vent, les battements lents et lourds de mon cœur dans ma poitrine, ma respiration inutile d'un calme forcé. Pourtant, tout était silencieux.

    Esmé : « Que fais-tu ici mon enfant ? Tu as l’air perdu. »

Perdue ? Oh oui je l'étais, et plus qu'elle ne pouvait l'imaginer. Mais pourquoi m'appelait-elle "mon enfant" ? Je n'étais plus une enfant, j'approchais du demi-siècle maintenant. Ma réaction puérile réussit à me tirer un sourire sans joie, uniquement mental. Mon visage lui était figé en une expression hésitante, et peut être un peu effrayée. Je rassembla mon courage pour la regarder de nouveau. Elle n'avait pas bougé, mais il y avait une nouvelle chaleur dans son regard, comme une flamme au creux d'une cheminée. Je retins difficilement un mouvement de recul face à elle. Au plus profond de mon âme, le vampire et le loup-garou se turent, me laissant tranquille. Je ne comprenais pas. Pourquoi maintenant ? Le silence se fit dans mon coeur et dans mon esprit. Je me sentais... vide. Je me mis à paniquer. Non. J'avais besoin de mes instincts, je ne voulais pas me retrouver seule face à cette douleur profonde. J'étais un monstre. Un hybride. Un vampire / loup-garou. S'ils partaient alors il restait quoi... ? Je refusais de voir la réalité en face.

Y avait-il encore un tout petit peu d'humain dans mon cœur ? Ma personnalité, la partie de moi qui gérait les deux autres. Mais sans ces dernières, qu'est-ce que j'étais ? Rien. J'étais un monstre. Un monstre, un MONSTRE. Je me raccrochai à cette idée. Je tenta de raviver mes instincts. Au loin une odeur d'une proie au cœur palpitant et au sang chaud. Mais mon instinct vampirique resta silencieux. En face, un vampire sans défense. Mais le loup ne broncha pas. J'étais véritablement seule. Je me rendis compte que j'avais horriblement besoin de mes instincts contradictoires. Ils me permettaient de me maintenir en vie. J'étais seule, seule face à cette vampire. Et j'étais terrifiée. Un doux sourire ornait ses lèvres. Elle avait l'air... j'étais incapable de le définir. En moi, le néant s'accrut en un trou noir. Il me manquait quelque chose, mais j'ignorais quoi. Et cette ignorance me rendait dingue.

    Dawn : « Je... rentre de chasse. »

A quoi bon mentir ? C'était une vampire après tout. Mais je n'étais pas perdue. Pour être perdue, il fallait un point de départ, un foyer et aussi une destination, un but. Or, je n'avais ni l'un ni l'autre. La lassitude me gagna alors et s'ajouta à ma solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mar 8 Déc - 0:12

Elle resta d’abord impassible face à mes paroles... Peut-être qu’elle n’était pas si innocente, si perdu. Pourtant, elle avait un visage si fragile et jeune. Comment pouvait-elle vivre, chasser et rester seule ? Je savais que les vampires nomades ne rester pas souvent en place et demeuraient, le plus souvent seule. D’ailleurs, ce n’était peut-être pas une nomade. Elle n’était ni vampire - du moins pas de mon espèce, ça j’en étais sûr-, ni nomade, alors qu’était-elle ? J’allais surement le découvrir tôt ou tard, mais rester seule n’était pas une bonne idée. On à toujours besoin d’un soutien, de quelqu’un… C’était probablement se qui aller m’arrivait : me retrouvais sans personne. Mais je ne voulais pas devenir comme elle : animale et sans repère. Car, oui, elle était sans repère et elle avait besoin de quelqu’un. Mes yeux et mes oreilles étaient à l’affut de tout, de chaque bruit, chaque odeur. Le bruit d’un craquement d’une brindille au loin, la voie de Carlisle … ! Oui, c’était sa voix. Je ne percevais pas se qu’il disait, mais il était encore à la villa. Je me concentra sur la respiration irrégulière de la jeune femme en face de moi. Elle tourna son visage et replongea ses iris dans les miens. Elle daigna répondre à ma question avec, cependant, un brin d’hésitation.

-Je... rentre de chasse.

Elle avait vraiment l’air effrayé maintenant, encore plus que toute à l’heure. Ou alors, était-ce peut-être moi qui voyait des choses la où il n’y en avait pas. J’avais tellement envie de la rassurer. Je ne m’étais jamais autant sentit seule dans ma vie de vampire. Carlisle avait toujours était là pour moi. J’étais hanté par mon passé, qui n’était pourtant pas si lointain.

-N’ai pas peur… Oh, mais je suis désolé, je ne me suis pas présentait. Je m’appelle Esmé et je suis un vampire, comme tu as dut déjà le remarquer.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mar 8 Déc - 0:52

J'étais incroyablement seule, et je venais de m'en rendre compte. Et ça ne datait pas de la mort de mon père, mais de bien avant. Acceptant enfin de laisser cette douleur m'envahir plutôt que de la repousser dans mon âme, je pus mieux l'étudier. Ce qui me manquait était très ancien, en réalité, aussi loin que je puisse remonter, il m'avait toujours semblait avoir un vide à combler, un trou à reboucher. Mais je n'avais jamais su par quoi... A quoi était du ce vide, ce manque. Il me manque quelque chose, mais je ne savais pas quoi. Je réfléchis. Toute ma vie, j'avais cherché à palier à ce manque... en quêtant l'approbation de mon père, en recherchant toujours sa fierté et... et quoi ? Je n'en savais fichtre rien. Je cherchais quelque chose venant de lui, mais j'étais incapable de le nommer. Comme si ça pouvait atténuer la douleur, je fis ralentir mon cœur le plus possible, jusqu'à rendre ses battements complètement ou presque inaudibles pour n'importe qui. Ma respiration se stoppa également, mon organisme marchant au ralenti. Je fixais toujours l'étrange vampire qui me faisait face.

    Esmé : « N’ait pas peur... Oh, mais je suis désolée, je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Esmé et je suis un vampire, comme tu as du déjà le remarquer. »

Un vampire... Oui, je l'avais déjà remarqué ça. Sa beauté, son teint, la couleur de ses yeux et la grâce de ses mouvements, tout cela ne trompait pas. Cependant, maintenant il fallait que je réponde. Ne pas avoir peur... C'était facile à dire pour elle. Pourtant, je fis de mon mieux pour cacher mon trouble, le refoulant au plus profond de moi, glaçant d'avantage mes yeux pour mieux le dissimuler. Je hochai légèrement la tête pour approuver ses paroles. Oui, elle l'avait remarqué.

    Dawn : « Je me nomme... Dawn. Dawn McAlister. Et je suis... »

... Un monstre. Les mots restèrent coincés dans ma gorge. J'avais donné mon véritable nom, à mes risques et périls à un vampire. Tant pis, maintenant il fallait voir ce que ça allait donner. Maintenant, donner sa race était quelque chose à risques un peu plus élevés. Je marqua un léger temps d'hésitation et tenta d'expliquer rapidement ma race sans trop l'embrouiller et sans non plus donner trop de détail. Prenant une légère inspiration, je poursuivis.

    Dawn : « Je suis un hybride. Entre un vampire... et un loup-garou. »

Et maintenant ? Je l'observais, guettant sa réaction. Les hybrides étaient normalement impossibles, mais comment allait-elle réagir ? Allait-elle m'attaquer ? S'enfuir en courant ? Perdre son sourire, me parler froidement, me chasser ? Tourmentée et hésitante, j'attendis avec une certaine angoisse qu'elle fasse ou dise quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mar 8 Déc - 17:08

Cette rencontre était curieuse, presque dérangeante. Cette femme attendait quelque chose de moi, je pouvais le ressentir, mais je ne savais pas quoi. J’avais même l’impression qu’elle ne le savait pas elle-même. Comme si elle avait attenu ca toute sa vie, et que, maintenant qu’elle l’avait devant les yeux, ne savait plus le reconnaître. Un mirage…. Cette attente était pesante pour moi, je savais qu’elle allait perdurer encore un moment si je ne casser pas ce silence. Avant, je n’étais jamais dans cette situation, mon fils Jasper s’arranger toujours pour que l’ambiance soit chaleureuse. Mais il n’était pas là, et c’est moi qui devais changer ça. La jeune femme répondit à ma question :

-Je me nomme... Dawn. Dawn McAlister. Et je suis...

Elle marqua un temps d’arrêt. Ce nom, Dawn, ne m’était pas si étranger, c’était le même que portait ma sœur autrefois. Peut-être était-ce la raison pour laquelle je me sentais si proche d’elle. Mais pourquoi cette interruption, cette subite hésitation. Ne s’avait-elle pas se qu’elle était ou ne voulait-elle pas me le dire ? Si elle était un vampire, elle me l’aurai déjà dit depuis longtemps. Alors peut-être qu’elle faisait parti d’une nouvelle espèce, d’un nouveau monstre. Non, elle n’avait rien d’un monstre. A part le grognement qui avait cessé depuis quelques instants, cet ange différait complètement d’une créature monstrueuse. Avec elle, l’air devenait même plus respirable – si je puits dire. Elle me regarda et essaya de trouver ses mots, non sans peine :

-Je suis un hybride. Entre un vampire... et un loup-garou

Loup garou ? Vampire ? Les deux ? Mais comment cela pouvait être possible. Jamais une telle créature ne m’était apparut en plus d’un siècle d’existence. Quand Carlisle m’avait transformé, il avait était là pour me guidait et pour m’aider à comprendre. Mais peut-être que Dawn n’avait personne. Je ne voulais pas avoir l’air effrayer pour ne pas qu’elle parte. Je voulais rester avec elle pour la guidait.

-Je vois…

J’avais tellement de questions à lui posait, de choses à lui dire. Mais part où commençait. Je n’en avais aucune idée. Finalement, les deux seules questions qui me tourner dans la tête depuis le début de notre rencontre, sortirent de ma bouche à une vitesse fulgurantes. Ma voie était devenu pleine d’angoisse mais toujours avec autant de compassion et d’affection.

-Tu es seule ? Tu a un endroit où vivre ?

Elle me regarda pendant un moment, l’air égaré. Toutes ces questions… surement qu’elle n’avait pas les réponses.

-Vien, je connais un endroit non loin de là où nous pourrons discuter.

Je n’attendis pas sa réponse. Je la pris par la main, et la guida vers la cabane que j’avais aperçut la semaine passée. Là-bas nous serions à l’aise, et personne ne pourra nous surprendre. Je ne l’avais pas remarqué mais il ne pleuvait pas, comme rarement ici, à Forks. La forêt était devenue écrasante. Mais dans cette cabane, je m’y sentais bien, presque autant que dans la villa blanche.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mar 8 Déc - 23:47

J'étais déstabilisée. Mon monde de noir et de blanc venait d'avoir la tache grise la plus énorme qui soit, et je n'avais pas la moindre idée du comment je devais réagir. Je l'observais, intriguée maintenant. Comme devant un exercice de mathématique particulièrement difficile, je tentais de trouver une méthode à appliquer pour lui correspondre, mais rien ne me venait à l'esprit. Tout ce que j'avais appris jusqu'à présent m'était inutile, il me fallait une nouvelle approche, une nouvelle méthode pour pouvoir résoudre cette énigme. J'étais un peu plus calme maintenant.

    Esmé : « Je vois... »

... ? Quoi, c'était tout ? Je venais de lui avouer que j'étais le pire monstre qui pouvait exister sur Terre, et elle la seule chose qu'elle me trouvait à répondre, c'était ça ? J'étais un peu vexée - quand même ! - mais je dois avouer que j'étais surtout soulagée qu'elle ne soit pas partie. Pendant un instant, j'avais eu peur qu'elle ne me laisse, qu'elle parte sans prévenir, qu'elle s'enfuit. Qu'elle me fuit, à cause de ce que j'étais. Mes deux instincts étaient perplexes. Le vampire et le loup-garou étaient d'accord pour une fois : cette femme ne rentrait dans aucune boite, aucune catégorie. C'était un vampire - donc sa plaisait à mon côté vampirique - mais elle semblait aimer vivre en meute - et ça, c'était le loup-garou qui aimait. Elle arrivait à se tenir sur la frontière entre mes deux côtés, et ce n'était pas un mince exploit ! Dansant sur le fil aiguisé d'une lame, elle jouait à un jeu dangereux. Un pas de travers, elle plaisait plus à un côté qu'à l'autre, et je devrais de nouveau m'empêcher de vouloir la tuer.

    Esmé : « Tu es seule ? Tu a un endroit où vivre ? »

Ses questions me surprirent. Je... ? Euh ? J'étais censée dire quoi à ça moi ? Oui j'étais seule, pour le plus grand plaisir du vampire et au grand désespoir du loup-garou. Mon père était mort, et il avait été mon seul lien direct pendant des années... Je n'avais personne d'autre, d'autant plus que mon immortalité ne me permettait pas de m'attacher à des humains. Alors avec qui pouvais-je bien me lier ? J'avais pour habitude d'exterminer les vampires - bien que je sois en train d'enfreindre toutes mes règles à cet instant précis - quand aux autres loups-garous, je n'en avais pas croisé en Europe, les Volturi ayant mis un point d'honneur à les exterminer. En clair, oui j'étais seule... J'avais déjà une réponse sur les deux.

    Dawn : « Je voyage seule oui... Mon père est mort il y a quelques mois, et je ne connais personne d'autre. »

Les mots s'enchaînaient dans ma bouche sans que j'ai pu les choisir. Pourquoi me mettais-je à parler de mon père à une inconnue - une vampire de surcroit ! - que je venais de rencontrer ? Je n'avais jamais parlé de lui avec qui que ce soit. Et me voilà en train de parler de sa mort ! Ce n'était même pas une vague allusion, un mot glissé dans une conversation, c'était belle et bien une affirmation. Mon père était mort, je ne l'avais pas remplacé, point. Je ne notais qu'à ce moment de la conversation le ton qu'elle avait employé. Sa voix était toujours aussi douce, agréable et chantante à mes oreilles, cependant elle semblait plus... angoissée ? J'eus un instant de crainte. Peut être bien que finalement, elle avait peur de moi... et surtout de ce que j'étais. Ce serait normal après tout, instinctif... Mais j'ignorais pourquoi j'étais un peu blessée. De quoi d'autre pourrait-elle s'angoisser à part de sa propre survie ?

Je chassais ces pensées de ma tête. Il fallait que je me concentre de nouveau pour trouver la réponse à sa seconde question. Est-ce que j'avais un endroit pour vivre ? J'avouais que je n'en avais pas la moindre idée, puisque j'ignorais même ce qu'était un endroit pour vivre. J'avais toujours vécue en nomade, m'entraînant d'arrache-pied sur la route, je n'avais jamais eut de racine de maison à moi. Ce genre de chaleur m'était inconnu, et l'idée de me poser dans un endroit un certain temps ne m'était jamais venue à l'esprit. Je me souvenais cependant d'une fois, alors que nous étions coincés par une avalanche et un hiver très rude dans les montagnes... Nous avions du construire un abri et nous y étions restés pendant plusieurs semaines. C'était un sentiment étrange, comme du miel chaud coulant et recouvrant mon cœur, de savoir que n'importe où on pourrait aller, on avait toujours un point d'attache, un endroit chaud où revenir. Une tanière, le QG de la meute... Mais nous nous étions remis en route dès que la neige avait bien voulu nous laisser passer. Mais depuis ce temps, non, je n'avais jamais cherché à retrouver un endroit fixe.

    Dawn : « Je... Non, je viens en nomade... Je n'ai jamais eu d'endroit fixe où me poser. »

Puis, sans crier gare, elle ajouta brusquement en me prenant la main :

    Esmé : « Viens, je connais un endroit non loin de là où nous pourrons discuter. »

... Hein ? Mon premier mouvement de réflexe qui me vint fut de me raidir à son contact froid. Mon corps était encore tiède du faible battement de mon cœur, et la froideur de sa main me fit frissonner. Pourtant, je me laissai entraîner sans opposer de résistance et finit même par me détendre à son contact, à mon plus grand étonnement. De toute façon, au pire je savais me défendre, ou alors je m'enfuyais par la voie des airs... Ou je me transformais en loup. Non, je n'avais rien à craindre d'elle. Pourtant, je ne pus m'empêcher de demander, plus par automatisme que par réelle curiosité :

    Dawn : « Où... Où allons-nous ? »

J'adaptai sans problème ma vitesse à la sienne et notai machinalement le chemin que nous empruntions. On ne savait jamais après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mer 9 Déc - 0:51



Peu à peu, L’air devint humide et une brume emplit l’atmosphère, signe d’un orage prochain. La cabane où nous allions – du moins, où je l’emmenais – serait parfaite pour nous abriter et faire connaissance. J’avais tellement de questions à lui poser. Après tout, nous avions l’éternité et Dawn avait besoin de moi, je le sentais. Elle était détendu maintenant, elle me faisait confiance, elle ne se sentait pas en danger. Comment je le savais ? … Et bien, je n’en avais aucune idée, je le savais c’est tout. Comme je savais aussi que Carlisle était inquiet mais rodé toujours dans la villa. Mon amour me manquait terriblement, je souffre trop quand je suis loin de ma famille, mais il fallait que je reste à l’écart. Autrement, si ils venaient tous à partir un à un, cela me ferait trop de mal…beaucoup trop. Alors, je me concentra sur le moment présent. L’arôme de Dawn était de plus en plus perceptible, comme un parfum fixé sur moi. Il avait une senteur cuivrée, douce et épicée à la fois. Son odeur de loup ne me déranger pas, contrairement à ceux de la meute des Quileutes.
Nous étions toujours en pleine course, main dans la main. Progressivement, elle ralentit et se mit à mon rythme, comme si elle était beaucoup plus rapide que moi. J’avais même l’impression qu’elle flotter derrière moi. Sa main n’était ni froide, comme celle des vampires, ni brulante, comme celle des loups. Elle était tiède, surement dût à son croisement des deux espèces. Nous arrivions bientôt à la petite cabane. Je reconnaissais l’herbe verte, le chemin de fleur ; comme si un ange était passé par là et nous indiquait le chemin ; et le nid dans l’arbre. Nous étions à quelque mètre. Je sentis la main de la jeune femme se resserrait un peu plus.

-Où... Où allons-nous ?

Je tourna la tête vers elle, et ralentit. Nous étions arrivées. Je lui souris et d’un coup de main dégagea le passage pour m’enfonçait dans un petit buisson. Quand nous ressortîmes de l’autre côté je lança avec une voie d’émerveillement :

-Ici.

Le paysage était encore plus beau que la dernière fois, comme si chaque jour, l’herbe prenait de nouvelles couleurs, les arbres poussaient de plus en plus vite et les oiseaux chantaient plus merveilleusement bien encore. Au milieu de la clairière : la cabane. Elle n’avait pas bougé, elle n’avait pas changé non plut. Elle était en pierre mais la végétation avait pris le dessus. On pouvait distinguer une petite ouverture, qui était guider par une minuscule allée, elle aussi faite de pierre. Nous nous avançâmes peu à peu. Je ne l’avais jamais remarqué mais une inscription était gravé sur une dalle, vers l’entrée : 1845, Cabane de Lydia.

_________________________________________


Dernière édition par Esmé Cullen le Mer 9 Déc - 1:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mer 9 Déc - 1:29

Alors que je courrai en compagnie de l'étrange vampire, mes pensées dévièrent. Mes yeux bleus de glace regardaient le paysage défilé devant moi sans faire attention aux détails. Cependant, la vitesse de notre course me permettait de distinguer autre chose qu'un amas vert sans fin. Je pouvais discerner les troncs d'arbres précisément, les branches, mais je me concentra surtout où je mettais les pieds. Je ne tenais pas à me prendre la patte dans une racine et me rétamer de tout mon long, salissant peau et vêtements... Et surtout perdant toute crédibilité devant Esmé. Non, ça serait moyen comme réaction. Mais de toute façon, ma faculté de voler me permettait de léviter légèrement par rapport au sol, me permettant de ne pas laisser d'empreinte ni de faire le moindre bruit. Pour être toute à fait honnête, je n'avais pas l'habitude de courir de cette manière... Quand j'étais sous cette forme, j'avais l'habitude de m'envoler et de foncer droit devant moi, ce qui était quand même plus rapide. Cependant lorsque je devais cavaler dans les bois, je revêtais ma forme lupine, qui était beaucoup plus pratique pour courir.

J'étais plus rapide sur quatre pattes que sur deux, et ça m'évitai de me prendre les pattes dans je ne savais pas trop quoi... Bon, l'inconvénient est que j'étais nue en reprenant ma forme humaine... Enfin vampirique. Mais bon, on ne pouvait pas tout avoir. Je coulai un regard sur la femme qui courrait à mes côtés. Elle avait l'air un peu plus détendue que lors de notre rencontre... Tant mieux, je n'aimais étrangement pas la savoir contrariée. Doucement, elle se mit à ralentir et j'adaptai une nouvelle fois ma course à la sienne. Mes yeux de glace avait un peu perdu de leur froideur, et possédait une teinte plus profonde, hésitant entre le bleu océan et le bleu vert. Cependant, ma récente chasse avait du laisser des marques, et je me doutais qu'ils étaient aussi proches du vert que du bleu à présent. Nous ralentirent jusqu'à nous arrêter complètement, devant une étrange cabane. Baissant les yeux, je vis inscris sur une dalle en pierre : 1845 , cabane de Lydia.

    Esmé : « Ici. »

Je n'avais pas la moindre idée de qui était cette Lydia, mais elle semblait sûre d'elle. Elle devait probablement la connaitre après tout. Prudente cependant, les vieilles habitudes étaient décidément difficiles à perdre, je leva le visage et respira l'odeur, attentive aux bruits et aux odeurs. Aucun coeur humain ou lupin ne battait à l'intérieur des murs, et pour palier à toute présence vampirique, j'examinai les informations qui me venaient de mon nez. Les odeurs étaient assez récentes mais aucune n'était assez forte pour provenir d'une personne présente. La cabane était déserte. Rassurée mais néanmoins sur mes gardes, je suivis Esmé en détaillant l'endroit. La cabane était faite uniquement ou presque de pierre, pas des briques mais bien et bien des blocs de roc non taillés empilés les uns sur les autres et qui devaient tenir avec une sorte de ciment.

Elle n'était pas récente, car la végétation avait déjà commencé à prendre possession de l'endroit, escaladant lentement les murs et les recouvrant d'une couche verte. L'entrée n'était pas large, assez pour laisser passer un adulte pour le peu qu'il se tourne un peu, mais certainement pas un loup-garou mature. En s'approchant, je ne pus que certifier mes précédentes estimations, il n'y avait personne ici. Tournant la tête vers Esmé, je me demandai pourquoi elle m'avait amenée ici. J'avais senti l'orage approcher moi aussi, le vent avait changé de direction et poussait à présent la pluie vers nous, il n'allait pas tarder à passer au dessus de nos têtes. L'air était assez lourd autour de nous, et cependant je pouvais sentir qu'il était saturé d'humidité. Je n'aimais pas ce climat. Pourtant, je ne pouvais pas m'empêcher de me demander ce qu'elle attendait de moi. Pourquoi m'avait-elle amené ici ? Elle m'avait dit vouloir discuter mais... de quoi ? Elle devait surement avoir des questions à me poser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mer 9 Déc - 17:43

Nous entrâmes dans la cabane. Mystérieusement, l’intérieur était chaud, trahissant une visite pas très lointaine. Dawn marqua un temps d’arrêt devant l’étroite entrée avant de me rejoindre à l’intérieur. Il se mit brusquement à pleuvoir, couvrant alors tous les bruits de la forêt, y compris le chant de l’oiseau qui, il y a quelques minutes, chantait sur une branche non loin de là. Je me focalisa alors sur mon odorat qui était, contrairement à mon ouïe, beaucoup plus fin. L’odeur me rappela ma vieille maison, bien avant que je ne rencontre Carlisle. En ce temps là, j’étais humaine, et je n’avais pas les moyens de me payer une grande villa. J’habitais alors à la campagne, dans une maisonnette. On pouvait sentir l’odeur du renfermer mais l’ambiance était toujours chaleureuse. Cette petite cabane perdue dans les bois, appartenant à une certaine Lydia, d’après le nom gravé à l’entrée, n’avait pas changé depuis ma dernière visite. Seul une couverture très ancienne, à en jugé les trous, avait était jetée sur la petite chaise en bois. Une table, une chaise, une couverture et un coffre ancien... Voilà ce qui remplissait la maisonnette. Si quelqu’un vivait ici, il ne devait pas être humain, car l’hiver ici était très rude. Et personne ne pouvait survivre avec une seule couverture trouée, à part un immortel. Après avoir, comme moi, inspecté l’intérieur, Dawn me regarda, attendant que je parle.

-Nous sommes mieux ici, tu ne trouve pas ?

Elle ne me répondit pas, surement encore impressionnée par notre brusque rencontre.

-As-tu peur de moi ? Parce que vraiment, tu n’a rien à craindre. Tant que je suis là, rien ne t’arrivera.

Mais pourquoi je dis ca moi ? Je ne la connais même pas et je veux déjà la protégée ? Je dois certainement passer pour une malheureuse en mal d’amour à ses yeux. Mais je voulais tant être proche d’elle, la rassurer, la chouchouter, la tranquilliser… Comme ma propre fille... Oui, je ressentais pour elle, un amour presque maternelle, une affection trop soudaine et intense. Pourquoi étais-je si protectrice alors que, il y a une heure à peine, nous ne nous connaissions pas ? Mais je savais que c’était bien plus qu’un amour fugace, bien plus qu’un contact imprévu. Notre rencontre n’était pas le fruit du hasard, tout était écrit, depuis le début…

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mer 9 Déc - 19:46

Je marquai un léger temps d'arrêt quand elle se glissa dans l'ouverture de la cabane. Malgré ma curiosité, j'étais quelqu'un de très instinctive et on m'avait toujours appris à ne faire confiance en personne... Je n'avais pas peur - la prudence était l'un de mes domaines de prédilection - mais à l'affut, sur mes gardes. Ce genre de comportement m'était d'ailleurs bien plus familier que de tenter de tenir une conversation... Ce qui était beaucoup plus compliqué à mes yeux. Attentive, j'aiguisai mes sens le plus finement possible mais rien ne put m'en apprendre plus que précédemment : la cabane était déserte mais quelqu'un y était il y avait encore peu de temps. De là où j'étais, si hybride était-je, je ne pouvais pas en savoir plus sans un examen approfondi mais qui n'était pas nécessaire à cet instant précis. Restant en alerte plus par habitude que par besoin, j'entrai à la suite d'Esmé et je détaillai l'endroit.

L'intérieur était aussi primaire que le laisser présager l'extérieur. La cabane n'était constituée que d'une unique pièce, qui comprenait pour tout mobilier une table, une chaise, un coffre en bois et une petite couverture trouée et usée de partout. Je ne mis pas longtemps à apaiser mes sens, l'endroit n'ayant pas beaucoup de place pour se cacher. J'étais donc bien seule avec Esmé, et personne ne rodait dans les alentours. Cependant, je ne pus empêcher mon esprit de chasseur noter tout un tas de détail insignifiant alors que la pluie se mettait à tomber à l'extérieur. L'angle que formait la chaise par rapport à la table indiquait que la personne qui vivait ici était assez petite, la taille d'une enfant peut être. De plus, la position de la couverture certifiait ce constat : elle n'était posée sur le dossier mais bien sur la partie horizontale. Cette même couverture me fit d'ailleurs froncer les sourcils.

Elle n'était pas ici depuis longtemps, mais à en juger par le climat, les hivers devaient être plutôt froids... Aucun humain ne pourrait survivre, surtout pas un enfant. Donc, il devait s'agir d'une créature immortelle, d'autant plus que la cabane ne comportait aucun lit. Je réfléchis. Je n'avais senti aucune odeur particulière qui aurait pu délimiter un territoire, donc ce n'était pas un loup-garou d'aucune espèce qui vivait ici. Un vampire alors ? Cela aurait pu tenir debout surtout que ça aurait justifié le fait qu'Esmé puisse la connaître. Cependant, les enfants immortels étaient interdits par les lois vampiriques à ce que je pouvais m'en souvenir, donc quelque chose clochait sans que je sache pourquoi. Mais de quoi pouvait-il s'agir alors ? Je fus tirée de mes pensées par la voix douce et berçante d'Esmé.

    Esmé : « Nous sommes mieux ici, tu ne trouve pas ? »

Honnêtement ? Non, je ne trouvais pas. Habituée à dormir dehors dans les pires conditions, ce n'était pas une pluie qui allait m'embêter. Mais il me semblait bien que la plupart des gens aimait être à leur aise pour discuter, sans que j'en sache la raison. Bah, si elle y tenait, au moins je n'aurais pas à me sécher et je perdrai moins de temps. Je ne répondis pas à sa question, qui était assez rhétorique au fond. Je n'aimais pas mentir, sauf quand le cas l'exigeait, donc je ne voulais pas approuver ses paroles. Mais dire non ne me semblait pas très poli, aussi je préféra garder le silence, haussant très légèrement les épaules d'un geste évasif. Lui laissant la chaise, je m'accroupis dans un coin de la cabane, gardant ainsi un œil sur l'extérieur. Je n'aimais pas me sentir enfermée, j'avais besoin de grands espaces.

    Esmé : « As-tu peur de moi ? Parce que vraiment, tu n’as rien à craindre. Tant que je suis là, rien ne t’arrivera. »

Je ne pus empêcher un léger sourire ironique flotter sur mes lèvres. C'était elle qui me disait ça ? J'étais très loin d'avoir peur d'elle - dans le sens physique du terme. Ce n'était pas le premier vampire que je croisais, et je m'en étais toujours sortie vivante en achevant mes adversaires... Alors ce n'était pas une vampire - végétarienne de surcroit ! - de plus qui allait me faire peur. Non, le premier instant de surprise passée, j'étais plutôt curieuse et intriguée face à cette inconnue. J'étais assez puissante pour l'attaquer et la tuer - j'en étais sûre - cependant je n'en ressentais nulle envie... C'était une sensation étrange, moi qui voulait toujours tuer tout le monde !

Mon instinct vampirique me poussait à attaquer loups et humains, alors que le loup-garou qui sommeillait en moi dirigeait son agressivité sur les vampires. Mais avec elle, c'était différent... Aucun de mes côtés ne voulait la tuer. Et je voulais en savoir la raison. Donc non, je n'avais plus peur d'elle. Cependant, ses mots coulèrent comme du miel chaud sur mon cœur. Je pouvais le faire battre selon mon envie, mais j'étais totalement incapable de le réchauffer de cette manière... J'avais le sentiment d'être protégée, pour la première fois de ma vie, d'être peut être dans une véritable meute. Tout du moins, j'en avais un aperçut... et ça me plaisait. D'une voix douce et un peu moins tendue, je dis dans un murmure qu'un humain n'aurait probablement pas tout saisi mais qui ne lui poserait aucun problème.

    Dawn : « Je ne vous crains pas. »

Puis, d'une voix un peu plus assurée, je relevai mes yeux vers elle et ajoutai :

    Dawn : « Mais vous m'intriguez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Ven 11 Déc - 20:58

Un sourire léger ornait son magnifique visage. Elle n’avait pas tort de rire, ce que je venais de dire était incompréhensible, même pour moi car je ne la connaissais pas, elle ne me connaissait pas, et je lui avouais déjà que j’éprouver pour elle de l’amour maternelle. Pendant un petit moment elle se mit à réfléchir. Un petit moment pour nous, les vampires, signifiait une seconde à peine. Le temps était tellement long, quand on vit une éternité. Dawn me regarda dans les yeux et je me plongea, inconsciemment, dans son regard bleu-océan. Pendant plusieurs secondes je ne pensa à rien, absolument rien, comme si mon cerveau s’était déconnecté, comme si … je dormais. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas sommeillais– depuis que j’étais devenue vampire en fait - que je ne me rendis pas tout de suite compte que cela me manquais, que j’avais oublié tellement c’était plaisant. Cette sensation fut très agréable, mais de courte durée. Je sortis de mon pseudo-sommeil quand, d’un soupir que seuls les immortels pouvaient percevoir, Dawn me dit :

-Je ne vous crains pas.

J’étais soulager de ne pas être un problème pour elle sur ce point là. Apaisée, j’inhala une grande bouffer d’air frais, absorbant au passage l’odeur agréable de Dawn. Dehors, il pleuvait de plus en plus fort, et je sentais comme une angoisse qui émanait de la villa. Je ne sais pourquoi mais je pensa soudain a Carlisle, comme si c’était sa propre angoisse. C’était une drôle de sensation, elle se répétait souvent depuis le départ de mes fils, pareil à un espèce de sentiment de désespoir, comme si je n’étais plus moi et que quelqu’un d’autre contrôler mon esprit. L’angoisse se dissipa peu à peu quand Dawn reprit la parole, toujours avec autant de calme.

-Mais vous m'intriguez

Alors c’était pourquoi elle me regardait de cette façon depuis le début… ?Pourquoi elle me parlait peu. ?. Tout simplement parce que, elle aussi, surement se posé plein de questions à mon sujet. Il y a un instant, J’avais peur d’être inintéressante et que d’une minute à l’autre elle me quitte, me laissant seule avec ma détresse. Mais maintenant, j’étais rassuré, car je savais qu’elle ne me quitterait pas. Je n’en avais pas conscience mais un sourire s’était dessinait sur mon visage. Le même sourire que je faisais a mes enfants quand ils me regardaient tristement. Un sourire de réconfort et d’apaisement. Je voulais profondément la tranquilliser et la garder près de moi. J’essayais de recroiser son regard, de replonger dans ses yeux ...

-Sache que tu m’intrigue moi aussi … et bien plus que tu ne le crois.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Sam 12 Déc - 1:19

A ma réponse, elle sembla s'apaiser, se tranquilliser sans que je sache pourquoi. Je l'observai plus attentivement et connectai mon cerveau pour examiner ce qui venait de se passer... Résumons. J'ai rencontré une femme dans les bois, qui semble mettre un point d'honneur à vouloir que je me sente à l'aise. Après un premier instant de peur - je n'avais pas l'habitude qu'on essaye de me "domestiquer" - j'optai finalement pour la curiosité et acceptai de suivre cette femme dans une étrange cabane. Cabane qui, apparemment, ne semblait pas appartenir à un humain et faite pour une personne de la taille d'un enfant. Bon, jusque là, tout allait bien - dans le monde dans lequel je vivais, le bien était défini d'une autre manière. Maintenant, après lui avoir assurée que je n'avais pas peur d'elle et qu'elle m'intriguait elle semblait... soulagée ? Drôle de réaction. Il allait falloir que j'examine tout ça.

Me redressant légèrement pour appuyer mon dos contre le mur derrière moi, je me plongeai dans mes pensées le temps qu'elle réfléchisse à sa réponse. Il était de moins en moins probable qu'elle veuille m'attaquer - je n'écartai pas totalement la possibilité, mais disons que c'était restreint - puisque si ça avait été le cas, elle n'aurait pas été soulagée d'apprendre que je n'avais pas peur d'elle. Agacée oui, perplexe oui, amusée pourquoi pas, apeurée à la limite, mais certainement pas soulagée. Donc, son but était de gagner ma confiance ou quelque chose comme ça... Et ça pouvait être tout aussi dangereux. Elle pourrait vouloir se servir de moi ou quelque chose du même genre. Je la détaillai du regard... Non, ce n'était pas son genre ou alors elle cachait bien son jeu. Donc, je n'avais pas la moindre idée du pourquoi elle tentait de me mettre en confiance. Hm. J'avoue que j'étais sceptique. Peut être aussi perplexe, mais surtout sceptique. Je n'étais pas quelqu'un de lunatique, mais après l'avoir craint, puis après avoir été intriguée, je commençai à reprendre pied dans mes émotions. Et ma méfiance naturelle et acquise me revenait facilement, comme si elle n'était jamais parti. De plus, le loup-garou qui était en moi me soufflait à l'oreille qu'elle restait une vampire.

Quand je lui avouai qu'elle m'intriguait, elle ne put retenir un sourire éclairer son visage. Mon scepticisme ne fit qu'augmenter. Ma méfiance avait progressivement repris le dessus sur moi, et je retrouvai l'esprit que j'avais pour habitude d'avoir. J'avais été surprise - choquée même - lors de notre rencontre, mais ce premier instant passé, je finissais par reprendre enfin le dessus. Je dressai en vitesse une ébauche de son portrait psychologique. Il y avait deux possibilités pour sa réaction. La première était qu'elle était sincère dans ses paroles et ses actions, et qu'elle cherchai effectivement à s'occuper de moi - du moins, c'était ce dont j'avais l'impression. Elle serait donc une personne douce et aimante de nature et elle tenterai de me prendre sous son aile... D'où le miel de ses paroles qui avait recouvert mes anciennes blessures, moi qui n'avait jamais connu ma mère et dont le père m'avait toujours haïs. Cependant, ces expériences avaient fait de moi une personne méfiante et je n'avais aucune foi en la nature humaine et vampirique.

La deuxième possibilité - et celle qui me semblait le plus juste - était qu'elle voulait quelque chose de moi et, sentant ma surprise et ma frayeur, tentai de s'en servir pour m'amadouer et me domestiquer. Je me contractai un peu plus. J'étais toujours intriguée par elle, mais sa franchise et son... son quoi ? Son "amour" ? Était-ce seulement ça ? Je n'en avais aucune idée, mais je crois que c'était bien de ça dont il s'agissait. Donc, sa franchise et son amour me faisait reculer. Comme un cheval sauvage, je me laissai approcher d'un pas avant de reculer de deux. J'hésitai, j'avais peur des liens et pourtant j'éprouvai l'envie irrésistible de me laisser approcher. Et c'était également cette envie trop forte pour être honnête qui poussait ma raison à me faire reculer. Je redressai ma tête, de façon à ce que mon visage soit dans une certaine obscurité. Oh, bien entendu elle ne tromperait aucun sens vampirique, mais je savais qu'en assombrissant ma peau, mes yeux brillants et mes dents blanches ressortiraient d'autant plus. C'était une manière d'expression en quelque sorte, une manière de filtrer mes expressions pour ne lui en faire voir qu'une partie, celle que je voulais bien lui montrer.

    Esmé : « Sache que tu m’intrigues moi aussi... Et bien plus que tu ne le crois. »

Oh si, j'en avais une petite idée. J'étais habituée à l'intérêt que pouvait me porter les autres, après tout j'étais une hybride, un croisement entre les deux races qui se haïssaient le plus au monde. Une double haine viscérale coulait dans mes veines et pourtant cohabitait parfaitement, ou presque. Ils n'avaient aucune idée de ce qu'il pouvait bien se passer dans ma tête après tout, et c'était plus dur à gérer. Pourtant, je décidai de rester avec elle le temps qu'elle le voudrait, intriguée moi aussi. Peut être couvrait-elle quelqu'un, qui tentait de fuir ou de nous rejoindre pour me sauter à la gorge. Qu'il vienne, je ne le craignais pas. Mes yeux s'étaient quelque peu refroidis, mais pas autant que lors de notre premier contact. Maintenant, ils étincelaient presque dans l'ombre, tranchant clairement avec l'obscurité qu'offrait les nuages. Il fallait que j'en ai le cœur net, savoir pourquoi elle tenait tant que ça à me garder près d'elle. N'aimant pas tourner autour du pot, j'attendis quelques secondes avant de dire avec mon calme habituel, de ma voix basse et douce :

    Dawn : « Que me voulez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Sam 12 Déc - 2:54

Elle était encre accroupit sur le plan du mur, à ma droite. Quant à moi j’étais calée sur la petite chaise au milieu de la pièce. Je l’observais toujours, j’avais cependant renoncée à saisir son regard. Il y a une heure, dans la forêt elle m’avait avoué être un vampire mais aussi un loup-garou, pourtant je ne voyais aucun aspect de loup en elle, a part une faible odeur lycane qui ne me dérangeais pas du tout, et la tiédeur de sa peau, qui n’était pas caractéristique d’un vampire – du moins pour mon espèce. Elle était pâle et lisse, ses yeux différents de ceux des humains, et ses dents proéminentes. Si elle était vampire, je ne connaissais pas son espèce, car je n’avais jamais rencontré de vampire/loup-garou. A vrai dire, je n’avais jamais rencontré d’autre espèce d’immortelle que celle des Quileutes et celle de ma famille. Alors plein de questions se bousculaient dans ma tête. Qu’était-elle vraiment ? Quelles étaient ses capacités ? Avait-elle un don ? Et les plus importantes, celles qui revenaient le plus dans mon esprit: Comment était-elle devenue celle qu’elle est aujourd’hui ? Et y avait-il d’autres créatures comme elle ?

Malgré ma facilité à dire les choses, je n’osa pourtant pas posaient mes questions. Elle se redressa un peu à défaut de pouvoir se lever totalement. Non que Dawn soit très grande mais plutôt le plafond de la cabane qui n’était pas bien haut. D’ailleurs, c’était surement une petite personne qui vivait ici. Mais, d’ailleurs, si cette personne revenait, et nous trouvait ici chez lui, qu’allait-il pensé ? Ce raisonnement était futile, je n’avais jamais vu quelqu’un venir ici, et même si ce serais le cas aujourd’hui, nous étions deux, et je sentais que Dawn n’allait pas me laisser seule avec lui. Elle me faisait presque confiance, je le voyais par son attitude et sa posture. Une autre partie d’elle cependant était sur ses gardes. Surement le faites qu’elle n’avait pas l’habitude de rencontrer du monde ou peut-être une mauvaise expérience qu’elle avait vécut dans sa vie et qui restait gravé dans sa mémoire, comme une cicatrice. Ou encore, quelque chose qu’elle n’avait jamais vue, jamais ressentit, quelque chose de tout nouveau. Et elle ne savait peut-être pas comment réagir.
Elle me sortie de mes réflexions quand elle me lança :
    -Que me voulez-vous ?

Que pouvais-je répondre à ça ? En fait, je ne savais pas moi-même se que je lui voulais. Prise de court, je perdis mes moyens et sans réfléchir je lui dis :
    -Qu’es tu, au juste ? Es-tu la seule à être de cette espèce? … Excuse-moi, mais je n’avais jamais croisée une … une personne comme toi.

Pour lui montrer que ce que je demandais n’étais pas d’un mauvais esprit, j’afficha un visage enjoué.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Sam 12 Déc - 3:22

Alors que je posai ma question, je scrutai son visage, à la recherche de nouveaux indices pour continuer de dresser son portrait psychologique. J'étudiai chacun des mouvements de son visage et de son corps, de sa position à sa gestuelle, les sens aux aguets. Après tout, on m'avait toujours appris à être une chasseuse, une traqueuse et là, je me servais de cet entraînement pour étudier Esmé. C'était tellement instinctif chez moi que ça en devenait naturel, presque automatique. Je notai dans mon esprit qu'elle fut prise de court à ma question, qui sans être brutale, était pour le moins direct. Elle sembla perdre pied, et tout vampire qu'elle soit, elle répondit trop rapidement pour que ses paroles eurent été réfléchies :

    Esmé : « Qu’es-tu, au juste ? Es-tu la seule à être de cette espèce? ...Excuse-moi, mais je n’avais jamais croisé une... une personne comme toi. »

J'ignorai son air enjoué et me concentra sur ce qu'elle venait de dire. Je savais qu'elle était franche, c'était bien pour ça qu'elle m'avait fait venir ici pour discuter, pourtant il fallait que je pèse soigneusement mes mots. D'abord, je ne la connaissais pas, et elle était peut être végétarienne et moi à moitié vampire, elle restait un vampire et moi à moitié loup-garou. En dire trop serait comme signer mon arrêt de mort, de nouvelle mort si je pouvais dire ça... Enfin, plutôt le sien, puisque je n'avais pas du tout l'intention de me laisser faire. Pensivement, je fis tourner mon anneau d'argent autour de mon index, ne gardant qu'une attention distraite sur elle. Mon regard se posa à l'extérieur, et je vérifiai machinalement qu'il n'y avait personne. Non, nous étions toujours bien seules... Je réfléchis de nouveau et commença ma phrase lentement, choisissant mes mots :

    Dawn : « Je vous l'ai dit, je suis à moitié vampire, et à moitié loup-garou. Une hybride en quelque sorte... Je possède des caractéristiques des deux races. »

Et je vous dis pas le bordel. C'était très galère de gérer les deux en même temps, surtout que ces deux parties étaient en totale opposition l'une par rapport à l'autre. Il était vrai que sous cette forme, je semblais plus proche du vampire que du loup. Ma peau blanche, ma beauté, mon côté prédateur et séduisant, tout était vampirique, mes yeux bleus et mon odeur mis à part... Ainsi que le rythme lent de mon cœur et la tiédeur de ma peau. Mais ces deux derniers points pouvaient être rapidement corrigés, pour le peu que je décide d'arrêter mes battements cardiaques. C'était possible, je l'avais fait pendant plusieurs semaines d'affilé, mais j'avais plus de mal à me transformer en loup, je ne pouvais plus manger de nourriture humaine sans qu'elle me paraisse fade, et j'alertai tous les médecins lors des contrôles médicaux. Mais je n'allais pas donner la liste détaillée et précise de mes capacités de moi-même, sauf si elle posait des questions bien sûr... Dans ce cas, je pourrais y répondre, mais je n'aimais pas parler ni raconter ma vie.

    Dawn : « J'ignore si je suis la seule, mais je n'ai jamais rencontré personne d'autre comme moi... Et aux yeux de toutes mes connaissances, je suis unique en mon genre. »

Cependant, j'eus le désir de lui demander ce que c'était pour elle "une personne comme moi". J'étais étrange pour tout le monde, toutes races confondues... J'avais une apparence vampirique pour les humains, une odeur bizarre pour les vampires, et une attitude étrange pour les loups. Avec ça, j'étais servie... Est-ce qu'un jour je finirai par trouver quelqu'un qui ne me regarderait pas comme un monstre, ou une bizarrerie ? Je plantai mes yeux dans les yeux, sentant qu'elle cherchait mon regard, et attendit ses autres questions. Étrangement, j'avais décidé de ne pas lui mentir, et de satisfaire sa curiosité... quitte à en payer le prix fort par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Sam 12 Déc - 17:06

L’orage avait cesse et la pluie commençait à se calmer. La tranquillité revint brusquement sans que ce soit gênant pour autant, ni pour elle, ni pour moi. Un coup d’œil dehors m’indiqua que les nuages se dissipaient pour laisser place à un rayon de soleil. Les gouttes d’eau sur l’herbe verte scintillaient, comme ma peau le faisait au soleil. L’air commençait à peine à se réchauffer que toute la nature se remit à vivre : l’oiseau recommença à chantait, les branches des arbres à s’agiter... Je me leva de ma chaise, et fit le tour de la petite pièce. Le plafond était trop bas pour que je puisse complètement me dressait sur mes jambes alors j’avança prudemment à moitié baissée. Je fis un pas en avant et découvrit la caisse qui, une semaine avant avait était déplacer. Quelqu’un était venu ici depuis la dernière fois. Le coffre au fond était en bois usé, il était immense, et devait avoir une assez grande valeur. Je me sentais observer. Dawn ne me quittait pas des yeux, guettant chacun de mes mouvement, comme si elle essayer de pouvoir les prévoir par la suite. Cerner ma façon d’être en quelque sorte. Si elle y parvenait, je savais qu’elle n’aurai pas une mauvaise opinion de moi, car tout le monde savait que je n’étais ni violente, ni méchante ou même provocatrice. J’étais plutôt posée, protectrice et calme. Ne pouvant plus tenir une seconde de plus à moitié accroupit, je me rassis sur la petite chaise. Elle était toujours en train de réfléchir, j’avais l’impression qu’elle choisissait chacun de ses mots avec minutions.

    -Je vous l'ai dit, je suis à moitié vampire, et à moitié loup-garou. Une hybride en quelque sorte... Je possède des caractéristiques des deux races.


Oui, même si cela me paraissait incroyable, tout ca je le savais déjà. Ce que j’ignorais en revanche s’était comment elle était devenue ce qu’elle est … je veux dire, de cette espèce. Elle reprit la parole pour éclaircir la deuxième question que je lui avais posé il y quelques instants.

    -J'ignore si je suis la seule, mais je n'ai jamais rencontré personne d'autre comme moi... Et aux yeux de toutes mes connaissances, je suis unique en mon genre.


Unique… Je connaissais ce mot. Nous l’étions tous, en quelques sorte était. Même si nous étions des vampires, des humains, ou des hybrides… chacun de nous était unique. Nous avions presque tous un don, ou quelque chose qui nous différencier des autres. Moi, je n’avais pas d’aptitude particulière ...du moins, pas que je sache encore. Mon immense amour pour Carlisle et pour mes enfants était mon seul talent, que j’avais pour l’instant mis de coté. Cette pensée me ravagea mon cœur, au moment même où elle traversa mon esprit. Les larmes me montèrent aux yeux. Je me reconcentra sur notre conversation pour ne pas me mettre à pleurer. Elle me regardait maintenant. Son regard croisa le mien, et m’apaisa. Mes pensées était ailleurs, elle m’avait replongeai dans un sommeil. Comme pour abrégé ma souffrance …. Dans une voix à peine audible, dans un ton de miel, dans une intonation endormie, je posa les dernières questions qui m’intriguaient.

    -Tu … as toujours était une hybride ? …. Tu n’as pas de ….. créateur ? Ne connais-tu pas le ... le bonheur d’être une mortelle ?


Je ne disais pas ca parce que je regrettais d’être devenue vampire, mais parce que les années de mon humanité, était des années inoubliables… Comme cette dernière heure, passait avec elle…

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Dim 13 Déc - 1:25

Elle bougea, et je ne la quittai pas des yeux. Elle n'agissait pas comme un vampire normal, ça me troublait et me mettait de plus en plus sur mes gardes. Les vampires étaient figés, ils n'évoluaient pas. Leur peau était de marbre, leur splendeur légendaire. Ils étaient de véritables statues vivantes. Et comme toutes statues, ils devaient lutter pour ne pas rester immobile... Elle bougeait, comme si elle était nerveuse. Elle aurait du rester assise sur sa chaise et se figer, comme tout vampire qui se respectait. Pourtant, elle semblait avoir le besoin de bouger ou alors était-ce uniquement pour ne pas "perdre l'habitude" ? Je n'en savais rien. Je vis son regard se troubler, alors que mes yeux plongeaient dans les siens. Elle avait presque l'air sur le point de pleurer - presque, car les vampires ne pouvaient pas le faire.

C'était l'une des capacités qui leur était arrachée lors de leur transformation, au même titre que dormir ou manger de la nourriture humaine, vieillir ou évoluer. Ils pouvaient être le plus triste possible, souffrir le martyr, jamais un vampire ne pourrait verser la moindre larme. Ce devait être rageant et même frustrant pour quelqu'un d'humain, mais au fond de moi, je leur enviais cette aptitude. On ne m'avait jamais autorisé à pleurer même si parfois je ne rêvais que de ça. Tout aurait été plus facile si seulement j'étais incapable de le faire. Je détestais cette situation. Je l'observai encore davantage, et mon regard se fit plus intense, plus profond. Elle sembla se perdre dans mes yeux et je sentis ses muscles se détendre sous sa peau de marbre. Son regard s'éteignit doucement, comme si j'avais le pouvoir de la plonger dans une sorte de demi-sommeil. Avec douceur, elle continua ses questions :

    Esmé : « Tu... as toujours été une hybride ? ...Tu n’as pas de... créateur ? Ne connais-tu pas le... le bonheur d’être une mortelle ? »

Je fronçai légèrement les sourcils à ses questions. J'ignorai où elle voulait en venir. Regrettait-elle d'être une vampire ? C'était possible après tout, bien que je n'avais jamais eu l'occasion de me poser de question. Quand je chassai les vampires, je n'avais pas le temps de bavarder avec eux pour savoir si oui ou non ils étaient contents de leur transformation, mais en partant du principe qu'ils me fuyaient, ils ne devaient pas regretter leur condition au point de vouloir renoncer à leur vie sans la défendre. Pourtant, elle ne semblait pas le regretter. Je pensai que certaines choses dans sa vie mortelle devaient lui manquer, mais elle n'avait pas l'air d'avoir tant de remord que ça. Je ne bougeai pas d'un pouce, alors que la pluie s'arrêtait et que l'odeur de terre humide et de végétarien détrempée emplissait l'air. Le soleil perça les nuages et pénétra dans la cabane. La peau d'Esmé s'illumina, comme si de minuscules diamants s'étaient incrustées dans ses pores... Réaction totalement différente de la mienne. L'ombre qui cachait mon visage s'effaça à mesure que le soleil entrait, et bientôt ses rayons trouvèrent le chemin de ma peau. Cette dernière sembla un instant absorbait ceux-ci, avant de les renvoyer. Je ne brillai pas, j'irradiai de lumière, comme si elle venait de l'intérieur de mon corps et non de l'extérieur. Une lumière blanche, au même titre que ma peau, qui éblouissait presque. Je ne bougeai pas et lui répond sincèrement.

    Dawn : « Je... suis née ainsi. Mon père était un Enfant de la Lune, ma mère était humaine. Au moment de son accouchement, elle s'est faite attaquée par un vampire... Une partie seulement de son venin m'a atteint, et mon ADN a réussi à muter suffisamment pour faire cohabiter les deux... races. J'ai survécu mais... Pas ma mère et... Mon père me l'a toujours reproché. Que je vive à sa place je veux dire. Il aurait préféré... l'inverse je crois. Je n'ai pas de créateur comme vous autres, et je n'ai jamais été mortelle. »

J'ignorai pourquoi les mots coulaient tout seul dans ma bouche, ni pourquoi il m'était si facile de parler. Pourtant, ce n'était pas dans mon habitude, ni même dans mon tempérament... Cependant, je me sentais étrangement bien. Je n'aurai jamais pensé que des mots auraient tant de pouvoir. Je me taisais, laissai le silence s'opérer. J'avais dit beaucoup plus de chose qu'elle ne m'en avait demandé, et avec le recul, je m'en rendais compte. Pourquoi lui avoir dit tout ça ? Était-ce sa capacité ? Je me contractai. Un pas en avant, deux en arrière. Je retournai dans l'ombre et posai ma tête sur le mur derrière moi. Il fallait que je me calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Dim 13 Déc - 17:59

J’étais encore perdue dans ses yeux, en train de me noyer dans cet océan de silence. Quand elle reprit la parole pour me répondre, j’en avais presque oublié mes questions.

    -Je... suis née ainsi. Mon père était un Enfant de la Lune, ma mère était humaine. Au moment de son accouchement, elle s'est faite attaquée par un vampire... Une partie seulement de son venin m'a atteint, et mon ADN a réussi à muter suffisamment pour faire cohabiter les deux... races. J'ai survécu mais... Pas ma mère et... Mon père me l'a toujours reproché. Que je vive à sa place je veux dire. Il aurait préféré... l'inverse je crois. Je n'ai pas de créateur comme vous autres, et je n'ai jamais été mortelle.


Elle était née comme hybride ? Son histoire collée parfaitement, non que je ne la croyais pas, loin de là, mais je n’avais pas ressentit de douleur dans ses mots. Comme si, pour elle, sa famille – ce qui lui en restait- ne comptait pas à ses yeux, comme si elle avait oubliée toute ses petites choses … comme l’amour de ses parents... D’accord, elle n’avait pas connue sa mère, mais elle avait son père. Et qui aurait la cruauté de ne pas s’occuper de son enfant ? Dawn manquait cependant de quelque chose, et dans ses derniers mots, j’avais compris qu’une partie de sa vie sur terre lui avait était enlevée. Elle n’avait jamais connue la douceur de la main d’une mère posait sur son épaule, ni la froideur des hivers ou même la joie de procréé…

Soudain toutes mes pensées dérivèrent en un quart de seconde, et une angoisse terrible me frappa. Edward n’était pas bien, je le savais. Il était à Volterra avec les plus puissants vampires qui soit. Et je sentais qu’il n’était pas en sécurité. Sans crier gare, je me leva de ma chaise et sortit dehors. Que pouvais-je faire ? Il m’était impossible de le rejoindre en Italie. Et même avec toute ma famille, ils étaient en surnombre et nous auraient tous tué sans même avoir entendue notre requête. D’ailleurs, qu’elle requête ? Celle de libéré Edward ? Et en échange de quoi ? Tous ça était absurde. Il n’y avait aucune issue possible. Mais je ne pouvais pas supporter de ressentir la détresse de mon fils. Excéder, je m‘effondra par terre. Un vampire digne de se nom, serrai restai debout impassible et sans réaction. Mais depuis tant d’années, nous avions pris l’habitude de réagir comme des humains pour ne pas éveiller les soupçons. Cette attitude était maintenant devenue un réflexe plus qu’une obligation. Si j’avais pu pleurer, j’aurais versée toute les larmes de mon corps. Je me contenta de plonger mon visage entre mes mains. Mon corps fut soudain pris de spasme : je sanglotais sans pour autant que des larmes coule sur mes joues. J‘étais effondrée, j’étais perdue, je ne pouvais rien faire, j’étais coincée…. Pourtant, tout continuer à vivre autour de moi : L’oiseau continuer de chantai en finissant son nid, les arbres à siffler entre les coups de vents, ma peau à briller sous les rayons du soleil…

Quelqu’un vint se poster a coter de moi, je reconnue l’odeur de Dawn. Elle me regarda pendant quelques minutes. Lentement, je sentis une main chaude venir se mettre sur mon épaule, une main de réconfort, d’amitié, une main qui me rendit soudain plus forte : j’étais soutenue. Je releva la tête pour fixer la jeune femme, sur son visage on pouvait lire que de nombreuses questions tournaillées dans sa tête, sans pour autant qu’elle me les pose, surement dans l’intention de ne pas me faire plus de mal. Au lieu que sa peau brille sous l’effet du soleil, comme tous les vampires que je connaissais, elle se refléta tout autour d’elle. Comme si elle était LE soleil, une lumière émanait d’elle. Elle était magnifique. J’aimais beaucoup cette petite. Je sais se que vous pensez : je ne l’ai rencontré qu’il y a deux heures et je ne la connais pas suffisamment. Mais quelque chose au fond de moi me disais que c’était une personne bien, qu’elle avait fait des erreurs dans la vie, comme tout le monde sur cette terre, qui l’avaient assagit. J’avais mis Edward dans un côté de ma tête, c’était la meilleure solution pour ne pas souffrir. Mon cœur saignait tellement, que j’avais l’impression que j’allai exploser, au mot littéral du terme. Mais Dawn était là, et je sentais que se n’était pas la seule qui se préoccupait de moi. Carlisle était en route pour la forêt, je le sentais, je le savais … Et il n’était pas tranquille …

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn E. McAlister
Hybride - Ni Vampire Ni Loup... Bordel assuré


Nombre de messages : 103
Localisation : Somewhere... Beyond the sea. ♪

This is my story
That's what I am: Hybride ( Mi-vampire, mi-loup-garou )

MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Dim 13 Déc - 21:54

Un silence relatif s'installa entre nous et nous nous plongeâmes dans nos pensées respectives. Je songeai au passé, et un petit sourire ironique vint jouer sur mes lèvres quand je me rendis compte qu'il finissait toujours par nous rattraper, aussi loin que nous pouvions fuir. Je ne savais pas pourquoi je pensais soudainement à ça, mais quelque chose me disait qu'une partie était due à la présence de la femme près de moi. Décidée à en savoir plus, je me concentrai sérieusement et m'étudiai. Aussitôt, je sentis les instincts contradictoires se réveiller dans ma conscience... Mais lequel écouter ? Je réfléchis. Le vampire n'était pas objectif : Esmé était un vampire "donc forcément bien" et même si elle lui semblait un peu étrange, il n'en faisait pas tout un plat et l'ignorer royalement. C'était un vampire point. Le côté loup en revanche, était plus partagé. Certes, c'était une vampire "donc forcément mauvaise" mais elle avait quelque chose à ses yeux qui lui plaisait. Je pouvais sentir dans son odeur différentes marques, signe qu'elle ne vivait pas seule.

De plus, ses yeux dorés indiqués sa nature de végétarien, donc elle luttait constamment contre elle-même, et avait suffisamment de réflexe humain pour me faire dire qu'elle vivait avec eux depuis un moment. Cette femme vivait en meute, c'était évident. Maintenant, pourquoi cela me faisait penser à mon père ? J'avais déjà eu une meute à ses côtés, mais ce n'était en rien comparable à ce qu'elle pouvait vivre en ce moment. J'étais quoi ? Jalouse ? Envieuse ? Non, rien de tout cela. cela me faisait juste prendre conscience du manque désagréable au fond de mon esprit, qui me soufflait que quoique je fasse, je demeurerai à jamais seule. J'étais unique, j'en étais presque persuadée, je n'aurai jamais personne pour me comprendre comme les loups ou les vampires se comprenaient entre eux. Je pouvais vivre avec l'une ou l'autre des deux races, copier leurs exacts comportements, je ne serai l'un d'entre eux. Une partie de moi serait délaissée et je ne serai jamais pleinement moi-même.

Cette pensée me suffit à me ruiner le moral, mais je fus tirée de mes pensées en voyant Esmé bondir sur ses pieds pour s'enfuir à l'extérieur. Instinctivement, je me raidis et dévoilai mes crocs en croyant qu'elle cherchait à m'attaquer, mais je restai indécise quand je la vis s'effondrer sur le sol un peu plus loin. Ok. Et maintenant qu'étais-je censée faire ? Prudemment, je sortis dehors et m'avançai lentement vers elle. Qu'attendait-elle de moi ? Je l'ignorai. Que pouvais-je faire ? Je ne le savais pas davantage. Le vampire était solitaire, et se moquait totalement de son état. Il fallait donc que je me rapproche de ma partie lupine.

Hésitante, je levai ma main et l'immobilisai près de son épaule. Puis, décidant que je n'avais rien à perdre, je la déposai doucement dessus. Elle tourna son visage sans larme vers moi, où toute sa tristesse et son désespoir marquaient douloureusement ses traits. Je ne savais plus quoi faire. Elle plongea son regard dans le mien, et mon instinct de loup me souffla qu'elle y cherchait du réconfort. Je fis de mon mieux pour l'envelopper de ma présence et resserrai doucement mon emprise sur son épaule, comme pour la réconforter. Mais je n'étais pas assez à l'aise avec mes sentiments pour en faire davantage... Je n'avais pas la moindre idée du comment alléger sa peine. Je ne savais même pas pourquoi elle était dans cet état et ce qui me poussait à agir de cette façon ! Je me désespérai moi-même. Mon ignorance m'agaçait prodigieusement, c'était l'une des choses que j'avais le plus de mal à supporter. J'étais en train de me demander ce qui me prenait, quand une bourrasque de vent m'apporta... l'odeur d'un autre vampire. Impossible à identifier avec l'odeur de végétation venant d'être battue par la pluie.

Je me redressai légèrement et me tournai vers l'endroit d'où venait le vampire, avant de grogner en dévoilant mes crocs. J'étais tout, sauf tranquille... Je me rendis compte que je m'étais rapprochée beaucoup plus de mon instinct de loup que je ne l'avais pensé. Je m'écartai légèrement d'Esmé et une seule seconde me suffit pour me transformer en loup noir, réduisant mes vêtements en charpie. Oups. Tant pis. Le loup que j'étais était étrange, aussi proche du tigre que du loup, certainement du à ma condition d'hybride. J'étais plus souple, plus imposante, plus grande, mes crocs pointaient de ma gueule et ma queue gagnait en longueur... Sans parler de l'épais pelage qui me recouvrait.

Mon instinct me fit remarquer qu'Esmé avait peur dans mon dos. Je me maudis intérieurement... Après tout c'était normal, elle ne savait probablement pas qu'elle ne risquait rien avec moi. sauf lors des nuits de pleine Lune. Lentement je me tournai vers elle et abaissai mes babines pour cacher ma mâchoire. Je me redressai - je la dépassai d'une bonne tête au moins - et j'adoptai une position qui, pour un loup, était amicale ou en tout cas non menaçante. Baissant la tête, je m'approchai très doucement d'elle, même pour un humain et plongeai mon regard de glace dans le sien. Je ne lui voulais aucun mal. Tendant ma grosse tête poilue vers elle, je lui donnai un léger coup de museau dans ses côtes, ce qui en langue loup était une marque de jeu ou alors pour réclamer des câlins. Je voulais la mettre en confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 119

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Mer 16 Déc - 18:53

La lumière du soleil s’intensifiait un peu plus à chaque seconde. Ma peau brillait comme mille diamants et celle de Dawn irradiait telle une étoile. Elle avait vraiment l’air un ange descendu du ciel. D’ailleurs, qui me disait qu’elle n’en venait pas ? J’étais toujours plongée dans ses yeux, perdue dans mes pensés. Soudain elle détourna le regard, vers le bout du chemin et sa bouche s’ouvra progressivement, dévoilant de gigantesques crocs. Le grognement grave qui avait retentit lors de notre rencontre avait recommencé. Maintenant, elle avait l’air vraiment dure et diabolique. Elle n’avait rien du petit ange que j’avais rencontré. Elle se redressa, et s’écarta de moi. Je commençais à prendre peur. Etait-elle toujours la même ? Son instinct vampirique ou loup allait-il prendre le dessus, et lui faire oublier qui elle était ? Je préférais quand même m’éloigner, l’air méfiante. Plus les secondes passait et plus ma frayeur augmentait. Peu à peu, son corps se mit à trembler, ses yeux se firent plus fixes, et en une seconde elle changea d’apparence. Une créature gigantesque apparut devant moi. Dawn était maintenant devenue un loup au poil couleur suie. Cependant, son apparence n’avait rien des loups Quileute, elle était beaucoup plus grande, plus effrayante et plus poilue. Ses oreilles était levées, a l’affut du moindre bruit. J’étais maintenant totalement terrifier. Tous mes muscles étaient tendus, j’étais prête à réagir et à m’enfuir si elle tentait quoi que se soit. Je savais que je n’étais pas assez forte pour affronter un loup de cette taille. Et je n’oubliai pas que les loups-garous avaient d’abord étaient créés pour nous détruire, les vampires. J’étais malgré ca à quelque pas de Dawn. Bien que son apparence ait changée, et que Dawn était plus grande que moi, je reconnaissais que sa posture n’avait rien de dangereuse à mon égard. Je resta toutefois sur mes positions.

Elle se retourna et me regarda dans les yeux, ses yeux bleues … Dans son regard, je pouvais voir la même lueur qui brillait quand elle avait encore son apparence vampirique. Oui, elle était toujours la-même, c’était seulement son aspect qui avait changé. Elle desserra sa mâchoire et recouvra ses crocs avec ses babines. Elle s’était rapprochée de moi, sans que je ne m’en rende compte. Je repris possession de mon corps, tout mes sens en éveille, et la dévisagea. Elle n’était maintenant qu’a quelques centimètres de ma tête. Qu’allait-elle faire ? Rester sous sa forme lycane et décamper ? Me sauter dessus, me dévorer et laisser mes restes ici ? Mais Carlisle me trouverai, il était en route, il était tout proche. Non, je ne pouvais m’enfuir maintenant, je ne pouvais pas prendre le risque de ne plus la revoir, il fallait que je reste, elle avait besoin de moi … j’avais besoin d’elle. Je la contempla : sa queue commençait à bouger, effectuant des va-et-vient de plus en plus vite ; ses oreille à se décontracter, les laissant pendre de chaque côté de sa tête. Puis, doucement, Dawn approcha sa tête et posa son museau dans mes côtes. Ce mouvement me fit légèrement reculer au départ, mais je pris conscience que ce n’était seulement pour me rassurer et non pour m’attaquer. Je ferma les yeux et me concentra sur son odeur, car si elle venait à s’enfuir, je pourrai retracer son chemin et la retrouver. Le parfum qui émanait d’elle avait changer, elle sentait étrangement moins bon qu’avant. Son souffle mélangé à l’odeur de ses poils empester le loup. Seulement, il lui restait un peu de cette magnifique fragrance qui m’avait enchanté avant sa transformation. Elle dégagea sa tête et me regarda. Je lui souris avec tout l’amour que je pouvais lui donner … comme une mère a sa fille.

Son museau se mis soudain à bouger : elle flairait quelque chose. Mon regard se tourna vers l’entrée du buisson par où nous avions accéder à la cabane. Les feuilles se mirent à trembler et une silhouette apparut. Dawn ressortit ses crocs avant que je n’ai put sortir le moindre mot. Sans attendre plus longtemps, ma voix se fit puissante et pleine d’espoir.

-Mon amour !

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 16

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Jeu 17 Déc - 0:13

Après ce boulversement qui c'était passé chez nous Esmée préféra s'évader dehors.Je la chercha dans toute la forêt sans rien voir en vue,puis je me souvins de la cabane où elle aimait beaucoup y passer du temps,une cabane de grand luxe si on veut .Je courus danc vers la cabane,j'arriva tout doucement puis je la vis elle et un loup,un loup dont je ne pense pas qui fasse partie des quileutes.Je pris Esmé dans mes bras et lui dit:

-Tu m'avais fait tellement peur.J'espère que sa va??

Puis je regarda ce loup.Elle avait l'air très calme posé il y avait aussi un fusion entre elles comme si elles se connaissaient depuis un sacré bout de temps,comme des meilleures amies.Pourtant malgré qu'elle soit transformé j'avais cette impresion qui survenait souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.   Aujourd'hui à 5:04

Revenir en haut Aller en bas
 

• Dawn ~[ De Profundis ]~ .: PV :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks :: 
Parc d'Olympic; Green is Cool !
 :: La Forêt
-