Bonjour et Bienvenue sur Are You Afraid !
C'est pas votre trcu de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La jalousie est parait-il un vilain défaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Sam 7 Nov - 3:35

" Lorsque une chose vient se mettre entre deux, les conséquences ne sont jamais très bonnes..."


Eh voilà... J'étais encore partie de la maison sans prévenir personne. Pas que l'idée de le faire me dérange. Je n'avais plus peur de me faire surprendre par quelqu'un. Tout le monde savait et qu'il soit pour ou contre, je m'en fichais totalement ! Mais avoir une énième dispute avec Edward ne m'enchantait pas non plus ! Mais tout ça n'est pas important. Le plus important c'est la raison pour laquelle je suis ici, a midi, près de la frontière. Paul m'avait laissé un message sur mon répondeur et le message qu'il avait laissé ne me plaisait pas. Pas du tout...

Rosalie ? C'est Paul, je...
Rappelle-moi... Ou non ! Rejoins-moi plutôt s'il te plait. Je veux te
parler, je veux te dire quelque chose... Et tu me manque.

Sur la frontière ? Je t'attendrais là-bas en tout cas, vers midi. A tout à l'heure.


En marchant a une allure loin d'être humaine, j'avais tout passé en
revue dans mon esprit, tout ce qui aurait pu expliquer son message : Jacob avait parlé et Sam était au courant. Pire que ça, la meute entière était au courant et avait je ne sais quoi contre Paul... Je détestais lorsque les phrases tel que " je veux te dire quelque chose" Qu'est ce que ces loups avaient encore fait ?! A présent, il était midi, je tournais littéralement comme un lion en cage en l'attendant. Il avait bien dit midi, non ?! Oui ! J'étais sûre que oui ! Alors pourquoi est-ce qu'il était en retard ?

Le soleil qui percait les nuages venait scintiller comme des diamants sur ma peau. Je détestais tout ça et ça venait en plus aujourd'hui ! Je vis soudain la silouette de Paul se détacher et je passa une main dans mes cheveux, signe pour moi que j'étais rassurée. Au moins, il n'avait rien ! Je fus a ses cotés en l'espace d'une seconde et l'entoura immédiatement de mes bras.

-Qu'est-ce qui se passe ? demandais-je d'une voix inquiète et pressante.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mar 10 Nov - 0:42

J'avais passé la matiné à attendre un coup de fil pour être bien certain qu'elle irait aussi et que je ne serais pas le seul à y être comme un idiot. Mais rien, elle n'appela pas, en même temps je ne lui avais pas sugérer de le faire, alors pourquoi est-ce que ça m'inquiète hein ? Je me trouve d'une connerie absurde ces derniers temps, depuis que je la connais on va dire, l'amour peut rendre si stupide en si peu de temps !

Et en plus j'ai du retard, Sam m'a parlé pendant une pige, me tenant la jambe jusqu'à ce que je puisse enfin déguerpir de devant chez lui, je l'aime bien ya pas à dire mais des fois... Il parle TROP, et toujours à moi j'ai remarqué, je n'suis pas son bras droit pour rien c'est vrai mais il y a des fois où l'on souhaite juste qu'on nous foute la paix, cette fois en est une.

12h22, j'arrive enfin aux abords de la frontière invisible, que nos ancêtres ont établis avec eux, ces ennemis avec lesquels je me rapproche de jours en jours. Et elle est là, m'attendant les bras croisés, une moue énervée sur le visage, ou non, plutôt inquiète ? Les deux ? Impossible à dire.
A peine m'a-t-elle vu qu'elle se projete sur moi à une vitesse que je qualifierais de non-humaine, mes bras se referment en un cercle inébranlable autour de sa taille. Blottis contre moi.

Qu'est-ce qui se passe ?

Inquiétude donc. Sa voix est bourrée de cette notion. Qu'a-t-elle cru ?

Détends-toi... Ca va... Dis-je tout doucement, la berçant presque contre mon torse. Je me sens refroidir aussitôt mais ca m'est égal.

Un coup de vent nous amena l'odeur boisée des alentours, une lourde touche du rivage non loin en plus, s'y mêlant de façon bizarre.

Je desserais mon étreinte, mais tenant toujours avec douceur et à la fois fermeté ses épaules.

Je voulais qu'on parle d'une chose. C'est rien d'important tu sais mais... Je n'aime pas ça ! Et encore moins ne pas te le dire alors...

Je relevais le visage vers elle, elle m'observais, un peu trop tendue à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mer 11 Nov - 23:10

Ses bras avaient entouré ma taille, m'attirant un peu plus contre lui. Il me berca doucement dans ses bras, sans doute pour me rassurer. Si ca ne fonctionna pas complètement, ca eut le don de m'apaiser un peu. Je me demandai toujours pour quelle raison il m'avait appellé...

Détends-toi... Ca va...

Blottie contre lui, il me sembla qu'il avait frissonnée. Rien qu'une impression ? Vérité ? Je ne sais pas. Je n'avais pas la force de m'éloigner de toute façon alors a quoi bon se poser de telles questions ? Malheuresement, ce fut lui cette fois qui déssera notre étreinte. Pour autant, il ne lacha pas mes épaules. Ce geste était plus froid que d'ordinaire. Je n'aimais pas ça. Etais-je censé m'attendre a quelque chose ? Apparemment oui.


Je
voulais qu'on parle d'une chose. C'est rien d'important tu sais mais...
Je n'aime pas ça ! Et encore moins ne pas te le dire alors...


Je le savais... Il ne m'appellait pas "comme ça". Et si ce n'était rien de grave - oui il allait bien, non ? - qu'est ce que c'était ? Je croisa ses yeux et je continuai a l'observer, tachant de comprendre ce qu'il pensait. C'est a ce moment précis que vous voudriez avoir le don d'Edward... Je détestais ces attentes ou vous vous demandez ce qui va suivre. Si ce n'était pas grave, pourquoi est-ce qu'il n'abordait pas la chose directement ?

-Quoi ? demandais-je de plus en plus tendue a force d'attendre encore et encore.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Jeu 12 Nov - 2:47

Quoi ?

Sa voix était dure et implacable. Pour la première fois peut-être ? Non, je l'avais déjà entendu parler de cette manière il me semble, lors de notre confrontation avec Emmett, il y a un moment déjà. Le temps passe vite puisqu'il ne nous est pas important pour elle comme pour moi. Je baissais ma tête vers son visage, affrontant la peur et la pression nerveuse que je devinais dans son regard. Je serrais un peu plus ma prise sur ses épaules, ne la quittant pas des yeux une seule seconde.

Tu te rapelle de Leah ? La seule louve de notre meute ?

Je scrutais la moindre de ses expression, la moindre de ses réactions, même la plus infime comptait pour moi à cet instant fatidique.

J'ai agis comme un idiot cette après-midi. J'ai... Elle est bizarre ces derniers temps et je n'sais même pas pourquoi... ! Nous étions en train de nous engueuler comme des charretiers et puis sans que je ne comprenne on s'est embrassé... Mais je !

Ma voix resta bloquée dans ma gorge, au plus profond, et je vis que le regard de Rosalie venait de prendre une tournure toute autre, ce n'était plus de l'appréhension mais de la colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Ven 13 Nov - 1:12

Son regard ne me rassurait pas... Allait-il se décider a tout me dire ? Je ne m'étais jamais énervée avec lui mais je commençais a vraiment mal sentir cette conversation qu'IL avait voulu. Il croisa mon regard une nouvellle fois et accompagna son regard d'une pression sur le bras. Je ne voulais pas qu'il essaie de me détendre, ni de me rassurer. J'étais déjà trop tendue et tout ce qu'il pourrait dire ou même faire n'y changerait probablement rien. La pression qu'il exerca sur mon bras, c'était...c'était comme si il cherchait a me retenir mais toute la question était : pourquoi ?

Tu te rapelle de Leah ? La seule louve de notre meute ?


Je sentis son regard scruter le mien. Il cherchait surement une réaction sauf que la... je ne savais pas comment réagir. Je ne savais même pas ce que je ressentais en ce moment. De la colère ? Non. Je cherchais une explication. Le "pourquoi" il me disait ça, pourquoi il me parlait d'elle. Je n'exprima rien sur le moment précis, lui laissant l'occasion de s'exprimer.

Oh oui, je me souvenais parfaitement d'elle. Elle qui n'avait cessé de changer de clans lorsque le moment n'était pas vraiment le bon... Ah oui et elle avait prit soin de m'éloigner quelque peu brutalement de Jacob aussi... Ca non, je ne l'avais pas oublier.


J'ai
agis comme un idiot cette après-midi. J'ai... Elle est bizarre ces
derniers temps et je n'sais même pas pourquoi... ! Nous étions en train
de nous engueuler comme des charretiers et puis sans que je ne
comprenne on s'est embrassé... Mais je !


Je ne l'entendis pas poursuivre. Peut-être qu'il le fit. En tout cas, je ne m'en apercu pas. Sa voix tournait en boucle a la manière d'un disque rayé dans ma tête : "On s'est embrassé". Pourquoi est-ce que je l'avais senti, hein ? Pourquoi est-ce que je ne m'étais pas trompé ?! Ses mains sur mes épaules eurent un autre effet sur moi. Je n'en revenais pas qu'il ait pu faire une chose pareillle. Si ca se peut, c'était encore cette histoire d'imprégnation. Encore qu'il l'ai approché ... mais l'imaginer LUI, lui rendre son baiser... Désolé je ne pouvais pas !

Je tenta de me dégager de son emprise, mais ca n'eut pas grand effet, il avait déja resserer ses mains autour de mes épaules. Au lieu de tenter de me dégager plus violemmment, je répliqua:


-Tu quoi ?! Tu ne l'as pas voulu, c'est ça ?! C'est bien toi qui as accepté,non ?! Tu aurais pu l'éloigner, ne pas l'embrasser....mais tu l'as fais ! Alors quoi, c'est cette histoire d'imprégnation ?! Lache moi ! tentais-je en posant les mains sur son torse et en tachant de le repousser.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Dim 15 Nov - 1:12

Une main s'abatit violemment sur la mienne pour me repousser si tôt que j'eus terminer ma phrase. Par reflexe, je forcais encore plus mon étreinte et elle renonça, laissant retomber sa main près de son corps, me fusillant des yeux, un regard que je n'avais encore jamais vu, un regard hurlant ses reproches à sa place.

Tu quoi ?! Tu ne l'as pas voulu, c'est ça ?! C'est bien toi qui as accepté,non ?! Tu aurais pu l'éloigner, ne pas l'embrasser....mais tu l'as fais ! Alors quoi, c'est cette histoire d'imprégnation ?! Lache moi !

Mettant en scène ses propres mots, elle me poussa de ses deux mains à présents, ses deux mains plaquées contre mon torse, l'expédiant en arrière avec vivacité et rancoeur.
Et puis quoi ? Elle venait bien de prononcer le mot " imprégnation ", non ? Comment pouvait-elle être au courant de ce genre de trcu, dont même nous nous avions entendu parler trés vaguements par nos pères ? Et puis ça n'avait strictement rien à voir ! Moi imprégné de Leah ?! Ahaha ! La bonne blague. Plutôt crever oui, c'est ma meilleure amie peut-être, mais la supporter comme femme à jamais ? Surement pas.

Hein ? Euh ! Que... Quoi ?! Lachais-je dans un tourbillonement d'onomatopées entremêlées les unes aux autres, sans le moindre sens distinct. Mes yeux étaient ronds comme deux petites billes noires, choqué par ce que je venais d'entendre.
Je n'sais pas comment tu as pu en entendre parler, mais j'peux te dire que ça n'a rien mais alors carrémént rien à voir !

Je marchais trés vite derrière elle tant en lui criant mes paroles, quel idiot ! Comme si elle n'allait pas les entendre ! Je les aurais murmuré qu'elle les aurait saisit de l'autre bout du pays si ca s'trouve !

Rosalie ! Il faut qu'on discute ! Viens s'il te plait ! Arrête de marcher ! Fis-je essouflé à force de lui courir après tout en m'égosillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Dim 15 Nov - 23:14

Je me dégagea de son emprise, reculant déjà de quelques misérables pas après l'avoir repoussé.Il avait l'air surpris par mes mots. Devais-je lui rappeller que c'était lui qui avait parler d'imprégnation ? Je n'avais fait que me renseigner un peu plus et le concept... ne me plaisait pas.

Hein ? Euh ! Que... Quoi ?!

Je n'sais pas comment tu as pu en entendre parler, mais j'peux te dire que ça n'a rien mais alors carrémént rien à voir !

Je
n'avais pas trouvé quelque chose a ajouter. Peut etre parce qu'il n'y avait rien a ajouter. Ca n'avait rien a voir ? Très bien. Dans ce cas, pourquoi il ne m'expliquait pas plus ce qui c'était passé. Je ne savais meme pas dans quelle circonstance c'était arrivé et très franchement, je ne souhaitais peut etre pas le savoir ni le pourquoi du comment d'ailleurs. Je détestais avoir a imaginer comment ca c'était produit. Le pire étant qu'il n'essaie même pas de nier qu'il l'ai embrassé. Je préférais m'éloigner. Valait peut etre mieux pour lui.


Je commenca a marcher, vite je vous l'accorde. Ou ? Je ne sais pas. Je marchais pour m'éloigner, c'était déjà bien suffisant. Besoin de réféchir peut être, besoin d'être seule, je ne sais pas. Mais ca, c'était sans compter sur Paul, qui tentait de me suivre tout en essayant de me parler. Ses mots résonnaient dans ma tête. C'était sans doute la première fois que je ne voulais pas entendre ce qu'il avait a dire.


Rosalie ! Il faut qu'on discute ! Viens s'il te plait ! Arrête de marcher !

Il voulait parler, hein ? Et de quoi ?! Je m'arrêtais brusquement et ne
prit pas la peine de me retourner. Je le sentais se rapprocher peu a peu de moi. Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas énervé comme ça. Jalousie ? NON.

-
De quoi veux-tu qu'on discute ?! De la manière dont s'est arrivé ?! Paul... je me suis inquiété ! J'ai tout passé en revue. Je me suis dit que ta meute avait compris pour nous, peut-être même que tu avais été blessé ! Tu n'imagines même pas ce que j'ai pu ressentir ! Et la, tu arrives et tu me dis que... Je ne comprends pas !

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Sam 21 Nov - 0:12

Soudain, elle s'arrêta, donnant l'impression d'une voiture de sport frénant à plein régime alors qu'elle tourne à 200 Km/H. D'un reflexe, je ralentis automatiquement, ayant l'impression que j'allais lui rentrer dedans si je continuais de marcher à ce pas.
Elle me tournait le dos, je l'avais mis en colère et c'était peut-être normal après tout. J'avais vraiment fait n'importe quoi, qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez moi ? C'est vrai, j'aurais pu repousser Leah sur cette falaise, et arrêter ce baiser étrange qui nous avait unit l'espace de quelques secondes, seulement j'étais resté stoïque comme le pur imbécile que je suis. Je méritais c'qui m'arrivait à présent. Rosalie paraissait totalement furieuse après moi.

De quoi veux-tu qu'on discute ?! De la manière dont s'est arrivé ?! Paul... je me suis inquiété ! J'ai tout passé en revue. Je me suis dit que ta meute avait compris pour nous, peut-être même que tu avais été blessé ! Tu n'imagines même pas ce que j'ai pu ressentir ! Et la, tu arrives et tu me dis que... Je ne comprends pas !

Excuse-moi ! Lançais-je, presque implorant, colérique à la fois, contre moi je suppose, ou contre elle peut-être ? En colère qu'elle le soit contre moi, en colère que les choses n'aillent plus si soudainnement, et ce, même si c'était de ma faute. Peu importe.
Je n'voulais pas que tu t'inquiète Rosalie ! Mais je n'voulais pas te le dire par téléphone, ça aurait été pitoyable d'le dire comme ça ! Dis-je cherchant à m'expliquer.
J'n'aime pas te mentir, et encore moins pour un truc pareil, je n'pouvais pas garder ça pour moi ! J'aurais pu le faire, et tu n'en aurais jamais rien su ! Seulement... Seulement, tu compte pour moi, et je n'veux rien te cacher. Tu le comprends ?

Je reculais, me rendant compte que j'étais presque collé à elle en lui parlant. Puis l'observais, dans les yeux, elle avait l'air indéchiffrable, et je crois même que de la peur me traversa, oui, j'étais terrifié de ne pas savoir ce qu'elle allait me répondre, si elle allait me le pardonner ou non. Et si c'était non ? Alors quoi ? Qu'est-ce que j'ferais ? Je crois que déjà j'irais décapiter LEah, après on verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Sam 21 Nov - 23:32

Lorsque je m'arrêta, je le sentis freiner ses pas également surement
pour ne pas me rentrer dedans de plein fouet... J'attendis qu'il me
réponde. Je n'avais jamais été en colère contre lui mais là...il avait tort. Point.


Excuse-moi !


Je ne su pas comment interpréter le ton qu'il prit pour me répondre. D'un coté, je sentais qu'il était désolée, il l'était sincèrement et de l'autre, il semblait en colère. A etre tous les deux en colère l'un contre l'autre...on allait pas avancer ! On dirait les nombreuses "discussions" que j'avais eu avec Edward. Sauf que là, ca me dérangeait un peu plus que nous disputions. IL ne s'agissait pas de la même chose et je détestais avoir a imaginer une réelle dispute avec Paul.


Je
n'voulais pas que tu t'inquiète Rosalie ! Mais je n'voulais pas te le
dire par téléphone, ça aurait été pitoyable d'le dire comme ça !

J'n'aime
pas te mentir, et encore moins pour un truc pareil, je n'pouvais pas
garder ça pour moi ! J'aurais pu le faire, et tu n'en aurais jamais
rien su ! Seulement... Seulement, tu compte pour moi, et je n'veux rien
te cacher. Tu le comprends ?


Intérieurement, je soupira. Je ne pouvais pas contredire ce qu'il avait dit. Il avait dit vrai. S'il l'avait voulu, il aurait pu me mentir, ne rien me dire de cet "épisode" et tout aurait été comme si rien n'était arrivé et par dessus tout, ca aurait été bien plus simple pour lui ! Mais il ne l'avait pas fait... Il m'avait dit la vérité. Comment je pouvais m'énerver plus contre lui ? Je devais reconnaitre qu'il avait été...honnête avec moi. Est-ce que je comprennait ? Sans doute que oui. Je ne pouvais pas être en colère plus que ça contre lui mais malgré tout, il allait peut etre me falloir un peu de temps pour dépasser cet "épisode".

Ce n'est que lorsque Paul recula que je me rendis compte de sa proximité a mon égard. Il plongea son regard dans le mien surement pour comprendre ce que je pensais. Jusqu'a maintenant, j'avais taché de ne rien laisser paraitre de mes émotions. C'est comme ça qu'on se protège, non ?
J'hocha positivement la tête pour répondre a sa dernière question.

-Je comprend. C'est juste que savoir que quelqu'un... On appelle ça de la jalousie je crois... Il va falloir me donner un peu de temps, Paul. Je sais plus trop ou j'en suis. Entre toi, Emmett, Edward qui...Enfin, j'ai besoin de temps pour comprendre ce qui m'arrive.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Dim 22 Nov - 19:39

Elle hocha la tête positivement, devant mon incrédulité face à l'attente de sa réponse et de sa sentence.

Je comprend. C'est juste que savoir que quelqu'un... On appelle ça de la jalousie je crois... Il va falloir me donner un peu de temps, Paul. Je sais plus trop ou j'en suis. Entre toi, Emmett, Edward qui...Enfin, j'ai besoin de temps pour comprendre ce qui m'arrive.

Je trouvais ça cohérent. Je venais de lui faire du mal en lui apprenant ça, et penser qu'elle aurait pu passer l'éponge en deux minutes aurait été de l'insolence pure et dure ! Mais en même temps, mon côté " je n'l'âche jamais l'affaire " me poussait à lui demander d'oublier, tout de suite.
La chose qui peut-être m'agaca, fut de constater qu'elle me comprait à Emmett, dans sa phrase au moins. Brrr... ! Et Edward ? Son frère hein ? Le gringalet presque roux et tout bizarre, quoi que le blond l'est encore plus, mais bref ! Je vais arrêter de changer de sujet et aller droit au but comme on dit, qu'est-ce qu'elle ? Pourquoi mentionner cet Edward, que venait-il foutre dans cette conversation, ca me paraissait carrément inapproprié.

Pourquoi ? Je veux dire, pourquoi tu parle d'Edward ? Je peux comprendre pour l'autre là... Fis-je en grimaçant d'amertume, mais lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mar 24 Nov - 0:02

Il eut l'air compréhensif quant a ce que j'avais dit. Et tant mieux ! Jamais je n'aurais trouvé la force de lui expliquer plus les choses. J'avais envie de lui pardonner. Vraiment. De lui dire que je ne lui en voulais pas et que j'étais capable de passer a autre chose. Mais comme souvent, trop souvent d'ailleurs, il y a un "mais". Un mais parce qu'au fond, je n'étais pas tout a fait prête a passer a autre chose et a considérer que rien ne s'était passé. Et ce simplement parce que je voyais le visage de Leah quand je le regardais...

Lorsque j'avais parlé d'Emmett, son regard s'était assombri, chacun sa déception après tout ! Et je ne l'avais même pas fait exprès ! Pour ce qui est d'Edward, j'avais comme qui dirais parler un peu trop vite. C'était l'une des choses qui m'occupaient trop l'esprit en ce moment. Edward était a Volterra et je refusais d'imaginer ce qu'il était amener a faire en compagnie des Volturi...

Pourquoi ? Je veux dire, pourquoi tu parle d'Edward ? Je peux comprendre pour l'autre là... mais lui ?


C'est a ce moment précis que vous vous dites " eh merde"... J'avais confiance en Paul mais lui révéler que le traité qui lié nos deux clans respectifs avait été rompu par mon frère n'était peut être pas la meilleure des choses a faire. Pas pour le moment.
Tant qu'a faire, autant tenter de changer de sujet. C'était pour lui que j'étais la, non ?

-J'ai l'impression qu'il y aura toujours quelque chose pour ce mettre entre nous... Paul, j'ai besoin de savoir ta vision des choses sur le futur... Si tu pense qu'on peut sérieusement continuer ou...si au contraire, tu pense qu'il serait mieux de faire une pause le temps de réfléchir un peu... ?

Etrangement, je gardais mes bras croisés autour de ma poitrine. D'ordinaire, j'étais plus décontractée avec lui. La ce n'était pas le cas. Je revins sur le sujet d'Edward. Je savais qu'il allait me questionner encore plus si j'ignorait la question.

-Pour Edward, oublies, ce n'est rien.

*
Noooonnnn rien d'important ! Le traité vient seulement d'être brisé ...*

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mar 24 Nov - 0:50

J'ai l'impression qu'il y aura toujours quelque chose pour ce mettre entre nous... Paul, j'ai besoin de savoir ta vision des choses sur le futur... Si tu pense qu'on peut sérieusement continuer ou...si au contraire, tu pense qu'il serait mieux de faire une pause le temps de réfléchir un peu... ?

Elle change bien vite de sujet là, non ? Bah si vous vous ne trouvez pas, moi je trouve que si ! Je décidais, que, pour l'instant, le plus important dans cette conversation était qu'elle arrête de semer le doute toute seule, et ce n'était pas ce foutu baiser avec Leah qui allait y changer quelque chose, au contraire. Nan mais.

Un rire narquois fit son irruption pour ma part, tandis que je l'observais, presque moqueur.

Est-ce que tu t'entends ? Je fus secoué d'un rire nerveux encore une fois - Tu te contredis Rosalie. Si il y aura toujours quelque chose pour nous barrer la route, alors dans c'cas, je ne vois pas l'intérêt de faire une pause ou même d'y réfléchir ! Ce genre de truc, de... Proposition ! C'est de l'hypocrisie pur et simple pour dire "Je n'veux plus d'toi !", donc si c'est ça dis le clairement. M'emportais-je. En tout cas, d'mon côté j'n'ai besoin de réfléchir à rien du tout ! C'est déjà tout réfléchis.

J'avais baraguiné ça d'une traite, et je fus forcé de prendre mon inspiration sur la fin, toussautais, et pensais que ca devait faire vachement sérieux pour une engueulade... Ridicule. Bref.

Pour Edward, oublies, ce n'est rien.

Hum ? Fis-je, encore dans mes pensées, en oubliant presque qu'elle avait parlé de son fichu frère.

Ah oui ! Son frère, d'ailleurs que faisait-il dans la discussion déjà ? Bah il n'avait rien à y faire justement, c'est bien ce que je disais tout à l'heure. Je repris.

Tu sais à part te crier dessus comme un débile je sais aussi être à l'écoute, fis-je avec une tranquillité feinte, en réalité, lorsque je me mettais dans mes états colériques, j'avais du mal pour en sortir par la suite, un gros problème que j'avais toujours eut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mar 24 Nov - 22:54

Première fois que je le voyais s'énerver... IL avait émis un petit rire nerveux avant de me répondre. Et pour être franche, je n'avais pas du tout apprécié sa façon de me dire les choses.D'accord, je me contredisais, mais il semble que j'avais de bonne raisons de vouloir réfléchir a propos de nous deux...
Et puis bien sur que je voulais encore de lui, je ne comprenais même pas qu'il puisse en douter...

Hum ?

J'aurais pu éviter complètement de parler d'Edward... Je l'avais tiré de ses pensées lorsque j'avais ramené le sujet sur le tapis... Brillante idée, Rosalie ! J'aurais voulu m'approcher de Paul et lui dire que mes sentiments n'avaient pas changé pour lui mais je ne le fis pas. Il était énervé, je l'étais aussi et j'avais une facheuse tendance a me braquer inutilement lorsque j'étais dans une conversation semblable... J'attendais de voir comment les choses évoluaient.

Tu sais à part te crier dessus comme un débile je sais aussi être à l'écoute, tenta-t-il.

Il essayait d'être plus calme, je le sentais et je devais avouer que je trouvais ça mignon même si j'avais conscience qu'il feintait. Je poussa un soupir, résignée. Il allait le savoir a un moment ou a un autre, qu'il s'agisse ou non de moi. Alors a quoi bon continuer a tourner autour du pot ?

-D'accord. Ne t'énerves pas d'accord...? Edward a ...mordu cette humaine par erreur mais je...c'était un accident.

Il avait dit qu'il savait être a l'écoute. J'espérais qu'il savait vraiment l'être.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Dim 29 Nov - 23:09

Elle m'observa, et je pense qu'elle étudiait le degré de mensonge qui émanait de moi, alors que je tentais de paraitre calme alors qu'en faite, j'avais envie de déraciner un arbre, voir deux. Hum.

Un soupir, puis son visage sembla lâcher prise, le genre de moment où l'on sait que la personne en face de vous a laché l'affaire si j'puis dire. J'attendais ses explications, rendu plus calme tout d'un coup, le calme avant la tempête peut-être ?
Elle commenca d'une oix basse, comme si quelqu'un, dans ce coin paumé, était susceptible de nous entendre, on devenait tous parano à notre manière à force.

D'accord. Ne t'énerves pas d'accord...? Edward a ...mordu cette humaine par erreur mais je...c'était un accident.

Hum. Je crois qu'il me fallut un temps pour que ca me monte au cerveau parce que je me sentis comme tout mou tout d'un coup. Comme si le monde autour de moi pouvait bien s'écrouler, moi j'étais ailleurs, en train d'encaisser l'enchainement de mots dont je venais d'être témoin, et même bien plus que ça. Quoi !?!

Par erreur... Répétais-je abasourdis, pas en colère, j'étais bien trop choqué pour ça. Je suppose que j'n'aurais qu'à dire ça à Sam ou encore à Jacob, surtout à Jacob ! Il comprendra c'est sur... ! Dis-je devenant carrement hystérique, pas que je lui criais dessus, non ! Au contraire c'était plutôt pour moi même, j'étais dans une merde on ne peut plus noire. Bordel !
Je suis foutu... Lachais-je d'une voix lasse et basse. F.O.U.T.U. Répétais-je ailleurs, je crus que j'allais en tomber, je me ressaisissais.

Je passais une main machinalement sur mon visage.

Rosalie... J'avais l'impression d'entendre ma propre voix de loin, de trés loin... Comment j'vais faire ça ? On entend tout quand on est transformé ! C'est la misère putain... ! Recommencais-je à me plaindre comme si j'avais été tout seul.

Je passais une deuxième main, plus nerveuse, sur mon visage, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mer 2 Déc - 21:50

Depuis que j'avais parlé, je scrutais les réactions de Paul. Ce dernier était rester comme stoique face a mes mots. Il n'avait pas eu de réaction immédiate. Au contraire, il était trop calme. Calme feint je dirais qui me mettait mal a l'aise... Je savais que ce que je venais de lui avouer aurait des conséquences pour lui, pour eux et c'était la raison pour laquelle j'avais décidé de lui confier cette nouvelle.

Par erreur... répéta-t-il soudain. Etrangement, il n'était pas en colère, du moins il ne le montrait pas... Je suppose que j'n'aurais qu'à dire ça à Sam ou encore à Jacob, surtout à Jacob ! Il comprendra c'est sur... !

Il s'énervait, pas contre moi naturellement. Je ne pouvais rien dire. Je ne pouvais pas dire que ce n'était pas grave parce que ça l'était. Le traité était brisé, disons les choses comme elles sont ! Et bien sur, les Quileutes seraient amenés a l'apprendre, tout comme Paul. Et je doutais sincèrement de la réaction de Jacob et encore celle de l'Alpha. Jacob... Il serait surement le premier a réagir lorsqu'il apprendrait ce qui s'était passé, surtout qu'il était proche de l'humaine a ce que j'avais compris...

Je suis foutu... F.O.U.T.U.

Sa voix était plus basse que d'ordinaire. Je releva les yeux pour jauger sa réaction. Il venait de passer une main sur son visage, geste nerveux sans doute. Je n'aimais pas le voir comme ça et malheureusement, je ne trouvais rien a lui dire pour le rassurer. Je ne savais pas quoi faire moi même...

Rosalie... Comment j'vais faire ça ? On entend tout quand on est transformé ! C'est la misère putain... !

Ils entendaient tout... J'avais oublié ce détail. Carlisle nous en avait vaguement parlé une fois mais je ne m'étais jamais attardée sur la question... Aujourd'hui, ca nous posait un certain problème. Impossible de dire le contraire. Paul passa pour la deuxieme fois, une main sur son visage. Cette fois, je me rapprocha de lui, prit une de ses mains dans une des miennes et je plaça mon autre main libre sur sa joue.

-Je sais... Mais tu pourrais éviter de te transformer quelques temps. Trouve quelque chose pour ne pas le faire trop tôt... Au moins, ça nous fera gagner un peu de temps... Paul, mon frère est parti en Italie et pour le moment, nous essayons de trouver une solution pour le sortir de là. Nous ne pouvons pas prendre le risque de se confronter aux tiens maintenant. Essaie de faire en sorte qu'ils ne l'apprenent pas tout de suite mais ne te mets pas en danger. Tu a fais déjà assez de bêtises pour le moment ! plaisantais_je

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mer 2 Déc - 22:57

A vrai dire j'aurais du avoir la honte de ma vie de me comporter autant comme une mauviette devant elle, mais là... ! J'atteignais un point de non retour, et merde à la fin ! Ah... C'est quoi ça ? Oh... Sa main. Quel con vraiment, je m'emporte et j'en oublie tout le reste, à chaque fois, j'devrais me faire soigner, comme Jared me l'dit si souvent, bien que ça n'soit que pour déconner. Bref.

Je sais... Mais tu pourrais éviter de te
transformer quelques temps. Trouve quelque chose pour ne pas le faire
trop tôt... Au moins, ça nous fera gagner un peu de temps... Paul, mon
frère est parti en Italie et pour le moment, nous essayons de trouver
une solution pour le sortir de là. Nous ne pouvons pas prendre le
risque de se confronter aux tiens maintenant. Essaie de faire en sorte
qu'ils ne l'apprennent pas tout de suite mais ne te mets pas en danger.
Tu a fais déjà assez de bêtises pour le moment !


J'accumulais toutes les informations qu'elle me fournissait, ma tête allait bien finir exploser, je m'interdisais de le faire tout d'suite en tous cas.J'esquissais quand même un sourire léger à sa remarque, au moins toutes ces conneries avaient fait passé mon "méfait" pour une broutille, c'est toujours ça de pris.

Je vais faire d'mon mieux... Dis-je seulement pas très rassuré, j'étais foutu de point de vue pour le moment, ça s'arrêtait là.
Je pense faire comme si de rien était, mais tu sais, ya une réunion ce soir et je n'sais pas si... Ce genre de réunion c'est pas pour des pacotilles en général, alors je n'sais pas trop c'que ca va donner, en même temps personne dans mon clan est susceptible d'être au courant non ? Je la scrutais espérant qu'elle penserait comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Sam 5 Déc - 22:34

Je vais faire d'mon mieux... me répondit-il.

Je n'aimais pas le ton qu'il avait pris...Il n'avait pas très sur de lui et pas très rassuré en même temps. Si lui n'était pas sur de pouvoir leur dissimuler l'information, qu'est ce que je devais en penser moi ?

Je pense faire comme si de rien était, mais tu sais, ya une réunion ce soir et je n'sais pas si... Ce genre de réunion c'est pas pour des pacotilles en général, alors je n'sais pas trop c'que ca va donner, en même temps personne dans mon clan est susceptible d'être au courant non ?

Une réunion ... ? Pourquoi une réunion ?! Décidément, tout avait été fait pour que toutes les situations s'empirent les unes après les autres en ce moment...Si ces réunions n'étaient pas faites pour rien, qu'est ce qui expliquerait qu'ils décident d'en faire une MAINTENANT ? Pff. Je sentis le regard de Paul sur moi. Il voulait mon avis ? Je ne savais pas quoi lui répondre. Personne n'était susceptible d'etre au courant, normalement. Mais allez savoir ! Jacob aurait bien été capable de fouiner un peu partout. Déja qu'il savait pour nous. Il n'hésiterait pas a recracher la moindre information s'il en avait l'occasion !

-Techniquement, non. Personne ne devrait être au courant. A moins que Jacob ai décidé de fouiner ! Ca ne m'étonnerait même pas venant de lui. Je vois vraiment pas comment tu peux être ami avec lui ! Il est...insupportable !

Je détestais Jacob plus que n'importe quel autre clébard du coin. Rien que de penser a lui et a son comportement avait le don de me mettre de mauvaise humeur ! Ne parlons même de Leah...surtout maintenant. A ce propos...

-Ou Leah. Après tout, elle en serait surement capable elle aussi !

Oui, je n'étais pas du genre a oublier tout de suite et a passer a autre chose. Au moins, il apprendrait ça de moi !

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Dim 6 Déc - 23:34

Techniquement, non. Personne ne devrait
être au courant. A moins que Jacob ai décidé de fouiner ! Ça ne
m'étonnerait même pas venant de lui. Je vois vraiment pas comment tu
peux être ami avec lui ! Il est...insupportable !


En d'autres circonstances, j'aurais probablement ri un bon coup, mais là... Ça n'était pas vraiment le moment je crois. Ça aurait été plutôt mal vu, non ? C'est vrai que Jacob pouvait être chiant par moments ! Mais au final on trouvait tous que c'était ce qui faisait son côté attachant je pense. Le nombre de fois où on s'était foutu de ses grands airs avec Quil ou Jared ! De bons souvenirs de rigolades. N'empêche que pour en revenir au problème, c'était fort possible que Jacob soit allé "fouiné" comme Rosalie le suggère si bien...

Je serais vite fixé de toutes manières. Murmurais-je, pensant au feu de camps prévu à la nuit tombée.

Je vis Rosalie m'observer, un air impénétrable sur le visage, jamais je n'avais eu autant de mal à la cerner il me semble. Puis je crus déceler une forme de rancœur dans ses yeux,hum... Oui c'est bien ça.

Ou Leah. Après tout, elle en serait surement capable elle aussi !

La façon dont elle venait de le dire avait tout pour me faire comprendre que l'éponge n'avait pas été passée. Oupss. Je fis comme si je n'avais pas saisit le sous-entendu pourtant clair, et lui répondis :

Non... Je n'pense pas qu'elle me ferais... Je me repris sentant le pic de jalousie qui grimpait en flèche, restons évasif c'est mieux, Qu'elle ferait ça. Terminais-je.

Un bref silence arriva avant que je ne le brise :

Qu'est-ce que ton frère est allé foutre en Italie par contre ? Demandais-je recouvrant tout mon sérieux cette fois. Elle avait prononcé ce mot comme si il s'agissait d'un endroit atroce, je n'avais peut-être jamais trop voyagé ( même pas du tout ), mais j'avais toujours entendu dire que l'Italie était un pays super !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Lun 7 Déc - 21:17

Mon sous-entendu était on ne peut plus clair me semble-t-il et Paul l'avait saisi j'en étais certaine. Et d'ailleurs, je ne vois pas comment il aurai pu ne pas le saisir ! Pourtant, il fit "comme si". Je ne protesta pas. Je lui en reparlerai bien assez vite, il pouvait compter sur moi ! Je n'étais pas rancunière mais il me fallait du temps pour digérer comme on dit.

Non... Je n'pense pas qu'elle me ferais... Qu'elle ferait ça.

Il s'était repris en cours de route et entre nous, tant mieux pour lui. J'ignora complètement sa remarque parce que je la trouverais absurde. Moi j'étais persuadée qu'elle l'aurait fait ! Point. Un silence s'installa entre nous. Je n'avais jamais laissé un silence s'installé entre Paul et moi mais là... Je ne voyais pas l'intérêt de commenter sa remarque. Elle m'avait assez énervée comme ça et je ne tenais pas a me disputer avec lui.

Qu'est-ce que ton frère est allé foutre en Italie par contre ?

Il n'avait pas essayé de contourner la conversation. Il était sérieux. Il avait du comprendre que quelque chose n'allait pas avec l'Italie rien qu'a ma façon d'en parler... Lui parler de l'Italie n'était peut-être pas une bonné idée, je ne voulais pas que toute la meute soit au courant parce que, de fait, ils seraient amenés a savoir ça aussi si Paul n'arrivait a leur cacher... Mais vous me direz, un peu plus ou peu moins ? Nous n'étions plus à ça près !

-Il n'est pas parti de son plein gré * enfin si on peut dire *. Tu n'es surement pas au courant, mais nous avons comme...une famille royale. Les Volturi. Ils vivent en Italie depuis toujours et ... ils font en sorte que les lois soient respectés.

Je marquai une pause avant de continuer, repensant a la façon dont tout c'était enchainé, a la facon dont Edward était parti...Je secoua la tête pour chasser tous ces souvenirs de ma mémoire.

-Ils sont arrivés chez nous au mauvais moment. Bella était en train de se vider de son sang et nous n'avions pas le droit de mordre une humaine d'après le traité. Mais là je ne t'apprends rien. Bref. Les Volturi nous ont proposé un marché : sauvé la vie de Bella contre le départ de l'un de nous pour rejoindre leur clan. Et il a fallu qu'Edward se propose. On aurait du faire quelque chose pour l'empecher de partir !

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mer 9 Déc - 14:43

Elle était hésitante, c'était clair. Elle devait surement être en train de peser le pour et le contre à cette minute précise. Au point où on en était de toutes façons...

Il n'est pas parti de son plein gré. Tu n'es surement pas au courant, mais nous avons comme...une famille royale. Les Volturi. Ils vivent en Italie depuis toujours et ... ils font en sorte que les lois soient respectés.

Ah parce qu'ils ont des lois maintenant ? On arrête pas le progrès, songeais-je avec sarcasme.

Ils sont arrivés chez nous au mauvais moment. Bella était en train de se vider de son sang et nous n'avions pas le droit de mordre une humaine d'après le traité. Mais là je ne t'apprends rien. Bref. Les Volturi nous ont proposé un marché : sauvé la vie de Bella contre le départ de l'un de nous pour rejoindre leur clan. Et il a fallu qu'Edward se propose. On aurait du faire quelque chose pour l'empecher de partir !

J'écoutais le récit des évennements de la nuit dernière, et je n'en revenais pas ! Dire que tout ca c'était passé il y a seulement quelques heures. Je réagis enfin, elle venait de perdre un membre de sa famille, et même si elle ne s'entendait pas forcément avec lui, je me doutais qu'il s'agissait de perdre un frère quand même. Sa voix s'était cassée sur la fin, une sorte de protestation contre elle même, je comprenais.

Je suppose que c'était courageux... Idiot aussi mais... Hum. J'arrêtais là. Il ne faut pas que tu t'en veuille, tu ne pouvais rien y faire de toutes façons, si ? Et puis... Même si c'est un peu égoïste de dire ça, je préfère que ce soit lui qu'ils aient pris plutôt que toi, je ne me serais pas vu sortir avec ton frère... Dis-je avec humour pour tenter de lui faire reprendre son joli sourire, même si, je savais que là, ca ne serait qu'un léger sourire de facade.

J'approchais d'elle et la prenais dans mes bras, l'entourant complétement, elle, s'effacant presque contre mon torse imposant.

Même si c'est un bordel complet, on va y arriver tu verras. Tout rentreras dans l'ordre. Dis-je sur de moi d'une façon étonnante.

Je la serrais un peu plus, plongeant mon visage dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Sam 19 Déc - 1:34

Paul m’écoutait attentivement tandis que je faisais le récit de ce qui s’était passé avec nous d’un côté et les Volturi de l’autre. Plus j’y réfléchissais, plus je me disais que les choses s’étaient déroulées atrocement vite. Nous n’avions, je n’avais pas vraiment eu le temps de réagir. Ils étaient arrivés. Ils avaient proposer un marché. Edward l’avait accepté et ils étaient partis. Et nous dans l’histoire ? Eh bien on était restés plus qu’immobiles ! Pff.

Je suppose que c'était courageux... Idiot aussi mais... Hum.

Ca l’était ! Complétement stupide même ! Avec l’arrivée de Carlisle, les choses auraient pu être différentes. Bella aurait pu être sauvée et plus j’y songeais, plus je me disais que le sacrifice ne servait a rien. J’étais peut-être censée m’assurer que son geste avait servi a quelque chose, que l’humaine allait bien, rien que pour Edward me diriez mais je ne le ferais pas. Pour moi, elle était l’unique responsable de ce qui était en train de se produire pour Edward et pour nous. Point.

Il ne faut pas que tu t'en veuille, tu ne pouvais rien y faire de toutes façons, si ?

Si, j’aurais surement pu faire quelque chose ! Tenter de retenir Edward plus que ça quitte a devoir nous mesurer aux Volturi. Nous aurions pu le faire! Je ne reviendrais pas sur cette question. Pour moi, la réponse était claire. J’étais ravie d’apprendre que l’humaine était en vie mais il n’empêche que je ne savais pas dans quel état était mon frère. J’avais beau ne pas toujours m’entendre avec lui, presque jamais pour être franche, il était mon frère et je refusais qu’il lui arrive quoi que ce soit.

Et puis... Même si c'est un peu égoïste de dire ça, je préfère que ce soit lui qu'ils aient pris plutôt que toi, je ne me serais pas vu sortir avec ton frère...
dit-il avec humour.

Il essayait de me faire sourire et je trouvais ça adorable de sa part. Je lui adressa un sourire plus en guise de remerciement qu’autre chose. Je savais que mon sourire ne serait pas réellement convaincant alors a quoi bon tenter de le rassurer ? Paul se rapprocha de moi et me prit entre ses mains. Je ne fis rien pour briser cette étreinte. J’avais besoin de lui en ce moment et je n’avais pas la force ni l’envie de le repousser. Je déposa ma tête contre sa poitrine et entourait sa taille de mes bras pour me blottir un peu plus contre lui.

Même si c'est un bordel complet, on va y arriver tu verras. Tout rentreras dans l'ordre.

Sa phrase sonna comme une affirmation. Il était sûr de ce qu’il était en train de dire et il avait l’air de le penser sincèrement. Au moins, il n’y avait un de positif parmi nous deux. Je décida de suivre son avis, il était plus rassurant que toutes les choses qui me passaient par la tête. Il ressera son étreinte autour de moi. Je sentis son souffle chaud couvrir base de ma nuque jusqu’à mes cheveux. Blottie contre lui, je n’avais pas envie de détacher mes bras de sa taille, je n’avais pas envie de le voir partir pour retrouver son clan, sa famille. Tout ce que je voulais en ce moment, c’était trouvé le moyen de figer ce moment et de ne plus penser a rien d’autre qu’a nous deux. C’était égoïste de ma part mais j’aurais bien été capable d’essayer de le tenir a distance de son clan juste pour éviter cette réunion qui se tenait ce soir si j’en croyais ses mots.

- Fais attention a toi Paul, je t’en supplie. Je peux pas te perdre toi aussi !
Je réfléchissais a une quelconque solution concernant ce soir…Certes je devais réfléchir a ce que nous pourrions faire pour faire revenir Edward mais je pourrais aussi faire en sorte de surveiller Paul, de sorte qu’il ne lui arrive rien. Je sais, l’idée que j’avais, celle de le surveiller tout en restant loin de la meute n’était pas des plus intelligentes que j’avais eu et il refuserait surtout cette option mais n’empêche…

-Et si… enfin je pourrais peut-être passer la frontière ce soir ? Juste pour vérifier que tu ne risques rien ? Si je me tiens a distance, ils ne me sentiront peut-être pas… ?

Je ne me risqua pas a regarder son expression. Je me doutais bien que l’idée n’allait pas lui plaire. Pourtant l’idée me paraissait certes dangereuse mais au moins, je serais en mesure de savoir exactement ce qui se passe a la Pus. Si je restais gentiment chez moi, je ne saurais rien…

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Dim 3 Jan - 0:28

Perdue dans mes bras, je profitais de l'avoir si proche de moi, après tout, il pouvait arriver n'importe quoi à partir de ce soir. Si Jacob et Sam apprenaient ce qui était arrivé, la guerre des clans serait déclenchée, en voilà une certitude !

- Fais attention a toi Paul, je t’en supplie. Je peux pas te perdre toi aussi !

Pour qu'elle ne s'inquiète pas plus de mon sort, je riais contre elle, faisant le beau on va dire, même si ça n'était clairement qu'une putain de facade, j'avais aussi peur qu'elle si c'n'était pas plus.

Qu'est-ce que tu veux qu'je risque ? Hein ? T'nquiète pas pour moi. Répliquais-je, faisant attention à l'intonation que je donnais à ma voix que je voulais rassurante au possible.

Et si… enfin je pourrais peut-être passer la frontière ce soir ? Juste pour vérifier que tu ne risques rien ? Si je me tiens a distance, ils ne me sentiront peut-être pas… ?

Je brisais soudainnement notre étreinte, et la regardait de toute ma hauteur, un regard dur braqué sur elle.

C'est non. Déclarais-je fermement, ma réponse sonnait plutôt comme une décision irrévocable qu'autre chose.
Ne t'en fais pas pour moi, à moi il ne m'arrivera rien du tout ici... Mais si tu viens et qu'il se passe le moindre truc je serais obligé de te défendre et là ça tournerais mal par contre, alors ne fais surtout pas une connerie de ce genre s'il te plait. Terminais-je.
Si j'apprends qu'ils savent pour l'humaine ce soir, je te préviendrais, ne t'fais pas de soucis pour ça.

Je prenais ses mains dans les miennes et embrassais ses lèvres.

Promets-moi que tu ne viendras pas ce soir ? Je veux en être sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Hale
Co-Admin et Buveur de Sang [ Cullen ]


Nombre de messages : 701
Localisation : Forks

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Mar 5 Jan - 21:23

Il avait tenté de me rassurer, me disant que je ne devais pas m'inquiéter, qu'il ne risquait rien. Oui. Mais quand j'ai une idée en tête, tout le monde sait que je me suis pas prête de l'oublier ! Je me doutais qu'il n'allait pas approuver mon idée mais j'aurais au moins tenté quelque chose. Etre présente ce soir m'aurait rassurée. Au lieu de ça, j'allais encore devoir restée confinée a l'intérieur de ma chambre en faisant des allers-retours entre la fenêtre et le lit, le lit et la fenêtre. J'avais compris son refus dés lors que je l'avais senti se crisper. Il avait brisé notre étreinte, me détachant de lui en me maintenant fermement les épaules. Je levais les yeux vers lui, ayant déjà deviné quel regard j'allais croisé.

C'est non.


Il avait dit ça d'un ton sans appel. Même si j'avais essayé de le convaincre de me laisser le faire, il avait raison, j'étais forcée de l'admettre. Il s'inquiéterait plus s'il me savait dans les parages. La prochaine fois j'agirai sans lui en parler. Quoi qu'il en soit, je ne perdis pas mon temps a essayer de le convaincre. C'était peine perdue. Paul justifia la réponse qu'il venait de formuler.


Ne
t'en fais pas pour moi, à moi il ne m'arrivera rien du tout ici... Mais
si tu viens et qu'il se passe le moindre truc je serais obligé de te
défendre et là ça tournerais mal par contre, alors ne fais surtout pas
une connerie de ce genre s'il te plait.

Si j'apprends qu'ils savent pour l'humaine ce soir, je te préviendrais, ne t'fais pas de soucis pour ça.


Je l'écoutais sans dire un seul mot, écoutant ses tentatives pour me rassurer. Je n'étais pas rassurée ! Et quoi qu'il me dise en ce moment, je ne serais toujours pas rassurée. J'avais l'impression de retrouver cette sensation que j'éprouvais en étant humaine : j'avais semble-t-il la gorge serrée, a tel point que je me demandais s'il était encore possible de prononcer ne serait-ce qu'un seul mot. Paul prit mes mains entre les siennes et se pencha vers moi pour m'embrasser doucement. Pourquoi avais-je l'impression que ces mots et ces gestes résonnaient comme un adieu ? Je n'aimais pas ça.

Promets-moi que tu ne viendras pas ce soir ? Je veux en être sur.

Je détourna mon regard du sien pour venir fixer le sol. A quoi bon promettre alors que je n'étais pas certaine de pouvoir tenir enfermée a l'intérieur de la villa alors que je le savais dehors et surement en danger ? Quoi qu'il en pense, moi je n'avais pas confiance en la meute et qu'il participe a une réunion dont on ne savait même pas le contenue m'inquiétait. On dit souvent que ce qui fait la force d'une meute c'est leur union mais permettez moi de douter de cette affirmation. Cela faisait un petit moment que Paul lui même avait certainement brisé la règle du "je ne cotoie pas l'ennemi" alors a mon humble avis, la meute était en droit de lui reprocher ça et pourquoi pas de lui faire payer cette trahison. Je ne détacha pas mon regard du sol et ne répondit pas non plus a sa question. Je pouvais lui promettre beaucoup de choses. Mais pas ça.

-
Je devrais rentrer.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul
Louveteau


Nombre de messages : 189
Localisation : La Push

This is my story
That's what I am:
MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Ven 8 Jan - 1:18

Si je comptais avoir l'esprit à peu près tranquille ce soir bah c'était raté ! Je le su dès qu'elle baissa les yeux, évitant par la même occasion les miens, et que son air se noircit presque en même temps.

Je devrais rentrer.

Et elle fixait encore et toujours le goudron à nos pieds. Hum... Je baissais la tête légèrement pour appercevoir son regard mais rien du tout. Elle s'obstinait à regarder cette foutue route bosselée. Je posais donc mon index sous son menton et la forçais à me regarder, la fixant bien dans les yeux.

Arrête de regarder le sol comme ça, il t'a rien fait. Dis-je avec un sourire déguisé. Je caressais sa joue froide avec mon pouce tout en maintenant son menton droit vers moi. Je suis sérieux, je ne veux pas que tu vienne ici ce soir. Tu n'as plutôt pas intérêt de v'nir. Terminais-je en la scrutant avec sérieux avant de poser un baiser rapide et enfantin sur ses lèvres. Et puis ca s'trouve, ca n'a rien à voir avec ton frère et cette fille, peut-être que j'me plante complétement, on doit tourner parano... Un peu. Dis-je en souriant. Alors rentre chez toi, et fais comme si de rien était, je te promet que ça va aller pour moi, au pire qu'est-ce que je risque ?! Un affrontement de plus avec Jacob, et alors ? Et puis t'façon je l'bas à l'aise si j'ai envie !

J'eus un petit rire en voyant comme je m'emportais déjà rien que d'y penser, je secouais la tête me moquant de mon propre caractère et souriait à Rosalie qui n'avait pas l'air d'aussi bonne humeur que je l'étais à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jalousie est parait-il un vilain défaut   Aujourd'hui à 8:45

Revenir en haut Aller en bas
 

La jalousie est parait-il un vilain défaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Push :: 
Frontière; Choose Your Side
-